FRANCE - Dans le sud-ouest (Millas), le bilan de la collision entre un train et un bus scolaire s'est alourdi ce vendredi matin. Il est passé à cinq morts, tous âgés de maximum 14 ans. Plusieurs blessés sont encore en état d'urgence absolue... ce bilan pourrait donc encore s'alourdir.

Saint Barth est connue comme l’île des milliardaires cherchant un petit coin de paradis et de quiétude pour y passer les fêtes. Pour d’autres, un petit coin de paradis aussi, mais « fiscal » cette fois, où investir dans l’immobilier… un excellent placement. Pour d’autres, c’est tout simplement un endroit magnifique, où vivre en harmonie avec la nature est devenu une priorité absolue. Mais n’oublions pas que, si Saint Barth est ce qu’elle est aujourd’hui, c’est essentiellement grâce à l’énergie et la volonté de quelques familles, implantées sur l’île pour certaines depuis plusieurs siècles. Pour y avoir vécu pendant treize ans, j’ai eu le plaisir d’y côtoyer quelques Saint Barth, c’est comme cela qu’on les appelle. Je vais donc vous raconter l’histoire de Monique Turbé.

Monique Turbé est l’une des trois filles de feu Guy Turbé, hôtelier fort réputé à Saint Barth, mais aussi un des premiers entrepreneurs en bâtiment de l’île. C’est dans les années 1970 qu’il construit dans la Baie de Flamands un petit complexe hôtelier de 24 chambres, où déjà des célébrités viennent profiter de la quiétude de l’île.

Clic Infos - Guy Turbé

Clic Infos – Guy Turbé

En 1986, Monique Turbé décide de suivre les traces de son père dans le tourisme en construisant quatre petits bungalow qu’il avait conçus, sur la plage de Flamands : le White Sand Beach Cottages. Suivra en 1989, la construction de sa première villa (MWS) la Villa White Sand. Elle  séduit rapidement les personnalités, qui s’en transmettent l’adresse. Jackie Kennedy-Onassis y séjourne avec son fils John-John, ainsi que Roman Polanski qui y apprécie le calme et la mélodie des vagues.

En 1999, c’est la construction de la villa  Angelo… De cette réussite découlera pour Monique Turbé, une fantastique histoire dans l’immobilier. Saint Barth étant sur la route des cyclones, l’île affrontera Luis en 1995. Particulièrement dévastateur, il laissera de profondes blessures dans le cœur des Saint Barth, mais pas seulement… beaucoup de biens immobiliers furent complètement détruits, dont le complexe de Guy Turbé. L’hôtel Baie des Flamands est dévasté et le Saint Barth Beach Hotel très  endommagé, dans  la Baie de Grand Cul de Sac. Les Résidence Saint Barth restent nichées dans un morne de petit cul de sac.

Clic Infos - Cyclone Luis en 1995

Clic Infos – Cyclone Luis en 1995

Clic Infos - Cyclone Luis en 1995

Clic Infos – Cyclone Luis en 1995

En bordure de plage, les bungalows et la villa de Monique furent fort abîmés. Énergique et volontaire, elle entreprit pourtant de rénover et reconstruire la villa Mélissa pour accueillir, mi décembre 1995, les premiers touristes revenus sur l’île à l’occasion des fêtes de fin d’années. Elle poursuivit sur sa lancée dans l’immobilier, entamant la construction d’autres villas. Tantôt l’une fut vendue à de riches Vénézuéliens, tantôt une autre vit le jour et la vie continua tranquillement, jusqu’au jour où  Monique perdit son père. Guy Turbé n’était plus..

Quelques années auparavant, il avait vendu son hôtel de la Baie de Grand Cul de Sac et avait dans la foulée construit d’autres villas, dont sa fille avait la charge. Commercialisation, réservation, management des arrivées et des départs… s’assurer de la satisfaction des hôtes privilégiés était la mission de Monique. Pour ceux qui la connaissent, on pouvait la voir courir à droite ou à gauche toute la journée, pour faire fructifier l’entreprise transmise pas son père. Avec beaucoup de dignité, elle affronta cette perte et releva un nouveau défi pour lui rendre hommage : créer sa propre agence immobilière et gérer également les villas d’autres propriétaires de l’île. C’est ainsi qu’est née My Villa in Saint Barth Real Estate, dont il rêvait pour elle.

C’est à l’époque une grand première à Saint Barth, car Monique est la seule native de l’île à y posséder une agence immobilière. Pour ma part, c’est à cette époque que j’ai fait sa connaissance lors d’un déjeuner. Nous avons eu l’occasion de discuter de tout et de rien, mais aussi de ma propre affection pour l’île. Nous avons souvent eu le loisir de déjeuner ensemble, jusqu’au jour où nos compétences complémentaires sont apparues comme une évidence. J’allais donc devenir pour un temps son photographe attitré. J’ai partagé avec elle la difficulté des premiers shootings et la joie des propriétaires de voir mis en valeur leur bien immobilier, au travers de mon regard de photographe et des désirs de Monique… mais aussi grâce à son expérience dans l’art du savoir recevoir.

Clic Infos - My Villa In St Barth

Clic Infos – My Villa In St Barth

C’est ainsi que pour My Villa In Saint Barth, j’ai eu le plaisir de prendre en photos près de 10% des villas de l’île. Impossible pour moi de passer sous silence ces magnifiques demeures, même si je ne vis plus là-bas aujourd’hui. C’est pourquoi nous avons décidé de vous faire découvrir une magnifique villa de Saint Barth tous les quinze jours, dans le cadre d’un accord publi-rédactionnel (*). Richement illustrées, ces présentations vous donneront peut-être l’envie de faire un petit séjour à St Barth, en amoureux ou en futurs propriétaires et qui sait, de confier un jour la gestion d’un bien à Monique Turbé et son équipe.

(*) Un article publi-rédactionnel comme celui-ci est l’objet d’un accord commercial et ne doit donc pas être considéré comme un « papier journalistique objectif ». Néanmoins, fidèles à l’esprit de Coming Chic, nous tentons de les réaliser avec la même qualité que tous nos reportages et nous y protégeons ce côté « humain » qui fait, parait-il, notre identité rédactionnelle particulière et appréciée de nos lecteurs. Vous n’y trouverez donc pas de termes publicitaires, dithyrambiques ou excessifs, c’est notre engagement moral. Chaque fois qu’il s’agira d’un publi-rédactionnel, vous en trouverez la mention en Une et à l’intérieur de la page. Bonne lecture…

 

Share.

About Author

Christian Lange est un artiste et photographe belge, et photographe de presse. Il a posé ses valises de Bruxelles à Saint-Barth, en passant par Cannes et fut aussi attaché de presse pour tour opérateurs, entre autres. Il a une longue expérience professionnelle dans le monde de l’hôtellerie de luxe. Il est co-fondateur de Clic Infos et travaille beaucoup dans le domaine de la photo. Immobilier de luxe, tourisme ou hôtellerie sont ses autres domaines de prédilection. Il poursuit en parallèle l’évolution de sa carrière d’artiste en photographie et peinture.

Laisser un commentaire