Les massages, vous connaissez ? Ici, nous parlerons que des versions « bien-être ». Pour les techniques médicales, contactez votre kinésithérapeute ou ostéopathe, c’est une règle absolue. N’écoutez pas les masseurs qui affirment « soigner ». Tout le monde connaît l’existence des massages et ils sont très « tendance » en ce moment, mais en avez-vous déjà bénéficié ? Et puis, quel massage choisir et comment ? Je vais tenter d’éclairer un peu votre lanterne, afin que vous y voyiez un peu plus clair dans le dédale des possibilités offertes aujourd’hui, tant en ville que sur le Net.

Nu, habillé, masseur ou masseuse… comment choisir ?

Clic Infos - Massage or not massage ? Telle est la question !

Clic Infos – Massage or not massage ? Telle est la question !

Ce choix est primordial. La première chose est de vous décider entre un massage habillé ou nu, prodigué par un masseur ou une masseuse. Ensuite, vous choisirez entre ceux qui sont pratiqués au sol ou sur table. Puis, préfèrerez-vous un massage à l’huile, au talc, au lait corporel, au beurre ou au chocolat ? Et enfin, il y a des pratiques avec accessoires, comme les pierres chaudes, les bambous, les pierres précieuses, les bols chantants… Une fois que vous aurez décidé du type de massage dont vous avez envie, il ne vous restera plus qu’à trouver un(e) bon(ne) praticien(ne). Pour cela, demandez à vos ami(es) s’ils en connaissent, même si tout le monde n’aborde pas la question très aisément. Sinon, vous trouverez de nombreux annuaires sur internet, ainsi que des moteurs de recherches.

Les massages sont-ils tous du même niveau ?

Clic Infos - Massage or not massage ? Telle est la question !

Clic Infos – Massage or not massage ? Telle est la question !

Est-ce que tous les massages se valent ? De prime abord, je serais tenté de dire : OUI. En fait, c’est surtout une question de préférences. Il faut aller vers ce que vous aimez, en fonction de votre pudeur, de ce qui résonne en vous ou pas, de votre état à l’instant T… Par exemple, certains jours j’ai envie de me laisser aller totalement, un peu comme un ours qui « se la coulerait douce » et parfois je choisis une technique à l’huile, sur table ou encore au sol. A d’autres moments, je me dirigerai vers un massage plus fort, qui va davantage « dans tous les sens » et je choisirai alors un massage Thaïlandais, pratiqué au sol et habillé. En fait, soyez surtout à l’écoute réelle de votre corps et de vos envies.

Le masseur ou la masseuse est à choisir avec soin.

Clic Infos - Massage or not massage ? Telle est la question !

Clic Infos – Massage or not massage ? Telle est la question !

Ensuite, ce qui est primordial, c’est le masseur ou la masseuse ! C’est à mon sens là que réside un point vraiment important. Il est même primordial que vous vous sentiez en parfaite confiance avec le (la) praticien(ne)… (par facilité de langage et non par sexisme, je poursuivrai en usant du terme « masseur ». Mais je ne voudrais pas qu’il ait le moindre malentendu entre nous…). Je disais donc que le sentiment de sécurité est primordial, pour que vous puissiez vous laissez aller totalement à la détente et avoir accès à un relâchement profond, tant de votre corps que de votre esprit. Si vous ne vous sentez pas en confiance totale, vous serez crispé(e), aurez peur, serez sur vos gardes et ne vous détendrez pas, c’est normal. Car flûte, si on va se faire masser, c’est bien pour pouvoir lâcher-prise et s’abandonner totalement ! Choisissez donc un masseur qui vous inspire cette quiétude indispensable de l’esprit.

Se faire masser oui, mais par qui et où ?

Clic Infos - Massage or not massage ? Telle est la question !

Clic Infos – Massage or not massage ? Telle est la question !

Un masseur ou une masseuse ? Seul vous (et personne d’autre) savez réellement ce qui vous convient, en fonction de votre vécu.

Un institut, un spa ou chez un privé ? Là aussi, c’est très personnel. Mon expérience me pousse à ne plus choisir que des masseurs privés, car j’ai chaque fois été déçu dans les instituts et spas. En général, les masseurs (qui sont le plus souvent des masseuses) doivent travailler à la chaîne et cela se ressent. Ensuite, ils doivent suivre des protocoles pré établis et ne peuvent en aucun cas y déroger, ce qui est très impersonnel. Bien sûr, je ne prétends pas détenir de vérité… créez donc votre propre expérience, elle sera peut-être contraire à la mienne. Il est vrai que j’en connais beaucoup qui ne jurent que par les instituts, thermes ou spas… Cela prouve bien que chacun a ses préférences. En tout cas, une fois que ces choix seront faits, il ne vous restera plus qu’à fixer votre rendez-vous…

Parlons un peu des techniques

Clic Infos - Massage or not massage ? Telle est la question !

