Ce samedi soir, le premier ministre belge Charles Michel a acté la départ de la NVA du gouvernement. Le parti de Bart de Wever quitte donc la "suédoise" sur le Pacte de l'ONU pour une immigration responsable et fait chuter le gouvernement en place depuis quatre ans. Charles Michel ira à Marrakech signer le pacte au nom de la Belgique et d'une "alliance responsable orange-bleue" a déclaré le Premier dans une conférence de presse à l'issue du Conseil des Ministres restreint de samedi soir. Il mènera des consultations politiques à son retour du Maroc.

(Vidéo) – Les humeurs du mercredi : Gilets Jaunes… un dialogue de sourds.

0

Comme chaque mercredi, voici le Billet d’Humeur. Cette semaine, il aurait été difficile de ne pas évoquer les Gilets Jaunes… On ne parle que d’eux et que ce soit sur les chaînes télé, dans les quotidiens, sur les médias du Net, les réseaux sociaux, dans la rue, au marché… où qu’on tende l’oreille ou tourne le regard, on tombe sur eux. Personnellement, ceux que j’ai croisés sur l’autoroute entre Bruxelles et Paris ce week-end n’étaient pas bien vaillants et les quatre étaient endormis auprès d’un feu de palettes, trois barrières placées en quinconces nous ayant forcé à ralentir, pendant que l’asphalte fondait sous le feu qui réconfortait (peut-être) les quatre endormis, sans doute épuisés de veiller. Si le mouvement me semblait sympathique et de bonne foi au départ, je trouve qu’après trois semaines il vire non seulement au véritable cauchemar pour beaucoup d’entreprises et de commerçants bloqués, mais aussi à la tragi-comédie…

Un dialogue de sourds…

Depuis hier, le gouvernement a proposé aux Gilets Jaunes de participer aux tables rondes de réflexion, prévues durant les trois prochains mois en vue de prendre les bonnes décisions dans le cadre de l’accompagnement social de la transition climatique. Si le Président Macron a fait une sorte de mea-culpa et tendu un minimum la main, sans pour autant baisser tout-à-fait son pantalon, ce qui peut tout de même se comprendre, il a dit avoir entendu la grogne. Mais, les Gilets Jaunes auraient voulu qu’il utilise le mot « révolution »… Il ne fallait sans doute pas trop en demander. Une délégation a été reçue par le Ministre de la Transition écologique, puis le chef du gouvernement a proposé de les rencontrer à son tour, mais cela aurait vexé les porte-parole du mouvement. Faut-il vraiment vous rappeler, Mesdames et Messieurs, que c’est là le cheminement normal d’une négociation avec les autorités de l’État ? Point de quoi se sentir vexé ici… C’est votre victoire, mais vous préférez refuser la main qui se tend enfin. Est-ce parce que vous n’avez pas réussi à coordonner vos multiples revendications, ou a assurer une communauté d’idées minimale à votre myriade de groupes de Gilets aux quatre coins de France ? En Belgique comme dans l’Hexagone, il faudrait à présent passer à l’étape suivante. Ne serait-il pas temps de revenir au dialogue, plutôt que de poursuivre les manifestations, les blocages, la paralysie d’une bonne partie de l’économie et de risquer encore de graves débordements et de coûteuses destructions ? Une main est tendue désormais… personne ne vous demande de l’attraper au vol avec un enthousiasme délirant, mais nombreux sont sans doute les citoyens qui aimeraient maintenant que vous passiez désormais à des choses plus concrètes que des barrages : des propositions par exemple…

Marc Weidemann
Rédacteur en chef.

Share.

About Author

Notre fondateur et rédacteur en chef, c'est une longue carrière journalistique : télévision (RTBF), radio: RTBF (Bruxelles Capitale, la Une) BEL RTL... mais aussi dans la presse écrite belge et étrangère. Il avait fondé Fashionfact dans les années 1990, un des pionniers du Lifestyle sur la Toile. Il fut aussi parmi les premiers à présenter les infos quotidiennes et de nombreuses émissions culturelles sur des chaînes télé-internet. C'est un grand intervieweur attentif et humain, qualités qu'on retrouve dans ses articles et émissions enregistrées, comme l'Hôte de Marc. C'est un fin et passionné gastronome... Par ailleurs, il est auteur et metteur en scène de théâtre, ayant marqué Avignon durant trois ans de succès.

Comments are closed.