En une photo madiUNE

L’immobilier est un marché en constante évolution. Que ce soit dans les grandes villes ou même désormais à la campagne (très recherchée par des citadins fatigués), les spéculations vont toujours bon train. Alors que les prix des constructions ne cessent d’augmenter ces dernières années et que beaucoup de professionnels du secteur de la construction cherchent des solutions moins onéreuses et plus durables, un italien Renato Vidal, a conçu ce qui pourrait être une véritable alternative. Il a inventé MADi, une maison pliable qui ne coûte que trente-trois mille dollars (28.000 €). Mais ce qui surprend surtout est qu’il faudrait à peine six heures et trois hommes pour la construire, enfin plutôt la monter.

Une maison révolutionnaire, qui pourrait aussi aider en cas de catastrophe.

Nous vous avons déjà parlé de maisons en carton ou sous forme de containers et nous aimons vous présenter régulièrement les idées révolutionnaires en la matière. Cette fois, nous avons évidemment été attirés par le côté ludique de la maison pliable et à monter en quelques heures pour un petit prix… Mais, en réfléchissant un peu plus loin, on imagine assez facilement qu’outre ces qualités, MADi pourrait bien représenter une vraie révolution. En effet, on pense évidemment à la reconstruction de villes ou villages, même difficilement accessibles, au lendemain d’une catastrophe naturelle : ouragan, tremblement de terre, inondations… qui les auraient détruits. Il semble qu’avec cette petite maison, rapide à monter et qui peut être entièrement autonome, on pourrait reconstruire beaucoup plus rapidement, même s’il n’y a momentanément plus de réseaux d’énergie. Bien entendu, ce serait plus cher que des tentes, mais certainement plus sûr et durable ! De plus, les constructeurs ont confirmé que ces structures répondent à toutes les normes antisismiques et environnementales les plus strictes.

De vrais logements pérennes, durables et autonomes.

Nous le disions en introduction, partout sur la planète le prix des logements augmente sans cesse. Pour y faire face, certains ont décidé de réduire leurs investissements et de devenir locataires. D’autres ont fait une autre démarche, en achetant des petites maisons (tiny houses), ou en vivant dans des camping-cars ou encore en mobile-home. Et puis, il y a ceux qui ont investi dans des maisons durables et hors réseau, pour pouvoir vivre en paix de manière entièrement autonome, tout en s’épanouissant au milieu de la nature. Si un condensé de toutes ces solutions vous semble intéressant, vous devriez apprécier cette petite maison conçue par l’italien Renato Vidal. Son premier but était d’offrir une solution alternative à la flambée des prix de l’immobilier et il a décidé de concevoir M.A.Di (Modulo Abitativo Dispiegabile, en français module d’habitation décomposable). Cette maison est réellement pliante et elle est présentée comme ne coûtant que 28 000 €, pour sa construction complète. De plus, elle est certifiée parasismique, construite exclusivement à base de matériaux de haute qualité et disponible en différentes tailles. Il y a une MADi de 27 mètres carrés pour 28 000 € donc, ou une plus grande de 84 mètres carrés, pour environ 61 000 €. Ces vrais petits bâtiments sont évidemment préfabriqués et ils peuvent être assemblés sans être raccordés au réseau. D’après le constructeur, leurs structures se marient parfaitement avec les panneaux solaires, les systèmes d’eaux usées et l’éclairage LED. Après le règlement, la maison est livrée à son propriétaire dans les 60 jours. La petite structure semble donc fort bien pensée et comprend toutes les commodités modernes, y compris une salle de bain avec sanitaires, des branchements pour la cuisine, un escalier et des installations techniques.

Pas besoin de fondations ou d’un immense terrain…

MADi ne doit même pas être construite sur des fondations en béton. Un peu comme pour une tente, il lui suffit d’être installée sur un fond stable et plane. Le site web de l’entreprise de Renato Vidal résume assez bien la philosophie de cet architecte un peu hors du commun et rêveur (mais que nous trouvons bien concret et les pieds sur terre, quand même) : « Nous concevons des endroits sécurisés et chaleureux, qui sont hautement personnalisables, selon les besoins de chacun ». Le fait que la maison soit entièrement pliable est idéal lorsqu’on manque de temps et de place. A l’origine, elle a été conçue pour les personnes ayant besoin d’un relogement en urgence (nous vous parlions plus haut des cas de catastrophes naturelles). Malgré son très court temps de construction, Vidal voulait que l’intérieur soit moderne, élégant et aéré. Bref… que MADi soit une véritable maison, où on se sente vraiment bien. Le pari de base est réussi, puisque son coût de construction est beaucoup plus accessible que celui d’une grande majorité des maisons classiques, pour ne pas dire toutes. Le délai de livraison de soixante jours après la validation des dessins finaux est aussi un atout majeur. Plus besoin d’attendre des mois voire plus, avant de pouvoir franchir le seuil de son nouveau logement. C’est aussi une solution au manque de terrain, qui se fait de plus en plus ressentir chaque jour et partout.

Beaucoup rêvent de devenir un jour propriétaires et pour certains, qui n’ont pas de moyens financiers très importants, ce rêve demeurera inaccessible. Voilà donc peut-être une réelle solution dans plusieurs cas de figure : finances restreintes, relogement d’urgence, fabrication de villages de vacances accessibles, projets immobiliers communautaires… Bref, cet architecte un peu visionnaire et nomade dans l’esprit (puisqu’on peut un jour remonter la maison ailleurs) a peut-être trouvé une réelle clé pour permettre à ceux qui en ont réellement besoin, d’accéder à un logement pérenne et confortable à des conditions presque idéales…

Site officiel : www.madihome.com

Share.

About Author

Nous sommes heureux que vous visitiez notre média. Nos articles sont protégés par les droits intellectuels. Nous n’avons rien contre leur reproduction ou partage, pour peu que vous respectiez simplement la mention : © www.clicinfos.com comme source. Merci. La Rédaction en ligne.

Comments are closed.