Clic Infos – Massage or not massage ? Telle est la question !

Vous le voyez dans les magazines, dans votre boîte aux lettres ou encore sur Internet, il existe une multitude de techniques de massages et il serait bien trop long de toutes les évoquer ici. Mais peut-être que si vous êtes sages et que vous en faites la demande, je pourrai parler de chaque massage plus longuement (demandez au rédac’ chef que j’aille tout tester pour vous, même si j’en connais déjà beaucoup).

Massage classique, à l’huile : certains l’appellent aussi « harmonisant », « relaxant » ou encore « décontractant ». En général ils sont assez similaires, genre « californien » ou « suédois » … Oui je sais, ils sont censément tous différents, mais j’ai bien dit « en général ». Il s’agit donc de massages qui se pratiquent sur table ou au sol, avec de l’huile (chaude ou pas) et chacun y va de la sienne : sésame, pépins de raisins, colza, ou carrément cosmétiques ! Pour ma part, je vous conseille les huiles végétales et bio, comprenant quelques gouttes d’huile essentielle si vous le désirez, mais évitez les produits aux noms trop exotiques ou les marques très onéreuses. N’oubliez pas que c’est de votre peau qu’il s’agit, tout de même.

Massage Thaïlandais : il se pratique habillé, au sol et comprend de nombreuses manipulations, telles qu’étirements, torsions… De plus en plus, vous trouverez des massages Thaï sur table et à l’huile… essayez-les, pourquoi pas. Mais l’original est bel et bien habillé et au sol, car c’est un massage qu’on pratique traditionnellement en famille et donc à la maison. Il est enseigné de cette manière en Thaïlande, même si le tourisme a provoqué l’ouverture « d’écoles » qui enseignent à présent une version sur table et à l’huile, donc nu. Ah oui, une petite précision : même si je dis « nu », il est évident que vous pouvez toujours garder votre sous vêtement. Pas de stress, personne ne peut jamais vous forcer. Merci le tourisme et au-revoir les traditions ancestrales…

Massages ayurvédiques : ceux-ci font partie intégrante de la médecine ayurvédique et sont bien spécifiques. En général, ils sont pratiqués avec beaucoup d’huile de sésame, au sol ou sur une table de massage en bois, afin de récolter le surplus d’huile. Par ailleurs, il y a plusieurs types de massages ayurvédiques et je vous laisse chercher un peu pour les découvrir, à moins que je n’en parle prochainement (le rédac’ chef, hein…).

Massages Chinois : ils font partie de la médecine chinoise. Le principal est le Tuina. Il s’agit d’un massage pratiqué sur table, à l’huile et en exerçant une pression forte. Certains masseurs le pratiquent aussi au sol… à vous de voir. Vous trouverez également le massage Chi Nei Tsang, centré uniquement sur le ventre. Le masseur s’occupe donc de cette seule partie du corps et des organes internes. Cela fait un bien fou et soulage souvent le dos !

En dehors de ces techniques bien classifiables, vous pouvez trouver toutes sortes de massages, chacun y allant de sa créativité. Certains ne s’occupent que du corps… et d’autres aussi de l’esprit. Oui, oui, vous avez bien lu… j’ai écrit « esprit ».

Enfin, je clôturerai par ce que je crois le plus important : quel que soit le massage, le lieu, le moment, le pays… le plus important est la présence de votre masseur (il doit être ouvert à votre personne, votre corps, votre énergie, autant qu’il sera attentif à ce qu’il ressent lui-même). Si votre masseur est bien « présent », vous sentirez vraiment la différence. Un massage effectué par un praticien « absent » équivaut à un mauvais massage et je dirais qu’il vaut mieux un masseur débutant, mais qui a une grande présence… plutôt qu’un masseur expérimenté et totalement absent. Bien sûr, il peut arriver à tout le monde d’être absent… c’est pour cela que vous pouvez donner une deuxième chance à un masseur. Mais n’en accordez pas trois !

J’espère avoir pu vous éclairer un peu sur le monde (parfois mystérieux) du massage et, si votre intérêt se ressent dans les statistiques de fréquentation… il y a de grandes chances que j’y revienne. Bonne fin d’été !

 

Share.

About Author

Il a déjà une longue expérience dans le domaine de la presse Internet, mais il a aussi passé trois années dans le presse hebdomadaire écrite. C'est un spécialiste du bien-être et de ses nombreuses techniques. Ce maître Reiki apporte à l'équipe sa sérénité et son humour, qu'on retrouve dans sa manière de raconter ce qu'il vit, tente, expérimente et partage.

Laisser un commentaire