Ce samedi soir, le premier ministre belge Charles Michel a acté la départ de la NVA du gouvernement. Le parti de Bart de Wever quitte donc la "suédoise" sur le Pacte de l'ONU pour une immigration responsable et fait chuter le gouvernement en place depuis quatre ans. Charles Michel ira à Marrakech signer le pacte au nom de la Belgique et d'une "alliance responsable orange-bleue" a déclaré le Premier dans une conférence de presse à l'issue du Conseil des Ministres restreint de samedi soir. Il mènera des consultations politiques à son retour du Maroc.

On les a vues sous toutes les formes pendant quelques années et elles ne font pas rêver que les petites filles… mais, les grandes aussi. Peluches, cartes de vœux, jouets, tissus, objets de décoration… même des sextoys ! la Licorne en a vu de toutes les couleurs et nous itou. Mais la tendance pourrait bien changer, au profit d’un animal moins mystique et nettement plus terrien : le lama. En effet, un bureau londonien d’analyse des tendances (WGSN) l’avait prédit l’an dernier déjà, le sympathique camélidé originaire d’Amérique du sud (qui vit environ 20 ans à l’état sauvage et pèse généralement entre 130 et 200 kg à l’âge adulte) pourrait bien devenir la nouvelle coqueluche universelle. Il séduit de plus en plus et des comptes très populaires lui sont consacrés sur les réseaux sociaux, déjà fréquentés par des millions de fan. Son regard attachant et l’impression qu’il sourit tout le temps, attirent de plus en plus les petits comme les grands…

La licorne : une véritable icône menacée ?

C’est le très sérieux bureau de tendances WGSN basé à Londres qui l’a donc affirmé le premier : la licorne est en danger ! Depuis quelques années on la trouve absolument partout et elle est une inépuisable source d’inspiration pour de nombreux décorateurs, designers, créateurs d’art, cuisiniers et même pour des influenceurs. On peut acheter à peu près tout à l’image de ce joli animal imaginaire, sorte de poney paré d’une corne unique au centre du front : mugs, pantoufles, pyjamas, stylos, tapis de souris, cartes de vœux, vêtements, pantoufles, jouets, peluches, jeux de société, déguisements, porte-clefs, coques pour smartphones… en bref, à peu près tout et n’importe quoi. Elle est aussi très présente sur Internet et vous trouverez facilement de très nombreux hashtags, sur Instagram notamment, qui lui rendent hommage. C’en est même devenu une véritable dévotion, une religion pour certains collectionneurs : #unicorntoast, #unicornfrappucinos, #unicorncupcakes, #unicornfarts ou encore #unicorntears, sont parmi les plus populaires mais, si vous faites une recherche Google, vous trouverez moult autres hashtags et comptes sur les réseaux sociaux. Pour se faire une idée de la popularité du poney magique, souvent de couleur blanche, rose ou arc en ciel, il suffit de regarder l’espace qu’il occupe encore dans les magasins de jouets… c’est impressionnant ! La licorne semble même avoir permis à de nombreuses femmes de retrouver leur âme de petite fille… elles sont d’ailleurs nombreuses à partager sur les réseaux sociaux des images amusantes, mettant en scène leur « animal » fétiche, qui se décline aussi en films, dessins animés et même jeux vidéo. Finalement, le filon commercial et sentimental commence peut-être simplement à s’user, à s’essouffler et il faut renouveler la tendance. C’est en tout cas ce que semble croire le célèbre bureau londonien.

Le lama n’est pas magique, mais il semble bien sympa…

Bon, le lama n’est pas une bébête magique et imaginaire comme la licorne, mais c’est bel et bien un animal terrestre, existant et dont on aurait pu croire que le mélange de salive et sucs gastriques qu’il crache parfois sur les gens le rendrait définitivement désagréable aux humains… mais que nenni ! Il paraît que ses yeux attendrissants et une vague impression qu’il sourit tout le temps, le rendraient terriblement attachant et plein d’humour involontaire. Il est surtout facile à dessiner, ou à caricaturer de manière mignonne, ce qui devrait arranger bien des designers et des artistes, dans l’optique de décliner l’animal de mille et une manières sympathiques. Pourtant, il est vrai que le lama n’est pas très sexy et qu’à l’état sauvage il n’apparaît pas non plus très propre. Mais c’est pourtant de lui qu’on tire une des laines les plus douces qui soient et c’est surtout une image de chaleur qu’il laisse généralement dans l’inconscient collectif. Cette attirance nouvelle pourrait même, d’après certains influenceurs, provoquer dans les mois qui viennent une sorte « d’été du lama ». Il semble donc que sa bouille réputée inimitable va s’imposer dans les boutiques d’accessoires, de jeux et autres bibelots… Ce petit « chameau tricoté » représente donc bel et bien une menace commerciale pour la divine licorne, qui elle s’essouffle justement un peu. Il paraît que le lama donne envie de la câliner et il semble que pas mal de commerçants l’aient rapidement et fort bien compris, puisqu’on trouve d’ores et déjà des lamas sous toutes les formes dans les magasins de jouets en peluche.

Le lama se décline aussi en mots et en voeux…

« Happy Llamaday » (pour happy birthday), ou encore « Happy Llamakh » (pour happy Hanouka) se déclinent déjà en cartes et mugs variés, mais il y a fort à parier que ces marchés s’élargissent rapidement. On le sait, les cartes de vœux et mugs illustrés de mots sympas se vendent comme des petits pains… Auteur est d’ailleurs un vrai métier dans ce domaine et certains, particulièrement doués pour trouver les petites phrases-clé qui feront mouches, sont vraiment très bien payés ! Toutes les petites fêtes seront de bonnes occasions pour offrir une tasse à l’effigie du lama ainsi que quelques jolis bon mots, ou pour envoyer une carte sur laquelle il trouvera une place privilégiée. Le combat entre licornes et lamas trouvera donc sans doute son apogée dans les magasins d’accessoires de ce genre et l’animal sud-américain commence déjà à y marquer des points. Si son succès devait se confirmer, il y aurait de fortes chances qu’on voie bientôt naître des bandes dessinées ou dessins animés centrés sur le Lama, qui deviendra alors rapidement un nouveau héros pour les petits et les grands. Si c’est le cas, on peut imaginer que les Studios Disney ou autres Pixart sont déjà à l’affut !

Ce n’est peut-être pas vraiment le début de la fin pour les licornes (elles auront toujours leurs fans inconditionnels), mais la « déferlante lama » risque bien de lui voler la vedette au cours des prochains mois. Il faut dire qu’avec sa bouille réellement sympa et son éternel sourire apparent, il a de quoi séduire toutes les tranches d’âge. Alors, changerez-vous bientôt vos pantoufles Licorne pour les mêmes à l’effigie du lama ? Les mois à venir montreront si les prévisions des analystes londoniens des tendances avaient vu juste… ou pas.

Share.

About Author

Nous sommes heureux que vous visitiez notre média. Nos articles sont protégés par les droits intellectuels. Nous n’avons rien contre leur reproduction ou partage, pour peu que vous respectiez simplement la mention : © www.clicinfos.com comme source. Merci. La Rédaction en ligne.

Comments are closed.