FRANCE - Dans le sud-ouest (Millas), le bilan de la collision entre un train et un bus scolaire s'est alourdi ce vendredi matin. Il est passé à cinq morts, tous âgés de maximum 14 ans. Plusieurs blessés sont encore en état d'urgence absolue... ce bilan pourrait donc encore s'alourdir.

Vous êtes persuadés que j’ai fait une faute dans le titre, hein ? Vous me connaissez désormais assez pour savoir que ce n’est pas le cas… non, non… Vito, c’est le bienheureux (et il l’est visiblement) patron du Rendez-Vous. Niché derrière la Place Louise, on pourrait se dire que ce lieu typiquement bruxellois détone dans le quartier où se battent les vitrines de grands couturiers et les restos chic. Détrompez-vous… le midi c’est plein à craquer et le soir c’est l’assurance de dîner d’une très belle cuisine locale et typique. Vous pensez qu’il n’y a pas de cuisine Brusseleïr ? Et les boulettes à la sauce tomates, les stoemps (prononcer Stoump, pour les novices) aux légumes frais accompagnés d’un lard magnifique, les croquettes de fromage, le vol au vent avec de frites, alors ?

Clic Infos - Le Rendez-Vous

Clic Infos – Le Rendez-Vous

Vito a un âge qu’on ne révèle plus, un sourire qui vient tout droit du cœur, une équipe formidable et qui reflète si bien Bruxelles. Genti, le serveur albanais qui mérite si bien son prénom, nous servira avec une extrême gentillesse justement, aidé de Mentor qui porte son Kosovo natal en bandoulière, avec un sourire nostalgique et sincère, tandis que Pascal (dit Momo) officie en cuisine pour le plus grand bonheur de clients majoritairement habitués. Pas de doute, nous sommes dans la capitale multiculturelle dont les vrais bruxellois sont si fiers ! Vito les couve tous paternellement et on devine toute sa fierté. Deux fois il a laissé les rennes de sa chère maison (qu’il a fondée il y a plus de 40 ans) dans d’autres mains… deux fois il y est revenu et compte bien désormais y demeurer. Pas de doute Bruxelles est bien ici, au cœur de cet établissement dont le piano dit tout… Si un client en a envie, il en joue et partage ses notes avec les autres. Ce n’est pas d’un autre temps, c’est d’aujourd’hui et cela fait vraiment du bien. Voilà le décor planté… à table ! Et ça commence par un joli cocktail maison (8€) : Amaretto, citron vert, vodka et un peu de poudre de perlimpinpin.

Les entrées sont comme le lieu: chaleureuses et nature.

Clic Infos - Le Rendez-Vous

Clic Infos – Le Rendez-Vous

Ce soir là, c’est Corinne qui m’accompagne et elle aime particulièrement la cuisine bruxelloise. Elle commence donc par une Salade d’avocat aux crevettes grises (13,50 €). C’est frais et fort généreux. Il me semble que l’avocat est complet, un peu de concombre croquant vient apporter la bonne humeur, tandis que le bonheur est dans les belles crevettes grises de nos côtes. Mon amie d’enfance jette un coup d’œil périphérique… mais si, la sauce cocktail est là, rassure-toi ! Elle est « maison » et Corinne précise même que le whisky est de qualité. Quelques feuilles de salade et tranches de tomates, deux tomates cerises (je sais, il y a de nombreux débats sur le pluriel, mais j’ai pris fait et cause pour l’accord) apportent le sourire. C’est simple, efficace et bon !

Clic Infos - Le Rendez-Vous

Clic Infos – Le Rendez-Vous

On est dans les grands classiques de la cuisine de Bruxelles, mais je n’ai pu résister à l’appel des croquettes de crevettes grises (ben oui, on aime ça en Belgique) et elles sont deux (14,50 €). L’accompagnement est copieux, comme dans toutes les brasseries populaires, au plus beau et noble sens de ce mot. Salade, concombre, tomates, citron et… quelques crevettes fraîchement décortiquées, juste pour me rappeler à quel point c’est délicieux. Le reste des précieux petits crustacés se cache dans les croquettes à la panure croustillante et bien épaisse. La sauce qui les lie est parfumée et de belle tenue… il ne me reste plus qu’à arroser de quelques gouttes de jus de citron frais. C’est parfait, ça me rappelle mes vacances d’enfants à Oostduinkerke et c’est vraiment agréable (la petite station balnéaire belge est réputée pour ses pêcheurs de crevettes grises à cheval).

