(Spécial restos) 2 – La Nueva Buenos Aires… rien ne vaut la viande et le sourire argentins !

0

Nous vous avions proposé de faire connaissance avec ce petit bout d’Argentine l’an dernier. Finalement, grâce à Leonardo Grimberg et à son épouse Bouchra, le voyage Bruxelles – Buenos Aires n’est qu’un saut de puce jusqu’à la chaussée de Waterloo à Ixelles et nous avons eu une très forte envie d’y revenir. Certains s’imaginent que pour être une table argentine digne de ce nom, il faut proposer un restaurant bariolé, décoré des couleurs nationales et surtout avec plein d’image de footballeurs de légende… Ce n’est pas du tout ce que vous trouverez ici, c’est même tout le contraire. La déco est sobre, raffinée et élégante, sans être austère. La musique en fond apporte une ambiance douce et bercée de rythme sensuels et modernes, le service est très pro tout en étant souriant et si Leonardo a les dents du bonheur, c’est parce qu’il a lui-même provoqué sa chance. En concevant ce restaurant intime et de caractère, en veillant à ce que ses produits soient d’une grande fraîcheur et que sa viande argentine soit traitée en cuisine comme une reine… c’est un peu de son pays et de son cœur qu’il partage avec des clients qui toujours en redemandent.

L’an dernier, nous vous avions déjà présenté ce petit bout d’Argentine au cœur de Bruxelles

L’ambiance et la gentillesse vous donnent envie d’y rester…

La journée l’endroit est agréable et la table y est toujours de grande qualité. Mais, c’est le soir que la Nueva Buenos Aires prend toute sa dimension poétique. Une oasis de lumière dans la nuit, tamisée et attirante, que ce soit en plein été ou au cœur de la rigueur hivernale. Au printemps, dès qu’on aperçoit cette douce lumière, on a envie de la rejoindre. La fraîcheur extérieure provoque encore plus de plaisir quand on y entre car on se retrouve instantanément plongé dans un autre monde : celui de Leonardo et Bouchra. Vous le savez, sur Clic Infos nous aimons mettre en avant la chaleur humaine des endroits que nous voulons vous présenter. Avec les restaurants c’est encore plus important et, même si dans la plupart des cas nous sommes branchés sur l’assiette afin de vous « raconter » ce que nous y avons dégusté, pour cette semaine spéciale restos ce sera moins le cas. En effet, nous vous ramenons dans des maisons que nous avons déjà visitées de manière très technique et cette fois, c’est l’humain que nous voulons mettre plus en avant, comme hier lorsque nous sommes retournés avec vous Chez Léon 1893. Le tango argentin est la danse la plus sensuelle de la planète, la gentillesse des argentins est sans pareil et leur sourire les quitte très rarement. Depuis 2016, cette jolie maison propose une gastronomie latine américaine, entre tradition et qualité. Les viandes y sont particulièrement à recommander, en toute logique…

Le sourire et l’accueil de Leonardo… qui connaît sa carte sur le bout du cœur.

La plupart du temps, c’est lui qui vous ouvrira la porte et vous accueillera dans son restaurant, en y prenant un plaisir manifeste et sans limite. Cela se ressent dans l’instant car vous êtes vite à l’aise, même s’il s’agit de votre première visite. Les parfums de bonne cuisine et d’épices viennent délicatement vous chatouiller les narines et vous serez plongé dans une carte qu’on prendrait volontiers pour un guide de voyage. Empanadas, Chimichurri, provoletas… et sur chaque table, une étrange bouteille à siphon. Et ça, c’est un truc que Leonardo adore raconter ! En Argentine, sur toutes les tables, dans les restaurants comme en famille, il y a un siphon pour l’eau gazeuse. Il s’agit d’un petit détail, mais profondément identitaire et c’est sans doute ici le seul restaurant où vous les trouverez à Bruxelles. À regarder autour de vous, vous vous rendrez vite compte que les adultes sont tous de grands enfants… En tout cas, le dernier n’est pas le maître des lieux, qui prend un énorme et visible plaisir à expliquer sa carte en détails, à partager la qualité et le caractère des vins qu’il propose et à raconter le pays de son cœur. Cela fait partie intégrante d’une visite ici et c’est un pur bonheur !

À la carte, spécialités et viandes succulentes à l’honneur.

Côté assiette, vous êtes certain que tout est frais et fait maison, Leonardo et Bouchra y tiennent comme à la prunelle de leurs yeux ! Les surgelés ou produits issus de l’industrie sont bannis. Les viandes viennent en droite ligne de là-bas et sont tendres et goûteuses. Les cuissons sont respectées à la demande et si, par hasard, cela ne vous convenait pas à la perfection, on vous arrangera ça illico et avec le sourire en plus. Bien entendu, le bœuf est roi, sous toutes ses formes : filet pur, burger, pané ou juste grillé, Picanha (morceau particulièrement tendre), entrecôte, émincé, cuberoll (noix d’entrecôte au goût subtil et un peu persillé), romsteak… Vous pouvez aussi essayer plusieurs versions de Milanesa (romsteak pané), c’est un délice et vous aurez le choix entre plusieurs accompagnements. Les frites façon Nueva Buenos Aires sont délicieuses et la traditionnelle sauce Chimichurri (persil, origan, ail, ciboulette, piment rouge, vinaigre, huile) est savoureuse et parfumée. C’est la copine idéale des viandes rouges… vous aurez l’embarras du choix et Leonardo vous expliquera chaque possibilité en détail. Il parle de sa viande avec passion et totale maîtrise des détails. Avant la grosse pièce, vous vous serez peut-être laissé tenter par les empanadas en entrée (chaussons fourrés) qui sont un vrai délice parfumé ! Vous pouvez aussi choisir un carpaccio ou une salade, bien sûr. Une fois encore, comptez sur le patron pour vous expliquer chaque proposition. En tout état de cause, votre choix sera éclairé et vous dégusterez une cuisine généreuse et très savoureuse. Si vous avez grand appétit, vous aurez aussi choisi la parfaite adresse… Un basketteur professionnel de 22 ans en est sorti rassasié, ce qui est assez rare. En dessert : petits sablés, panna cotta, sabayon fait minute ou même un parfait Irish Coffee… du début à la fin, la soirée sera une réussite. Comme l’an dernier, nous signons et re-signons !

La Nueva Buenos Aires
586 chaussée – 1050 Bruxelles
Téléphone : 02/201 08 80
Email : info@nuevabuenosaires.be
Site Web : www.nuevabuenosaires.be

Share.

About Author

Notre fondateur et rédacteur en chef, c'est une longue carrière journalistique : télévision (RTBF), radio: RTBF (Bruxelles Capitale, la Une) BEL RTL... mais aussi dans la presse écrite belge et étrangère. Il avait fondé Fashionfact dans les années 1990, un des pionniers du Lifestyle sur la Toile. Il fut aussi parmi les premiers à présenter les infos quotidiennes et de nombreuses émissions culturelles sur des chaînes télé-internet. C'est un grand intervieweur attentif et humain, qualités qu'on retrouve dans ses articles et émissions enregistrées, comme l'Hôte de Marc. C'est un fin et passionné gastronome... Par ailleurs, il est auteur et metteur en scène de théâtre, ayant marqué Avignon durant trois ans de succès.

Comments are closed.