(ATP Classement) - David Goffin ne sera pas resté bien longtemps hors du top 10 mondial... Après son excellent parcours à l'ATP 1000 de Cincinnati (abandon sur blessure en quarts), il réintègre le gratin mondial en revenant à la dixième place. S'il réalise un bel US Open à partir de la semaine prochaine, tous les espoirs restent permis pour une seconde participation aux prestigieux Masters de Londres en fin de saison...

Quittons quelques instants le monde compliqué et ses turpitudes, pour nous pencher sur un objet qui fait rêver… ou pas. Il y a fort à parier que les puristes, ceux qui se passionnent pour la moto depuis des générations, ne tomberont pas instantanément amoureux de la toute nouvelle et révolutionnaire Yamaha Niken 2018 ou MTX850. Ah, bon… et en quoi est-elle donc de révolutionnaire, cette nouvelle Yam’ ? Eh bien tout simplement parce qu’elle a… trois roues : une à l’arrière et deux à l’avant ! Il y a déjà des gros scooters à trois roues (Peugeot Metropolis, Piaggo MP3…), mais c’est la première fois qu’une moto de cette puissance et présentant cette particularité, sort en série avec de réelles chances de succès. Il faut évidemment s’habituer à son étrange silhouette et quand on la regarde pour la première fois, on se demande si on n’a pas mal vu ou s’il n’y a pas là une quelconque illusion d’optique Pourtant, la marque japonaise affirme que c’est une merveille à piloter, avec tout le confort d’une grosse cylindrée, le stress en moins…

Une révolution qui ne sera pas sans doute pas pour les petits portefeuilles.

C’est vraiment une révolution dans le monde déjà très riche des deux roues… oups, pardon… des trois roues ! Comme nous le disions en introduction, il est probable que les puristes, les amateurs d’esthétique pure aussi peut-être, ne seront pas enthousiasmés du premier coup en la découvrant. Mais en tout cas, Yamaha frappe un grand coup en lançant sa Niken. Vous retiendrez rapidement ce nom après l’avoir vue, parce que c’est la toute première moto à trois roues inclinables. Il est tout-à-fait impossible de la confondre et encore moins de la comparer aux scooters à 3 roues qui se multiplient depuis quelques années dans les grandes villes (Peugeot ou Piaggio, par exemple). En effet, ici il s’agit bel et bien d’une moto, avec un vrai moteur de moto et c’est celui de la Yamaha MT-09. Il s’agit un trois cylindres de 857 centimètres cube, développant tout de même 115 chevaux, un vrai bloc moteur de sport quoi ! Il est encore impossible de dire s’il faudra un permis A ou B pour la piloter, mais de plus en plus d’observateurs pensent qu’un permis B devrait suffire. S’il s’avérait que ce soit bien le cas, cela contribuerait certainement à son succès auprès du grand public, même s’il fallait suivre une formation de quelques heures en plus. C’est une question d’écartement des roues avant et les experts devraient rapidement se prononcer. La fourche avant se compose en fait de deux fourches inversées. C’est un multi-essieux, qui permet aux roues de s’incliner et d’augmenter ainsi l’adhérence de la moto dans les virages. Le prise d’angle peut être poussée à… 45° ! Le cadre de la belle est en acier et aluminium et le bras oscillant (en alu aussi) est long de 552 mm. La jante arrière fait 17 pouces et un système anti patinage équipe la roue. L’engin est par ailleurs muni d’un accélérateur électronique ainsi que d’un régulateur de vitesse. La Yamaha Niken devrait se faire une place sur les routes à partir d’avril 2018 (même si on peut subodorer quelques retards), mais pour connaître son prix… il va falloir attendre encore un peu. Au regard des montants qu’il faut débourser pour d’autres motos de la marque dans cette catégorie (hors révolution des trois roues), il est probable que le budget oscillera entre 15 et 20.000 €… une paille !

Une vraie grimpeuse de montagne, sûre et confortable…

La Niken est conçue sur la base d’une MT-09 et, s’il est vrai que son design surprend, on devine en la regardant qu’elle doit être réellement confortable… et c’est le point sur lequel insiste d’ailleurs le constructeur : confort et sécurité. C’est bel et bien ce qu’on appelle une vraie grosse moto sportive et sa tête de fourche est imposante, comme ses deux roues inclinables qui déstabilisent tout de même un peu l’observateur non averti au premier regard. Cet équipement double est révolutionnaire et assure une plus grande stabilité (et donc une meilleure sécurité) dans les virages serrés et sur les routes sinueuses, qui sont son terrain de prédilection. C’est une moto réellement conçue pour les chemins de montagnes, les lacets successifs et les terrains pas toujours plats… Yamaha affirme que c’est dans ces conditions qu’on ressentira le mieux des sensations de sécurité et de confort, sans le stress habituel. Même si elle est équipée de trois roues, la promesse du constructeur nippon est que la Niken reste bel et bien avant tout une moto, agile et puissante, dans la fidèle lignée du passé de la marque qui ne manque pas de prestige, il faut bien le reconnaître.

Quelques données techniques :

  • 3-cylindres en ligne de 847cc de la MT-09
  • Injection et vilebrequin spécifique
  • Train avant à double fourche juxtaposée dans le sens de la longueur
  • Capacité de prise d’angle 45°
  • Châssis hybride en acier et aluminium, avec bras oscillant en alu allongé de 15 mm par rapport à MT-09
  • Boîte de vitesses à 6 rapports et transmission finale par chaîne, comme MT
  • Éclairage et clignotants à LED
  • Roues avant de 15 pouces écartées de 410 mm
  • Roue arrière de 17 pouces
  • Mono-amortisseur entièrement réglable, avec mollette déportée de précharge
  • Accélérateur électronique, trois cartographies, régulateur, anti-patinage réglable sur deux niveaux et désactivable, prise 12V
  • Embrayage anti-dribble (comme MT-09)
  • Shifter (comme MT-09)
  • Réservoir en aluminium de 18 litres
  • Disques avant de 298 mm, disque arrière de 282 mm
  • Disponibilité en avril 2018, en quantité limitée
  • Prix : non communiqué

Personne ne peut prédire si cette première moto de grosse cylindrée à trois roues connaîtra le succès, mais c’est en tout cas une vraie révolution sur ce segment de marché. Sans doute les aficionados de la marque (qui ont les moyens) voudront-ils être parmi les premiers à la posséder, mais il faudra voir si le modèle séduit au-delà de ces seuls fidèles. Si c’est le cas, peut-être la Yamaha Niken restera-t-elle plus tard comme le précurseur d’une nouvelle manière de piloter un deux roues… ou plutôt un trois !

Share.

About Author

Nous sommes heureux que vous visitiez notre média. Nos articles sont protégés par les droits intellectuels. Nous n’avons rien contre leur reproduction ou partage, pour peu que vous respectiez simplement la mention : © www.clicinfos.com comme source. Merci. La Rédaction en ligne.

Comments are closed.