Une maison basse du 17ème siècle nichée le long d’une avenue Bruxelloise, un voiturier, des poutres, une cheminée et une table conviviale de qualité… que demander de plus pour passer une bonne soirée ? Ah oui, j’allais oublier l’accueillant maître des lieux : Jean-Marc Schellens, particulièrement fier de son établissement et on le comprend. Je ne suis pas venu ici depuis une vingtaine d’années et vais vivre une sacrée surprise, dans cet endroit réputé pour ses magnifiques viandes et spécialités bruxelloises…

C’est fou comme un voiturier est devenu un atout dans une grande ville comme la capitale de l’Europe, car tout est plus simple ! A peine sommes-nous installés à table par la souriante Kathia, que mon invité lui demande le code d’accès du Wifi… la jeunesse ne se refait pas. Ni une ni deux, voilà le code donné avec bonne humeur et l’important message sans doute relevé. La soirée peut commencer…

Une salle chaleureuse pour un service impeccable et détendu.

Clic Infos - Restaurant 'T Misverstand

Clic Infos – Restaurant ‘T Misverstand

De belles tables en bois plein, des chaises en cuir foncé, une cheminée d’angle de laquelle les flammes jettent une lueur orangée dans la salle et une carte attirante devant les yeux… cela débute bien, dans une brasserie cocoon qui a traversé trois siècles déjà. Une partie du carrelage est encore d’origine et je me demande un instant quelles histoires passionnantes ces tomettes pourraient bien raconter. En tout cas, quelques célébrités de notre temps sont déjà venues essayer l’assiette au ‘T Misverstand et je vais constater par moi-même les changements très positifs survenus depuis vingt ans environ… Il y a 17 ans que Jean-Marc a repris la maison.

Des entrées simple comme on les aime, sans fioritures et centrées sur la qualité.

Clic Infos - Restaurant 'T Misverstand

Clic Infos – Restaurant ‘T Misverstand

Pour commencer, nous jetons notre dévolu sur un Jambon Pata Negra pour mon hôte et des croquettes de crevettes pour moi. Je ne vais pas rater une entrée signature de la maison et puis, bon sang ne saurait mentir, je hume ma Belgitude qui s’échappe de la cuisine ! Un verre de Merlot rouge pour le jambon (mais qui ira encore mieux avec le plat de viande) et un très beau Sancerre domaine Rimbault pour mes croquettes… tout s’annonce pour le mieux. La première bonne surprise est de voir la superbe assiette de Pata Negra qu’on apporte à mon invité… du jambon, encore du jambon et rien que du jambon. Une vraie bonne note quand, comme moi, on demande à une belle brasserie d’aller à l’essentiel ! De plus il est gras et tendre à souhait, finement tranché et (je n’ai pas compté) il doit bien y avoir une douzaine de tranches. Rien à redire… Mes croquettes quant à elles trônent sur une assiette tout aussi simple, délicatement couchées sur un lit de persil frit, croustillant à souhait. Les croquettes sont impeccablement dorées, la panure croustille sous la dent et l’intérieur est fondant, très légèrement coulant. La crevette grise fraiche se goûte dès la première bouchée et la sauce est savoureuses, très bien équilibrée et me procure une sensation tellement agréable, que la goutte de citron que j’ai ajoutée semble même se faire oublier. J’ai l’impression d’être transporté sur la digue de Knokke le Zoute ! Et c’est bien ce que j’attendais…

Une maison qui se concentre sur les viandes, mais qui réserve quelques autres belles surprises.

Clic Infos - Restaurant 'T Misverstand

Clic Infos – Restaurant ‘T Misverstand

Mon vis-à-vis choisit de poursuivre avec une viande… c’est normal, puisque je l’ai prévenu que ‘T Misverstand était une des meilleures tables dans ce domaine à Bruxelles. Il suit donc mon conseil et sélectionne une Entrecôte Écossaise accompagnée de Chicons Braisés (des endives, pour nos amis français). Lorsque la souriante Kathia lui présente cette belle pièce de bœuf et son accompagnement, il est visible qu’elle sait déjà le plaisir avec lequel ce sera dévoré. Cuisson parfaite, saisie sur les faces, saignante comme demandée et chaude à cœur, accompagnée d’une assiette de cinq chicons délicatement braisés et légèrement caramélisés. Un délice plus que généreux et encore une fois la simplicité et l’efficacité qu’on demande à une assiette, qui doit provoquer immédiatement l’envie. C’est très réussi, tout comme les frites et la mayonnaise maison !

