Monique Turbé est issue d’une famille ancrée dans l’immobilier de l’île de Saint Barth. Avant l’âge de vingt ans, elle avait déjà construit le White Sand Beach Cottages. De nombreuses stars y séjournèrent, dont Gilbert Bécaud. Cinq ans plus tard, elle construisit sa première villa connue.

Monique White Sands (MWS). Jackie et John-John Kennedy, ou encore Roman Polanski, adoraient y séjourner. Raconter la vie de Monique, parfois surnommée « la femme d’affaires impitoyable », serait trop long, mais elle s’est forgé une réputation de bâtisseuse et ne considère jamais rien pour acquis. Au fil de son chemin elle bâtit les Villas Melissa ou encore Angelo, noms de ses enfants. Récemment, Melissa a été vendue et Monique Turbé entreprit alors la construction d’une nouvelle maison à Terre Neuve, la Villa Lenalee, qui porte le nom de sa petite-fille. Elle possède désormais deux villas d’exception, prisées par une clientèle internationale prestigieuse. Tous aiment profiter du confort exceptionnel des propriétés et des services très personnalisés qui leur sont proposés. Mais au-delà, et forte de toute son expérience professionnelle, Monique a récemment lancé son agence, My villa In Saint Barth Real Estate. Cela fait d’elle la seule native de l’île de Saint-Barth à être propriétaire d’agence et elle propose de nombreux services exclusifs

Découvrez ici quelques unes des plus belles villas de L’ile de Saint Barthélemy que Monique Turbé propose à la location au travers de son agence.

Clic Infos - Villa Au Rêve St Barth

Clic Infos – Villa Au Rêve St Barth

Clic Infos - Villa Castle Rock

Clic Infos – Villa Castle Rock

Clic Infos

Clic Infos

Clic Infos - Villa le Sereno

Clic Infos – Villa le Sereno

Clic Infos - Villa My Way

Clic Infos – Villa My Way

 

 

Share.

About Author

Nous sommes heureux que vous visitiez notre média. Nos articles sont protégés par les droits intellectuels. Nous n’avons rien contre leur reproduction ou partage, pour peu que vous respectiez simplement la mention : © www.clicinfos.com comme source. Merci. La Rédaction en ligne.

Laisser un commentaire