FRANCE - Dans le sud-ouest (Millas), le bilan de la collision entre un train et un bus scolaire s'est alourdi ce vendredi matin. Il est passé à cinq morts, tous âgés de maximum 14 ans. Plusieurs blessés sont encore en état d'urgence absolue... ce bilan pourrait donc encore s'alourdir.

La photo d’introduction (collection du designer allemand Siki Im) donnerait sans doute du grain à moudre à ceux qui disent que les défilés de mode sont une véritable boucherie, des étals de viande vivante… Mais la mode c’est aussi un monde d’expressions diverses, d’explosions créatives, parfois de rêves de visionnaires… elle glorifie souvent la beauté pure, le glamour et le prestige, mais d’autre fois elle permet à toutes les folies de rire du monde, de crier, de revendiquer, de protester et même de recycler ! Nous avons fait un petit tour sur le Net, pour trouver quelques pépites insolites, parfois de bon goût et de temps en temps bizarres ou immettables. Mais n’est-ce pas ce qui est drôle et passionnant dans ce monde de créateurs ? Nous approchons de l’été, certains sont en pleine préparation de leurs examens, d’autres (sans doute un tout petit moins jeunes) pensent déjà à leurs vacances… alors, voici une peu de bonne humeur, souvent chic et parfois toc.

En 1930… comment voyait-on la mode de l’an 2.000 ?

Disons que je suis né peu après le début de la seconde moitié du vingtième siècle… Le pape s’appelait alors Jean XXIII, le président américain Kennedy et la femme la plus sexy du monde Marylin Monroe… l’Homme n’avait pas encore marché sur la lune, mais les séries de science-fiction commençaient à envahir la télé, toujours en noir et blanc (on ne rêvait même pas encore de la couleur). Si le lieutenant Colombo nous fascinait le samedi soir, moi je devenais un grand garçon et je pouvais regarder le petit écran durant le week-end… C’est Star Trek qui restera un de mes grands souvenirs de jeune téléspectateur. Eh bien, très souvent je me suis dit que c’était incroyable à quel point les films et séries SF ont « pré vu » des technologies qui sont aujourd’hui ancrées dans notre quotidien. Un exemple très concret, issu de Star Trek justement : la porte en verre à ouverture automatique, qui fait pshit ! Personne n’imagine aujourd’hui qu’un jour elle n’ait pas existé et elle équipe désormais tous les supermarchés du monde et bien plus encore. J’ai retrouvé pour vous ce petit bijou vidéo dans les archives de Pathé, qui montre comment (à la demande d’un grand magazine de mode) des créateurs de 1930 (là, je n’étais quand même pas né) voyaient la mode de l’an 2.000, déjà mythique et sûrement synonyme de science-fiction aussi. Vous remarquerez à quel point finalement, ils étaient aussi visionnaires que bien des écrivains ou auteurs de cinéma ! Quelques exemples que vous remarquerez aussi : la robe transformable, un bustier qui fait vraiment déjà très Jean-Paul Gaultier… une combinaison-pantalon fort « moderne », l’utilisation de métal, des chaussures à semelles compensées aux lignes qu’on connaît bien, une robe de mariée à éclairage intégré… et même, le vêtement masculin qui prévoyait déjà une place pour le… téléphone ! Incroyable, non ?

Des chaussures plutôt carrées… et importables.

Clic Infos - La mode, c'est parfois... comment dire ?

Clic Infos – La mode, c’est parfois… comment dire ?

Nul n’ignore que les chaussures sont une passion pour bien des dames qui les collectionnent littéralement, même si je connais quelques hommes qui ne sont pas en reste. Pour un de mes amis, ce sont les baskets et il ne manque pas de commander une paire sur Internet, le plus souvent possible. Parfois même, je me demande où il peut bien les ranger… Mais la chaussure, cela peut aussi être (quand elle faite à la main et selon des traditions séculaires de qualité) un véritable objet d’art. Les marques de prestige ne manquent pas et les passionnés, s’ils cherchent avec patience, trouveront toujours… chaussure à leur pied. On a connu de nombreuses modes concernant nos petits (ou grands) petons… les sandales à la grecque, les tongs, les sabots suédois, les talons aiguilles, les chaussures fermées ou ouvertes, les escarpins, les chaussons de danse, les stilettos, les semelles compensées (en liège ou pas), les semelles transparentes, les chaussures en plastique ou encore à semelles suspendues… Tout est à peu près permis aux créateurs, qui rêvent d’habiller ce que nous avons de plus laid selon certains et de plus sensuel de l’avis de certains adorateurs ! En parcourant la toile, pour découvrir un peu l’histoire de cet accessoire de mode précis, je suis tombé sur une création d’une designer tchèque nommée Maria Nina Vaclavek et qui conçoit des chaussures étonnantes, mais pas toujours faciles à porter. Celles que je vous présente sont un concept de chaussures rectangulaires… immettables probablement et elles sont en cuir bicolore. Elles ont été « officiellement » inspirées par les hommes préhistoriques, qui enveloppaient leurs pieds dans des peaux d’animaux, afin de les protéger du froid. Chacun se fera sa propre opinion, mais en tout cas la jeune styliste a réussi à faire parler de ses chaussures carrées dans toute la presse de la planète ! Un joli coup…

Pour certains, les sushis… c’est le pied !

