Série « cadeaux » (1) : Michel Herbelin, les montres chic à la Française.

0

Nous vous présentons chaque semaine l’une des choses les plus chères du monde… nous parlons régulièrement de yachts, de belles voitures et même de taxis volants ! Mais aujourd’hui, nous voulions revenir un peu sur terre, tout en parlant d’élégance, de luxe raisonnable et de très belles idées cadeaux. Les fêtes approchent et il faut commencer à y penser sérieusement… Chaque semaine d’ici à la fin de l’année, nous vous présenterons une marque coup de cœur de la rédaction, pour vous aider à gâter ceux que vous aimez, en mettant au pied du sapin des cadeaux de choix. Bref, jusqu’à Noël nous ferons ensemble un shopping chic ! Et comme nous ne faisons jamais vraiment comme tout le monde, nous ne commencerons pas par des montres suisses, mais bien françaises… avec la très belle marque Michel Herbelin.

Il y a les marques légendaires telles Cartier ou Rolex, mais il y aussi de nombreuses griffes de qualité, dont une n’est pas très connue du grand public. Pourtant elle a ses aficionados, ses inconditionnels et ses collectionneurs. Personnellement j’en possède une depuis une vingtaine d’années… souvenir d’une belle Saint-Valentin. Au bout de tant d’années, je la regarde toujours avec autant de plaisir et j’aime lorsqu’on la remarque à mon poignet. Michel Herbelin avait la passion horlogère ancrée au cœur dès son pus jeune âge et fâcha un peu ses parents commerçants, en se lançant dans des études d’horlogerie. En 1947, il crée sa propre marque. Il est exigeant, perfectionniste et baptise tous les premiers modèles de sa marque : « Impec ». Ses fils ont repris le flambeau depuis les années 80.

Michel Herbelin décide de rebaptiser sa marque de son propre nom, début d’un succès grandissant au fil du temps.

Clic Infos - Michel Herbelin

Clic Infos – Michel Herbelin

En 1967, il décide de rebaptiser sa marque, qui devient une signature toute simple : Michel Herbelin. 1970 voit la naissance des montres à quartz, ce qui inspire immédiatement tous les designers. La collection évolue et les nouvelles créations du français deviennent de plus en plus modernes, leurs lignes aussi, qui reflètent l’air du temps et de la liberté. Sa montre « Fil » sera vendue à 300.000 exemplaires à travers la planète, premier symbole d’un succès grandissant et qui ne se démentira plus. Les années 80 marquent la naissance d’un modèle signature de la marque : la Newport. C’est ce modèle que je possède et dont je suis toujours très amoureux. Il est inspiré des hublots que l’on trouve sur les yachts, mélange l’or et l’argent, les rivets, une grande technicité, un réel sens du détail et surtout est très élégant. Le porter s’est se faire remarquer (ce n’est pas de la flatterie, car ils ne m’en offriront pas un autre pour cet article), mais en vingt ans j’ai pu remarquer son succès, ou plutôt celui de mon poignet, quand je la porte. Mon bracelet est bleu et en cuir de requin (oui je sais, c’est scandaleux mais je ne l’ai pas fabriqué. Et lorsque j’ai du le remplacer après des années, ils m’en ont refait un sur mesure et… en cuir de vache. J’espère que cela me rachète quelque peu). Le modèle Newport Yacht Club est très apprécié des marins chics. Dans les années 90 et face à l’énorme succès de la série, Michel Herbelin doit s’offrir des ateliers bien plus grands et surtout extrêmement modernes. Ils permettront à la marque de développer ses lignes et de perfectionner constamment ses techniques. Les années 2000 voient naître la nouvelle ligne de haute horlogerie J-Class, en acier et or, mais la marque dépose aussi le brevet des fameux bracelets interchangeables Antarès. Aujourd’hui Michel Herbelin poursuit le développement de nouvelles lignes et technologies de haute horlogerie et travaille intensément sur une nouvelle génération de montres automatiques.

Évolution constante du design et des technologies, contrôles draconiens.

Clic Infos - Michel Herbelin

Clic Infos – Michel Herbelin

La création d’un nouveau modèle ne demande pas moins de 9 étapes et 62 opérations de contrôle. Entre le dessin à la main, la reprise graphique en technologies ultra modernes, la fabrication de prototypes et le travail minutieux d’horlogers très expérimentés… la naissance d’une montre peut prendre du temps. Le vrai début de la vie de ces objets qui marquent le temps est la mise en marche. Mais il faut encore plusieurs jours de tests, afin de vérifier que tout fonctionne selon les standards de la marque. Aiguilles, fonctions du calendrier, chronomètre, remontoir… tout est vérifié avant que la montre ne prenne son rythme de fonctionnement définitif. L’étanchéité, qui va selon les modèles de 3 à 1.000 mètres de profondeur, est également méticuleusement testée, en pression et dépression. Ensuite seulement, la montre rejoindra un point de vente. Sur le site Internet de la marque, vous pouvez aussi participer à la Michel Herbelin Community. Vous envoyez une photo de votre Michel Herbelin préférée à votre poignet et elle sera intégrée à la base de données photos, qui permet à la marque de continuer à créer des modèles répondant aux critères de ses amateurs. C’est ludique, mais on se sent aussi proche de la marque. Les montres Michel Herbelin affichent des prix entre 500 et 5.000 €, voire plus, selon les matières ou séries.

Share.

About Author

Nous sommes heureux que vous visitiez notre média. Nos articles sont protégés par les droits intellectuels. Nous n’avons rien contre leur reproduction ou partage, pour peu que vous respectiez simplement la mention : © www.clicinfos.com comme source. Merci. La Rédaction en ligne.

Laisser un commentaire