(Spécial restos) 6 – Avec Giuseppe Maestri, le restaurant vient à vous et Le Vin des Femmes a sélectionné chaque breuvage, dans un lieu sublime !

0

Nous clôturons notre série consacrée à quelques restos coups de cœur d’une manière disons, inhabituelle. Et si le restaurant venait cette fois jusqu’à vous ? Il y a cent raisons pour que appeler Giuseppe Maestri : vous avez une jambe dans le plâtre, vous n’avez pas envie de courir en ville parce que c’est l’hiver et qu’il neige, vous ne supportez pas  vraiment la présence de trop de monde dans un endroit clos… autant de choses qui justifient d’avoir recours à un Chef à domicile ! Celui que nous avons eu l’occasion de déguster (dans des conditions hors du commun, nous y reviendrons) au cœur des Établissements Demeuldre à Bruxelles est belge, mais ses origines italiennes sont indéniables. Son sourire aussi et c’est un plaisir de l’écouter expliquer aux convives chacun des plats qui leur est servi. Une expérience à vivre… et qui n’est finalement pas plus chère que dans un restaurant qui serait au niveau du chef choisi. Réunis à l’initiative de Myriam Thibaut de Maisières, le jeune Chef et le label de qualité Le Vin des Femmes a réussi des accord parfaits. Il faut dire que chacun semble connaître ses gammes sur le bout des doigts…

Les Établissements Demeuldre, gardiens des Arts de la Table depuis 1830…

Déjeuner sous l’incroyable verrière Art-Déco des Établissements Demeuldre.

Lorsque je suis arrivé dans ce vieux quartier d’Ixelles et que j’ai vu une grande vitrine à l’aspect ancien, j’avoue m’être demandé un instant où je tombais. Mais, me rappelant que l’invitation venait de Myriam Thibaut de Maisières qui connaît son affaire en matière de beaux événements et de mondanités (dans le bon sens du terme), je me suis dit qu’il y aurait fatalement une surprise derrière cette façade… À peine entré dans le magasin, j’avoue en avoir « pris plein les yeux ». J’étais arrivé dans une vraie caverne d’Ali Baba, entièrement dévolue aux arts décoratifs et de la table… D’immenses meubles-vitrines en bois plein ancien, des vaisselles plus belles, brillantes et élégantes les unes que les autres, des tonnes d’accessoires à rendre tout amateur de belles choses muet de stupéfaction… D’imposant escaliers en bois me mènent aux étages, où j’apercevrai encore une multitude de trésors… Tenez-vous bien : on compte ici pas moins de 40.000 références et cet incroyable magasin a été fondé en 1830, c’est-à-dire en même temps que la Belgique elle-même ! Les lieux étaient alors aussi une manufacture et j’ai eu le plaisir de m’entretenir avec Madame Françoise Coché, la maîtresse des lieux. Nous avons convenu de réaliser prochainement un reportage complet sur cet extraordinaire endroit. Elle vous racontera son histoire, mais aussi son présent… et Bloody, son Jack Russel espiègle, ne manquera pas de guider nos pas avec malice. Restez donc attentifs car ce sera avant les grandes vacances ! En tout cas pour l’occasion, une magnifique table avait été dressée sous l’immense verrière ancienne et classée… Un endroit d’exception, qui peut être loué afin d’y organiser des événements.

Giuseppe Maestri, un jeune chef belge aux réminiscences italiennes… du talent à revendre (ou plutôt à louer).

Filet de lotte de la mer du nord, raviole d’artichaut, sauce safran et mousseline de chou-fleur.

