FRANCE - Dans le sud-ouest (Millas), le bilan de la collision entre un train et un bus scolaire s'est alourdi ce vendredi matin. Il est passé à cinq morts, tous âgés de maximum 14 ans. Plusieurs blessés sont encore en état d'urgence absolue... ce bilan pourrait donc encore s'alourdir.

Le débat fait rage entre ceux qui sont pour et les autres, qui demeurent contre le pilotage automatique. Depuis un accident que n’avait pas anticipé une Tesla il y a quelques mois, au cours duquel le conducteur avait trouvé la mort, l’autopilotage est régulièrement remis en cause par ses opposants, accusé de ne pas être capable d’anticiper un accident aussi bien et rapidement qu’un humain. D’autres, les inconditionnels, affirment que même s’il y aura peut-être encore quelques accidents malheureux, l’évolution est inéluctable. Il est en tout cas évident que dans quelques années nous roulerons tous au volant de véhicules entièrement autonomes et connectés. La question de la sécurité au volant restera de toute manière primordiale, tant qu’il y aura des voitures sur les routes (ou dans les airs, comme nous en avons déjà parlé). Mais cette fois… la voiture autonome a bien anticipé l’accident !

Après un grave accident, le système Autopilot avait été mis en cause.

Coming Choc - Tesla Autopilot

Coming Choc – Tesla Autopilot

Si nous vous avons déjà présenté l’E-bike de Tesla, nul n’ignore que ses voitures autonomes sont déjà sur les routes et que les ventes marchent plutôt bien. Le succès a été rapide et les commandes ont connu une énorme progression ces derniers mois, principalement aux Pays-Bas. Les sujets du Roi Willem-Alexander sont réputés pour être particulièrement attentifs à l’environnement et ont donc adopté facilement l’idée des véhicules autonomes sur les routes, où de nombreux tests ont été organisés en collaboration avec les autorités. C’est la raison pour laquelle les deux exemples que nous citons ici se sont déroulés dans ce pays dit « de la petite reine ». Il y quelques mois, un conducteur était tué sur le coup dans un accident survenu alors qu’il roulait à 155 km/h et qui s’est produit à 40 kilomètres d’Amsterdam. Les pompiers s’étaient alors sentis en danger, face à une intervention sur un véhicule dont les batteries étaient endommagées (un prochain débat sans doute). Les opposants au système avaient en tout cas trouvé là un nouvel argument… Mais après enquête, il a été clairement prouvé que le système de pilotage automatique « Autopilot » n’était pas actif lors de l’accident de la Model S. Cela n’a pas empêché les détracteurs de la marque d’Elon Musk de monter au créneau et d’accuser le véhicule d’être incapable d’anticiper aussi bien qu’un conducteur humain, en cas de danger imminent.

Mais cette fois, c’est bien la voiture qui a sauvé l’humain. 

Coming Choc - Tesla Autopilot

Coming Choc – Tesla Autopilot

Le deuxième cas que nous évoquons semble donner cette fois de solides arguments aux partisans du pilotage automatique et à Mr Musk. En effet des images, heureusement prises par une caméra embarquée, permettent d’affirmer que cette fois c’est bien la fonction de conduite automatique de la Tesla Model S qui a anticipé l’accident. L’Autopilot a donc signalé le danger à son conducteur quelques toutes petites secondes avant que la collision ne se produise et la vidéo accrédite cette thèse. Heureusement pour la sérénité des débats, la caméra placée à l’avant de la voiture lancée à plus de 110 km/h a enregistré le moment précis où la fonction automatique a averti le conducteur d’un accident… sur le point de se produire. Il semble donc évident que cette alarme ait évité un carambolage. Devant, l’accident s’est pourtant bien produit, mais d’après le conducteur de la Tesla aucune victime n’est à déplorer, bien heureusement. Après analyse, il s’avère que la situation bénéficie cette fois clairement au fabricant américain, puisque cette prouesse technologique est due à la dernière mise à jour de sa fonction Autopilot. Pour rappel, celle-ci permet au véhicule (qui est équipé de multiples radars) de suivre le comportement des autres automobilistes, jusqu’à deux véhicules devant lui. Ainsi, dans la séquence vidéo qui a été publiée par Hans Noordsij (le conducteur de la Model S), on peut parfaitement voir que la Tesla a lu les trajectoires de la voiture rouge et du S.U.V. noir devant elle. Mais soyons clairs… contrairement à ce qu’ont affirmé avec enthousiasme quelques médias sur le Net, la voiture n’a pas évité l’accident… elle l’a seulement anticipé.

Coming Choc - Tesla Autopilot

Coming Choc – Tesla Autopilot

Il semble donc que les systèmes deviennent de plus en plus au point, pour la sécurité de tous. Il y aura bien sûr toujours les « pour » et les « contres », mais le débat sur la sécurité des voitures autonomes devrait retrouver un peu de sérénité, pour se concentrer sur l’échange utile d’opinions, conseils et solutions. Clic Infos ne manquera de faire un tour sur le stand Tesla du Salon de l’Auto, qui débute à Bruxelles le 13 janvier. Nous pourrons donc vous dire si de nouvelles évolutions du système sont encore en vue… comptez sur nous.

Share.

About Author

Nous sommes heureux que vous visitiez notre média. Nos articles sont protégés par les droits intellectuels. Nous n’avons rien contre leur reproduction ou partage, pour peu que vous respectiez simplement la mention : © www.clicinfos.com comme source. Merci. La Rédaction en ligne.

Laisser un commentaire