Clic Infos - Restaurant 'T Misverstand

Clic Infos – Restaurant ‘T Misverstand

Pour ma part, j’avais décidé d’être joueur et, me sachant dans une maison à viandes je décide de prendre… un poisson. Je vois à la carte une sole meunière, ce que j’adore et je me laisse tenter malgré les autres mets qui me font de l’œil. Lorsqu’elle arrive, je sais instantanément que je ne vais pas regretter mon choix… Et dès que j’en déguste la première bouchée, je me retrouve dans la position du « tel est pris qui croyait prendre », car c’est sans aucun doute la meilleure sole meunière que j’aie jamais dégustée ! Et je pèse mes mots, car la cuisson était maîtrisée à la perfection : peau croustillante, chair ferme et moelleuse à la fois, assaisonnement équilibré et une sole de 400 grammes, comme annoncé à la carte… je suis simplement tombé sur la perfection, digne d’un étoilé ! J’en suis tellement baba que je demande le nom du cuisinier qui a réalisé cette merveille et il faut que je dise qu’il s’agit du chef en second : Robert Dejean. Il mérite une récompense, rien que pour ce poisson d’exception (acheté aux établissements Piette quand même). Ma petite salade de chicons apporte de la fraicheur et du croquant. Elle est justement assaisonnée et ne baigne pas dans la mayonnaise, bref l’ensemble est un plaisir total pour mes papilles, qui de joie en dansent encore la Carmagnole.

Jusqu’en fin de repas, c’est la qualité qui prime… et la générosité.

Enfin pour le dessert, nous jetons notre dévolu sur une Dame Blanche et une Crème Brûlée, délice dont je me délecte quand elle est bien réalisée. La glace vanille est parfumée et le chocolat noir fondu est tout simplement… du chocolat. Du vrai, du belge, sans addition de crème ni de quoi que ce soit d’autre… C’est fort en goût et parfait pour un amateur. De mon côté, lorsque je tape ma cuiller sur la croute de sucre de la crème brûlée… ça craque à souhait. Je la classerais facilement dans les cinq meilleures que j’aie goûtées jusqu’ici et elle clôture à merveille ce dîner, dont l’addition s’élèvera à un raisonnable 122,25 € hors boissons. Vous trouverez aussi à la carte des spécialités typiquement belges : Tomates Crevettes, Américain, Boulettes sauce tomates, Pain de viande aux Chicons, Carbonnades Flamandes, Stoemp du jour et saucisse de campagne (toutes entre 14 et 19 €). J’allais omettre de souligner que j’ai conclu ce repas par un Irish Coffee réalisé dans les plus pures règles de l’art, ce qui ne court pas les tables…

Clic Infos - Restaurant 'T Misverstand

Clic Infos – Restaurant ‘T Misverstand

En résumé, si vous voulez passer un moment convivial dans un lieu chaleureux, avec un personnel plus qu’agréable et profiter d’une table de grande qualité, toute en simplicité et dont la cuisine va droit au but… ‘T Misvertsand est une adresse à ne pas rater. Veillez aussi à avoir bon appétit le jour où vous réserverez, car les portions y sont largement généreuses ! Les réservations sont toujours souhaitables et vous pouvez également y organiser des banquets jusqu’à 50 couverts et profiter de la magnifique terrasse en été.

Notation Clic Infos : 4 Clics
(1 Clic = moyen – 2 Clics = correct – 3 Clics = Table de qualité – 4 Clics = table de grande qualité – 5 Clics = Table d’exception).

Chaussée d’Alsemberg 916
1180 Uccle
Réservations : +32 (0)2/376.23.98
www.misverstand.be
Fermé le samedi midi et dimanche toute la journée.

Share.

About Author

Notre fondateur et rédacteur en chef, c'est une longue carrière journalistique : télévision (RTBF), radio: RTBF (Bruxelles Capitale, la Une) BEL RTL... mais aussi dans la presse écrite belge et étrangère. Il avait fondé Fashionfact dans les années 1990, un des pionniers du Lifestyle sur la Toile. Il fut aussi parmi les premiers à présenter les infos quotidiennes et de nombreuses émissions culturelles sur des chaînes télé-internet. C'est un grand intervieweur attentif et humain, qualités qu'on retrouve dans ses articles et émissions enregistrées, comme l'Hôte de Marc. C'est un fin et passionné gastronome... Par ailleurs, il est auteur et metteur en scène de théâtre, ayant marqué Avignon durant trois ans de succès.

Laisser un commentaire