Très sincèrement, je peux dire que j’ai vécu un déjeuner d’exception sous cette verrière art-déco incroyable. C’est le chef trentenaire Giuseppe Maestri qui avait été invité à nous régaler et oserai-je dire qu’il a fait ça avec… maestria ? Oh oui, je sais… c’est un peu facile, mais je n’ai pas pu m’en empêcher. Bon, trêve de plaisanterie, vous découvrirez ci-dessous en images l’ensemble de ce très beau menu à 62 € par couvert. Ceci étant dit, je ne peux m’empêcher de le résumer quand même. Après l’apéritif accompagné de bulles Belges et de délicats petits fours savoureux, nous avons été cueillis dès l’entrée. Enfin moi surtout, puisque je découvris des belles Asperges vertes (production Collin), garniture à la flamande au parmesan et à la truffe noire d’été. Leur cuisson était parfaite, l’œuf goûteux et certainement bio, le parmesan apportait une légère saveur piquante et la truffe enveloppait l’assiette d’un voile de douceur et de force rappelant la forêt, la terre, la chaleur estivale… Une vraie merveille ! Et en parlant d’assiettes, chacune avait été choisie avec soin par la maison Demeuldre, de même que les verres et couverts. Ensuite, nous eûmes droit à un beau Filet de Lotte de la mer du nord, raviole d’artichaut, sauce safran et mousseline de chou-fleur. Là aussi, une vraie réussite avec le mélange de l’artichaut en farce de la raviole et du chou-fleur en mousseline aérienne. Le safran donnait une touche d’élégance à un plat lisible et la cuisson de la lotte était maîtrisée. Suivit un Suprême de Pintadeau (Ferme de Julien, élevé en plein air et bio), foie gras poêlé (Upignac), pommes grenailles primeur, sauce coco et curry léger… Bref, des saveurs classiques mais dominées par un cuisinier qui connaît son sujet, des produits locaux et de qualité, le tout assemblé intelligemment. Les saveurs étaient au rendez-vous et la volaille rosée sur l’os, bref impeccable. Un dessert simple et de saison est venu clôturer ce très beau déjeuner : une Crème à la vanille de Madagascar, fraises belges et menthe fraîche. Je m’attendais à un final plutôt sophistiqué, mais j’ai été ravi de retrouver, pour finir sur une touche légère, cette crème onctueuse et ces fruits de saison. Le repas était généreux mais sans lourdeur et le jeune Chef ne méritait que des… félicitations.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Vin des Femmes… elles aussi savent pourquoi !

Les vins étaient sélectionnés par le label Le Vin des Femmes.

Tout au long de ce repas, nous avons dégusté des vins sélectionnés et présentés par Muriel Lombaerts, fondatrice du label de qualité Le Vin Femmes. Voici ce qu’elle en dit : « par la diversité de mes rencontres, j’ai accumulé de l’expérience dans le monde de la gastronomie. Rapidement, je me suis intéressée aussi au vin. J’ai souvent constaté que « par tradition », au restaurant, la dégustation n’était pas confiée aux femmes. Pire, elles n’étaient parfois (quasi jamais – ndlr) pas consultées à ce sujet… Les clichés circulent aussi encore trop souvent : « les femmes préfèrent le rosé »… ou « elles aiment le vin doux ». En réalité, les « œnophiles » apprécient avant tout un vin de qualité, qui a du caractère. Les femmes s’intéressent aussi à l’accord mets-vins et elles choisissent elles-mêmes le breuvage qui accompagne le repas, chez le caviste ou au restaurant ! Après de nombreuses dégustations aux côtés de professionnels et un écolage auprès d’un ami restaurateur, il me confia la sélection des vins de sa carte de suggestions. Il la trouva excellente ! En plaisantant, je lui lançai l’idée de noter ma sélection à la carte, le « choix d’une femme » ! Muriel Lombaerts met à l’honneur le bon goût féminin mais aussi les vins des bars, cavistes, importateurs et vignerons tout comme des restaurants soucieux de qualité de leurs vins, de l’accueil et d’une cuisine aux qualités indéniables. Pour l’été, nous consulterons Muriel Lombaerts, afin qu’elle vous présente davantage son label et pour bénéficier de ses conseils en matière de vins, pour accompagner au mieux vos barbecues de l’été…

Nous avons donc assisté à un déjeuner de presse particulièrement réussi et qui a su mettre en commun plusieurs talents afin de les agréger autour d’un lieu tout à fait exceptionnel. Le talentueux Giuseppe Maestri a su mettre nos papilles en émoi, soutenu par un choix de vins efficace. Les Chefs à domicile sont pléthore, mais rien en vaut le bouche à oreille quand il s’agit de choisir le vôtre. Nos lecteurs connaissent depuis plus de deux ans nos critiques gastronomiques et la valeur de nos belles découvertes… Giuseppe en est assurément une !

Giuseppe Maestri, Chef à domicile
Téléphone : +32 (0)492 75 92 99
Website : www.chefadom.be

Établissements Demeuldre (Arts de la Table, déco, listes de mariage)
www.demeuldre.com

Label de qualité Le Vin des Femmes
www.levindesfemmes.com

Share.

About Author

Notre fondateur et rédacteur en chef, c'est une longue carrière journalistique : télévision (RTBF), radio: RTBF (Bruxelles Capitale, la Une) BEL RTL... mais aussi dans la presse écrite belge et étrangère. Il avait fondé Fashionfact dans les années 1990, un des pionniers du Lifestyle sur la Toile. Il fut aussi parmi les premiers à présenter les infos quotidiennes et de nombreuses émissions culturelles sur des chaînes télé-internet. C'est un grand intervieweur attentif et humain, qualités qu'on retrouve dans ses articles et émissions enregistrées, comme l'Hôte de Marc. C'est un fin et passionné gastronome... Par ailleurs, il est auteur et metteur en scène de théâtre, ayant marqué Avignon durant trois ans de succès.

Comments are closed.