FRANCE - Dans le sud-ouest (Millas), le bilan de la collision entre un train et un bus scolaire s'est alourdi ce vendredi matin. Il est passé à cinq morts, tous âgés de maximum 14 ans. Plusieurs blessés sont encore en état d'urgence absolue... ce bilan pourrait donc encore s'alourdir.

Rien de plus effrayant pour les enfants, que d’affronter huit heures sur l’autoroute en voiture, même pour partir en vacances ! Certes, l’arrière est leur royaume et ils peuvent l’envahir de leurs jouets, doudous, bouquins, cris, jeux de mains et même jeux de vilains… Mais au bout d’une heure ou deux, c’est immanquable… ils s’ennuient. Du coup, pour les parents c’est l’enfer et il faut ressortir les chansons, les jeux qui comptent les traits au sol ou les voitures rouges. Mais au bout de quinze minutes, ils s’ennuient encore… et la solution était peut-être toute simple. Les enfants adorent dessiner avec leurs doigts sur les fenêtres arrière, qu’ils s’évertuent à embuer joyeusement… et si on leur permettait de le faire et même plus ?

Coming Chic - Vitres Interactives

Coming Chic – Vitres Interactives

Il était temps de penser aux enfants qui s’ennuient à l’arrière…

Bon sang, mais c’est bien sûr ! On se demande presque pourquoi personne ne l’avait imaginé plus tôt… et les constructeurs semblent bien décidés à penser désormais aussi bien aux petiots qu’à Papa et Maman, sûrement pour le plus grand bonheur des uns comme des autres. On ne connaît sans doute pas tous les projets qui seraient encore dans les cartons aux quatre coins du monde, mais ils sont au moins deux à avoir réellement présenté une nouveauté dans ce domaine (en moins d’un an, donc c’est bien dans l’air du temps) : l’américain General Motors et le japonais Toyota. Dans un cas comme dans l’autre, il s’agit réellement de développer le « divertissement automobile  ». Cette première étape consiste finalement à donner vie aux vitres arrière, en les rendant interactives et accessibles aux enfants.

Coming Chic - Vitres Interactives

Coming Chic – Vitres Interactives

Toyota, pionnier des vitres connectées… un progrès, mais c’est basique.

C’est le groupe nippon qui a été le premier à présenter à la presse son système « Window to the world » (qu’on pourrait traduite par fenêtre sur le monde – NDLR). Cette nouvelle technologie, développée en collaboration avec l’Institut du Design Interactif de Copenhague, transforme littéralement les vitres arrière en écrans tactiles interactifs. Elle permet d’obtenir des informations sur les objets et lieux croisés (ce qui sera une fonction vraiment intéressante quand de nombreux lieux auront été introduits dans le système), mais pas seulement… Outre cette partie qu’on pourrait qualifier de plutôt « scolaire ou culturelle », il y a fort à parier que nos chères têtes blondes préfèreront dessiner sur les vitres grâce à leurs simples doigts. Et il y a encore mieux… ce qu’ils auront dessiné sur la fenêtre pourra réellement prendre vie et interagir avec le paysage. C’est certainement la fonction qui les excitera le plus. Pour les ados, qui sont proches de passer leur permis de conduire, le système peut même les aider concrètement. En effet, Window on the World est capable de traduire les panneaux routiers que croise le véhicule qui en est équipé. Quoi de mieux pour réviser le code et rendre le voyage plus utile aux futurs conducteurs ?

General Motors ne reste pas sur la touche et propose un système plus élaboré.

De son côté, le géant américain General Motors a présenté il y a quelques jours son propre projet de vitres tactiles à la presse internationale. On est donc dans la même réflexion que chez Toyota, mais GM a développé cette technologie en collaboration avec le célèbre laboratoire Future Art and Design, basé à Bezazel en Israël. Il s’agit d’un concept à la fois éducatif et ludique qui, d’après les indications de ses concepteurs, vise à « éveiller la curiosité des plus jeunes, avec des vitres stimulantes ». Peut-être en feront-ils bientôt un réel argument de vente, quand on sait l’importance qu’a l’avis des enfants lors de l’achat d’une voiture familiale… Du côté américain ce sont quatre applications qui ont été développées. L’une permet de récupérer des informations sur l’environnement dans lequel évolue la voiture, tandis qu’une autre permet (tout comme chez Toyota) de réaliser des dessins directement sur la vitre. La troisième permet d’accéder à un réseau social dédié, afin d’échanger des données avec d’autres véhicules qui utilisent aussi le système GM. Enfin la dernière fonctionnalité, qui n’est pas la moins spectaculaire, offrira la possibilité d’afficher directement l’écran d’un autre utilisateur situé n’importe où dans le monde. De quoi échanger réellement et rendre les voyages passionnants, c’est certain.

Rien n’est encore clairement fixé dans le temps et il n’y a donc pas de calendrier, mais sachant que Ford et BMW travaillent également sur une idée de vitres connectées, on n’est certainement pas sortis de… l’habitacle. Il faut donc croire qu’on n’a pas fini de découvrir des nouveautés en ce qui concerne la connectivité de nos voitures, largement en dehors de la simple conduite autonome. Dès lors où les enfants deviennent des cibles commerciales, nous pouvons être certains que de nombreux développeurs vont rapidement s’engouffrer dans la brèche !

Share.

About Author

Nous sommes heureux que vous visitiez notre média. Nos articles sont protégés par les droits intellectuels. Nous n’avons rien contre leur reproduction ou partage, pour peu que vous respectiez simplement la mention : © www.clicinfos.com comme source. Merci. La Rédaction en ligne.

Laisser un commentaire