Clic Infos - La mode, c'est parfois... comment dire ?

Clic Infos – La mode, c’est parfois… comment dire ?

Si je suis un fan de sushis, jamais je n’aurais imaginé porter des chaussettes à la gloire de ces petites bouchées de riz collant et de poisson frais, dont je me délecte de Tokyo à Londres, en passant par Bruxelles où nous comptons quelques maîtres. Ce sont évidemment des japonais (Tokyo Otaku Mode) qui ont lancé ce nouveau style de chaussettes, entièrement dédié aux sushis, rolls et autres makis. Il faut reconnaître que, si j’en aime le goût souvent subtil et toujours frais… eh bien, j’ai retrouvé un écho de cette fraîcheur et de cette subtilité en voyant ces petites merveilles (ce n’est qu’un avis personnel évidemment) ! Les couleurs sont vives, le design épuré mais fidèle à la forme d’origine, c’est gai et joli… même la manière de les enrouler pour les présenter est superbe. En bref, je pourrais sans problème enfiler une ces paires de chaussettes colorées sous un smoking ou un costume sombre par exemple, sans avoir peur de nuire à mon élégance. Je pourrais aussi les enfiler en basket et jean, sans aucun complexe. Souvent, je suis épaté par les créateurs nippons et leur sens du graphisme et de l’épure, ainsi que leur précision et ce dans de nombreux domaines, créatifs autant que techniques… je retrouve cette précision, mais en même temps beaucoup de fantaisie, dans cette collection ! Gros avantage : vous ne devez pas courir à Tokyo pour vous les offrir. Il suffit de cliquer ici : https://otakumode.com/shop/53cdb8eef9dc586052000ee4/Sushi-Socks. Personnellement je trouve que c’est une super idée si vous avez un petit cadeau à faire…

La fibre optique se glisse dans votre garde-robe…

Rappelez-vous la robe de 1930, conçue par un des créateurs auxquels un grand magazine avait demandé de créer des vêtements de l’An 2000, comme ils les imaginaient… C’était une tenue de mariée et un éclairage était inclus dans le voile. Quand je disais, en début d’article et à propos de ces images, que ces créateurs avaient réellement « pré vu » certaines choses que nous porterions aujourd’hui, comme si elles avaient toujours existé ! La styliste de San Francisco Natalie Walsh a conçu une robe extraordinaire, qui répond aux rêves les plus fous de son confrère de 1930. Elle s’est inspirée de méduses qu’elle avait vues lors d’un festival… et le résultat est bluffant. S’il y a bien une chose que les stylistes comme les magiciens, n’aiment pas dévoiler… ce sont leurs recettes, trucs et astuces, idées créatives. Figurez-vous que cette jeune designer a décidé de faire aboslument le contraire et de tout dévoiler, dans un tutoriel très bien fait et fort complet, qui vous permettra (si vous êtes un peu bricoleuse quand même) de réaliser votre propre robe en fibre optique. Ce n’est pas génial ça ? Allez, hop… vous pouvez vous y mettre, pour préparer votre tenue du prochain réveillon. C’est sûr, vous allez illuminer la soirée ! Mais il faudra bosser d’abord… http://www.instructables.com/id/Fiber-Optic-Dress

Des entomobijoux… papillons, or et peau. De superbes images !

On dit souvent que les bijoux sont des objets de rêve… Si en général c’est leur prix qui rend baba, ce qui fait fantasmer c’est surtout leur beauté, la magie qui s’en dégage et le rêve qu’ils provoquent en effet. Alors, pour clôturer cet article sur quelques excentricités ou merveilles, je voulais partager avec vous ce superbe film d’animation, court mais onirique. Il s’intitule « Black Gold » et a été réalisé grâce à la méthode du stop motion, par les Studios P.E.S., pour la styliste italienne Delfina Delletrez. C’est poétique, esthétique et surréaliste, mais c’est surtout une bien belle manière de présenter la collection de la créatrice. Si vous êtes phobique et ne supportez pas les insectes (qui sont les stars de cette ligne de bijoux), tentez de restez Zen et de regarder quand même… vous ne le regretterez pas !

Voilà qui clôt cette courte sélection d’images et d’objets de mode insolites, mais si vous faites comme moi et que vous vous promenez sur le Net à la recherche de toutes les beautés et choses parfois bizarres que vous propose la mode… vous ferez d’incroyables découvertes ! Et si vous en trouvez une à partager… n’hésitez pas à nous contacter, nous la relayerons avec plaisir.

Share.

About Author

Nous sommes heureux que vous visitiez notre média. Nos articles sont protégés par les droits intellectuels. Nous n’avons rien contre leur reproduction ou partage, pour peu que vous respectiez simplement la mention : © www.clicinfos.com comme source. Merci. La Rédaction en ligne.

Laisser un commentaire