Les plats principaux nous apportent quelques notes de Jacques Brel…

Clic Infos - Le Rendez-Vous

Clic Infos – Le Rendez-Vous

Pendant qu’on nous sert les plats, une chanson de Brel nous arrive aux oreilles, mais malheureusement personne ne viendra s’asseoir au piano. Le week-end par contre, un pianiste égaie la soirée. Corinne a jeté son gourmand dévolu sur un plat qu’elle affectionne : la Langue de Bœuf au Madère (18,50€) et elle ne sera pas déçue. Pour ma part, ce plat me rappelle avec délice le réfectoire de l’internat où il était particulièrement réussi, encore un souvenir agréable. La sauce a une consistance crémeuse impeccable et elle est brillante, savoureuse et parfumée. Les classiques champignons de Paris sont coupés en tranches assez épaisses et pas trop cuits, tandis que la purée est vraiment bonne, même si personnellement je l’aurais préférée avec un peu plus de noix de muscade. Comme Bruxelles ne se renie jamais, il y a tout de même un petit chicon braisé (endive pour nos amis français) et il est vraiment réussi, apportant une légère touche d’amertume bienvenue. Côté vin, nous avions choisi une demi bouteille de Sancerre à 23 €.

Clic Infos - Le Rendez-Vous

Clic Infos – Le Rendez-Vous

De mon côté j’ai privilégié l’incontournable Filet Américain, moulu à la minute (18 €). C’est une belle viande qui respire la fraicheur et est parfaitement hachée, qu’en France on appelle « Tartare ». Mais un Américain, c’est assaisonné… mayonnaise, jaune d’œuf, oignons, persil et câpres. Je note avec plaisir que Genti n’a pas oublié ma demande, je ne mange pas de câpres… il n’y en a donc pas. Il ne manque évidemment pas le petit pot d’oignons blancs et cornichons, ce serait un crime de lèse-majesté. La garniture est très classique : tomate, salade, vinaigrette. En bon amateur, j’ai ajouté quelques gouttes de l’imprononçable Worcestershire Sauce (que nous appelons Sauce Anglaise), sans laquelle un Filet Américain n’est rien d’autre qu’une pauvre viande froide ! Le tout est généreux et accompagné de très belles frites… une fois de plus, Bruxelles reste ce qu’elle doit être et je me régale.

Une parfaite crème brûlée clôture ce dîner, qu’on n’a pas envie de ne faire… qu’une fois !

Clic Infos - Le Rendez-Vous

Clic Infos – Le Rendez-Vous

Cette fois encore c’est vraiment classique… mais, quand c’est bien réalisé, c’est tout de même une véritable gourmandise. Corinne ne peut résister… ce sera donc une Crème Brûlée. La croûte de sucre est craquante à souhait, délicieusement caramélisée par le feu et la crème est onctueuse et parfumée. C’est absolument impeccable, même si on pourrait se passer des groseilles et de la physalis. Mais c’est une très belle douceur pour clôturer un dîner bercé de gentillesse ! J’ajouterai quand même que j’ai craqué pour un Irish Coffee, parfaitement réalisé (8€). Très gentiment et devinant (j’ignore pour quelle raison) ma gourmandise, Genti m’apporte un généreux pot de crème, que du coin de l’œil j’avais vu Mentor préparer au fouet… et je le vide évidemment avec un incommensurable plaisir d’enfant. Finalement, nous nous rendons compte que nous avons uniquement visité le tableau des suggestions, ce qui est sans doute du à la passion que met Genti à les vanter, avec raison. Toutes sont composées de produits frais et préparées maison… nous prenons donc déjà « Rendez-Vous » pour revenir et plonger dans la carte.

Je ne peux mettre un point final à cet article, sans revenir une dernière fois sur la personnalité gouailleuse et tendre du patron Vito et l’extrême gentillesse de son personnel. Tout ici n’est que sourire, simplicité et très manifestement sincérité. Cela fait du bien de trouver encore des maisons comme celle-là, qui portent en elles une partie de l’âme de cette Bruxelles à laquelle nous sommes tant attachés. L’idéal est d’y venir dîner entre amis, pour rire et partager un bon moment non seulement entre nous, mais avec une équipe qui fait tout pour que celui-ci soit parfait… Merci donc à eux, nous y tenions.

Notation Clic Infos : 3 Clics et 5 pour la gentillesse.
(1 Clic = moyen – 2 Clics = correct – 3 Clics = Table de qualité – 4 Clics = table de grande qualité – 5 Clics = Table d’exception).

Share.

About Author

Notre co-fondateur et rédacteur en chef, c'est une longue carrière journalistique : télévision (RTBF), radio: RTBF (Bruxelles Capitale, la Une) BEL RTL... mais aussi dans la presse écrite belge et étrangère. Il avait fondé Fashionfact dans les années 1990, un des pionniers du Lifestyle sur la Toile. Il fut aussi parmi les premiers à présenter les infos quotidiennes et de nombreuses émissions culturelles sur des chaînes télé-internet. C'est un grand intervieweur attentif et humain, qualités qu'on retrouve dans ses articles et émissions enregistrées, comme l'Hôte de Marc. Le 20 mars 2017, il a été élu Administrateur de l'AJPBE (Association des Journalistes Périodiques Belges et Étrangers). C'est un fin et passionné gastronome... Par ailleurs, il est auteur et metteur en scène de théâtre, ayant marqué Avignon durant trois ans de succès.

Laisser un commentaire