René Magritte a quitté ce monde, dont il se riait si intelligemment, le 15 aout 1967 et fascine encore, un demi-siècle plus tard. Ses œuvres nous interrogent toujours et poussent sans cesse à remettre toute certitude en question et en regard de son contraire, souvent. Son travail est empreint de mystère, de questionnement et il a marqué durablement le monde artistique, bien-au-delà de son époque et de son art. Le Pop Art, l’art conceptuel, même l’art de rue et ses racines concrètes et révolutionnaires, la publicité et d’autres expressions d’art toujours plus contemporaines, lui doivent beaucoup. Pas moins de trois grandes expositions sont organisées en Belgique, pays natal du Maître.

« Magritte, Broodthaers & l’art contemporain », à Bruxelles.

Cette exposition est sans doute la première à voir des trois, pour ne pas dire la plus riche sur le plan artistique. Elle met en valeur de façon novatrice, l’énorme héritage « magritien » à travers un dialogue étonnant entre les œuvres originales de Magritte et les inspirations d’artistes modernes et contemporains. Il faut dire qu’il en a emmené dans son sillage ! Mais, c’est sans doute Marcel Broodthaers qui incarne le mieux cette sorte de « filiation artistique », d’inspiration, dont la réflexion sur le statut de l’objet comme du langage. C’était un plasticien belge, né en 1924 et mort en 1956, complètement loufoque et dont les moules sont célèbres… Ils étaient amis proches et vous découvrirez cette relation, surréaliste elle aussi. C’est sans doute pour la modernité de Magritte et son sens du mot allié à celui de l’image, que la publicité s’est tant inspirée de son travail. Peu le savent, mais il a débuté en créant des affiches publicitaires, pour des alcools entre autres. Et tant d’artistes ayant tutoyé les sommets de l’art contemporain se sont sentis « fils de… » : Andy Warhol, Jasper Johns, Robert Rauschenberg, Ed Ruscha, César, Sean Landers, David Altmejd, George Condo, Gavin Turk… ils sont trop nombreux pour les citer tous, mais ils ont renouvelé chacun à leur manière le surréalisme. Plus de 150 tableaux, sculptures, installations, dessins, photos, films, archives, sont rassemblés dans cette exposition unique. L’expérience se prolonge au Magritte Museum, où des créations actuelles dialoguent avec la plus grande collection d’œuvres du peintre au monde. Si vous aimez l’auteur de la plus célèbre pipe de l’Histoire de l’Art, vous ne devez manquer ce rendez-vous sous aucun prétexte !

Infos pratiques : www.fine-arts-museum.be
Exposition jusqu’au 18 février 2018.

« Magritte : Atomium meets surrealism » … découvrir l’Atomium autrement.

Il est la tour Eiffel de Bruxelles et son image à travers le monde, au même titre que Manneken Pis. L’objectif de cette exposition exceptionnelle et conçue pour le soixantième anniversaire de l’Atomium, est de vous introduire dans le monde magique de Magritte et par extension, de vous initier au surréalisme. Dans un premier temps, vous pénétrez littéralement dans l’univers de l’artiste, dans la mesure où les œuvres sont agrandies et en 3 dimensions. Vous vous promenez dedans, comme dans des décors de théâtre. Immergé au cœur des peintures, vous pouvez non seulement en découvrir les moindres détails, même ceux qu’on ne remarque jamais, mais aussi flirter et jouer avec, toucher les oiseaux dans le ciel ou encore vous asseoir sur les pommes vertes. Cette scénographie théâtrale est complétée par des bandes-son, ainsi que des éclairages adaptés à chaque œuvre pour la magnifier. Dans un second temps, l’exposition se prolonge par des citations marquantes de Magritte (sur son art et le surréalisme en général) et des projections illustrant d’autres éléments de son univers.
Cette partie permet d’aborder les liens conceptuels à la base des œuvres : l’image, la représentation, la logique, le discours, la réalité et la concrétisation. Par cette double approche (sensorielle et intellectuelle) vous pourrez découvrir les secrets de cette production unique au monde, quel que soit votre niveau de « connaissance » du surréalisme ou du travail de Magritte.

Infos pratiques : www.atomium.be
Exposition jusqu’au 10 septembre 2018.

« Magritte en de Zee » : une expo XXL à la côte belge. 

Magritte & De Zee

Magritte & De Zee

« Magritte et la mer » … un titre bien logique pour une exposition qui l’est aussi, puisque le Maître a régulièrement séjourné sur la côte belge, qu’il aimait. C’est le Centre Culturel de Knokke-Heist qui organise l’événement. Douze des œuvres principales du peintre sont reproduites en très (très) grand format, de plusieurs mètres de haut ou de large. Cette taille XXL permet d’en découvrir des détails précis, que les formats réels ne révèlent pas. Vous pourrez plonger dans le monde spectaculaire de la 3D, grâce à des lunettes de réalité virtuelle. Vous verrez aussi un film étonnant sur « The Enchanted Kingdom », la plus grande œuvre jamais réalisée par Magritte : une peinture murale de plus de 300 mètres carrés, au Casino de Knokke ! Vous serez envouté(e) par la beauté de l’expo, pourrez faire des selfies à différents endroits, entre autres près du tuyau géant (ceci n’est pas une pipe) ou encore découvrir le livre spécialement conçu pour l’événement. C’est en tout cas une spectaculaire manière de découvrir le travail de l’artiste auquel tout un pays rend hommage cette année. Vous pourrez même visiter la jolie station balnéaire de Knokke-Heist, sous la direction de… René Magritte ! L’application ne peut être téléchargée qu’à l’Office du Tourisme. Une expérience…

Infos pratiques : www.magritteknokke.be
Exposition jusqu’au 14 janvier 2018.

Share.

About Author

Nous sommes heureux que vous visitiez notre média. Nos articles sont protégés par les droits intellectuels. Nous n’avons rien contre leur reproduction ou partage, pour peu que vous respectiez simplement la mention : © www.clicinfos.com comme source. Merci. La Rédaction en ligne.

Comments are closed.