Le terroriste qui a tué trois personnes et en a blessé 13 autres au marché de Noël de Strasbourg, a été abattu par les forces de police après avoir tiré sur eux. Il était l'objet d'une véritable chasse à l'homme. En France, la polémique enfle pour comprendre comment un homme armé a pu pénétrer dans un périmètre protégé. Il avait été condamné près de trente fois déjà, au cours de sa "carrière criminelle". Fiché S, il n'était pas surveillé H 24. L'attaque a été revendiquée jeudi par l'État Islamique. Certains partis d'opposition demandent l'enfermement préventif de tous les fichés S...

Pour les fashionistas, le budget mensuel des fringues peut peser lourd. Il est vrai que pour correspondre sans cesse aux dernières tendances de la mode, il faut avoir un portefeuille plutôt bien garni. S’offrir une nouvelle tenue à chaque fois qu’on doit aller à un cocktail ou une soirée un peu chic entre amis, ce n’est pas permis à tout le monde. Alors, comme bien d’autres choses, on trouve désormais sur Internet des tenues à louer, mais pas seulement sous la forme d’une silhouette complète qu’on loue pour un soir. Non, ce sont des forfaits mensuels, qui vous permettent de louer plusieurs tenues en les recevant régulièrement chez vous, propres et nettes, impeccablement repassées et prêtes à être enfilées. Les célèbres Galeries Lafayette ont rejoint sur ce marché la startup qui a lancé le concept en France : le Closet.

Le Closet… premier à avoir lancé le concept d’abonnement mensuel.

Clic Infos - Louer ses vêtements

Clic Infos – Louer ses vêtements

D’emblée, on pourrait regretter que cette proposition ne soit faite (pour le moment) qu’aux dames… nous aussi on aimerait bien se faire beaux et porter une tenue différente à chaque événement, pour pas très cher ! Une condition pour tout le monde : être prêt à renoncer au sentiment de propriété et… accepter d’enfiler une tenue dont nous ne sommes pas toujours les premiers à la porter. Une fois ces deux tabous effacés, l’idée est plutôt plaisante et attractive. Le Closet a été le premier à proposer une formule d’abonnement mensuel, pour recevoir une sélection de plusieurs vêtements et accessoires. De quoi « avoir accès à » (sans le posséder) un dressing quasi sans limite et sans ses ruiner. Jupes, pulls, petits hauts… le site propose plus de 2.500 modèles de créateurs « jeunes » : Mamouchka, Opull’ence, Andy et Lucy… et bien d’autres, moyennant un abonnement de 49 € par mois. Quelques milliers de curieuses se sont déjà lancées et semblent fort satisfaites. Une rapide inscription sur le site www.lecloset.fr vous permettra de choisir parmi des modèles coup de cœur sur une « wishlist » (liste de souhaits). Il vous faudra juste fournir votre taille et le style que vous recherchez (BCBG, collégienne, working girl, sportswear…). Une fois votre choix effectué, la commande sera préparée dans les locaux de la jeune entreprise, du côté de la Seine-Saint-Denis et… à peine douze heures plus tard, vous recevrez votre premier colis, comprenant vêtements et accessoires (collier, ceinture,…). Trois tenues complètes la garniront. Un seul petit bémol : par rapport aux stocks et aux demandes, il se peut qu’un de vos coups de cœur ne soit pas disponible et remplacé par un article approchant. Certains petits pépins de taille ou de coloris ont déjà été signalés, mais il semble que l’expérience satisfasse une grande majorité de celles qui l’ont tentée. Un net avantage, par contre, est que vous pouvez renvoyer votre box autant de fois que vous le voulez et donc, si vous avez envie de nouvelles tenues chaque semaine… aucun problème, vous recevrez chaque fois un nouveau Closet. Une chouette manière de varier les plaisirs mode, de découvrir des jeunes griffes ou d’essayer de nouvelles couleurs ! Mais le site est fûté et vous propose aussi les tenues à l’achat… à très bons prix (avec parfois 30 à 40% de rabais par rapport aux boutiques). De quoi alourdir la note quand même, si vous sortez du concept de location pure. Ralph Mansour, un des fondateurs du site, évalue à 30% environ les acheteuses régulières, pour un total d’environ 70 € en plus de l’abonnement de 49 €. Finalement tout le monde semble s’y retrouver… une idée à suivre ou en tout cas à tester. Et, petite info intéressante : dès le début 2017, les femmes enceintes devraient trouver également leur Closet. Malin !

Les Galeries Lafayette s’y mettent aussi… mais c’est plus cher.

Clic Infos - Louer ses vêtements

Clic Infos – Louer ses vêtements

Évidemment à l’heure actuelle, une idée ne reste pas nouvelle très longtemps… Les célèbres Galeries Lafayette se son donc lancées à leur tour. Associées à une autre startup « l’Habibliothèque », elles proposent désormais ce qui serait assez inaccessible à beaucoup de clientes… puisque pour 149 € par mois (trois fois plus que le Closet tout de même), vous pourrez choisir trois pièces d’habillement de luxe dans une garde-robe soigneusement présélectionnée. Le système n’est pas tout à fait le même, puisque vous devrez passer essayer la robe ou le manteau que vous convoitez aux Galeries Lafayette. Ceci étant dit, vous pourrez tout de même choisir parmi 1.500 pièces environ, de vingt marques différentes. Vous passerez alors commande et les vêtements seront livrés chez vous. Quand vous vous lassez, c’est simple… vous les renvoyez et vous échangez ! Evidemment les marques vont de pair avec le prestige du magasin, puisque vous pourrez piocher dans des collections haut de gamme : Carven, Paul & Joe, Kenzo, Manouch, Tara Jarmon et autres. Pour le moment le concept n’est mis en pratique que dans cinq magasins Lafayette en France (et on peut clairement regretter que Paris n’en soit pas) : Nice, Strasbourg, Marseille, Nantes et Toulouse. Si on fait les comptes, cette formule permet à une femme de porter chaque semaine de nouveaux vêtements, et ce à l’infini, pour un budget total de moins de 1.800 € par an. Un peu plus du triple de la version proposée par le jeune site Internet, mais les griffes de luxe en plus.

Au final, si cette expérience vous tente, vous avez au moins le choix entre deux conceptions de la même chose… et il y a fort à parier que la concurrence jouera rapidement en faveur des consommatrices… en attendant que les messieurs puissent en profiter aussi. Voilà d’ailleurs peut-être un bon marché de niche à prendre !

Share.

About Author

Nous sommes heureux que vous visitiez notre média. Nos articles sont protégés par les droits intellectuels. Nous n’avons rien contre leur reproduction ou partage, pour peu que vous respectiez simplement la mention : © www.clicinfos.com comme source. Merci. La Rédaction en ligne.

Laisser un commentaire