Cette semaine, notre sélection de livres vous emmène dans la fascinante et lointaine Asie. Le Tiji du Mustang vous permet de vivre, à travers les regards d’un petit garçon tibétain et de sa grand-mère, un important rituel bouddhiste fêté chaque année. Il est destiné à chasser les démons et à permettre un renouveau de la nature, comme d’autres célébrations printanières de diverses religions d’ailleurs. Illustré de photos magnifiques, voilà ce que j’appelle un « beau livre ». Notre second ouvrage de la semaine : Dogyab – rituel tibétain de conjuration du mal, nous fait partager une autre très importante célébration. Celle-ci est issue de la religion Bön et elle dure six jours, au cours desquels la population fait de riches offrandes aux déités : beurre de yak, bière, tsampas… c’est une cérémonie organisée chaque année par la population d’abord pour elle-même, mais aussi à l’intention du monde entier. Une manière typique de penser aux autres…

Le Tiji du Mustang.

Je vous propose ici un très beau livre, comprenant de superbes illustrations et racontant une fort belle histoire. Un petit garçon tibétain assiste à une très importante cérémonie de la culture de son pays et du bouddhisme.  Ce rituel a lieu tous les ans et se déroule précisément lors d’une pleine lune au mois de mai, dans la capitale du Haut Mustang. Elle est destinée à chasser les démons, pour faire place au retour de la lave et au renouveau. Dans cet ouvrage, les trois jours de célébrations sont racontés par le petit garçon et sa grand-mère. Le livre nous donne un véritable accès privilégié à ce rituel, encore pratiqué de nos jours par les habitants de cette région et qui demeure d’une grande importance pour eux. Le lien avec la nature y est fort présent et on peut profondément ressentir que la célébration n’est pas organisée simplement pour le paraître. Bien au contraire, elle prend tout son sens dans ces contrées où la dureté de la vie et la rigueur de la nature sont bien réelles. Les magnifiques photos d’illustration agrémentent ce « beau livre » de façon magistrale et vous donnent juste une envie : sauter dans un avion et vous précipiter là-bas, pour aller assister à ce moment hors du temps.

Le Tiji du Mustang.
Texte : Michèle Odeyé-Finzi
Photographies : Thierry Bérot-Inard
Éditions L’anthropo – www.lanthropo.free.fr
Distribué par les éditions l’Harmattan – www.editions.harmattan.fr
Format : 22 X 22 cm
Pages : 88
Prix : 15 €
Notation de Serge : 3 clics

Dogyab – Rituel tibétain de conjuration du mal

Afin de poursuivre dans l’ambiance qui imprègne la vie des tibétains, leur riche culture et les rituels qui souvent nous fascinent, je vous propose un deuxième ouvrage issu de la même collection et signé par les mêmes auteurs. Nous restons donc aussi dans la même région, mais vous y assisterez à un tout autre rituel de vie. Celui-ci est nettement plus long et dure six jours. Il est pratiqué et respecté pour évacuer toutes les choses négatives : malheurs et maladies, la malchance et tout le négatif qui a pu se présenter dans la vie passée. Ce rituel débute systématiquement le dernier jour de l’année. C’est lors de l’ultime journée de célébration que villageois et Lamas décident ensemble des dates de la reprise du travail aux champs et de l’année qui commence… Elle est donc particulièrement importante. Les déités sont appelées et la population leur fait de multiples et belles offrandes : du beurre de yack, des tsampas (farine d’orge grillé), de la bière et bien d’autres choses, que je vous laisse découvrir dans le livre. Il s’agit d’un rituel issu de la religion Bön et c’est par et pour eux que perdure encore cette très ancienne tradition. Ce qui est vraiment touchant est qu’ils la pratiquent pour eux-mêmes, pour leur communauté, mais également à l’intention du reste du monde. Cette envie de soulager et d’aider toujours les autres est extraordinaire et vraiment typique de certaines cultures asiatiques. Rien ne nous empêche de les remercier pour cette générosité de cœur…

Dögyab – Rituel tibétain de conjuration du mal
Texte : Michèle Odeyé-Finzi, Nawang Tsering Gurung
Photographies : Thierry Bérot-Inard
Éditions L’anthropo – www.lanthropo.free.fr
Distribué par les éditions l’Harmattan – www.editions.harmattan.fr
Format : 22 X 22 cm
Pages : 128
Prix : 15 €
Notation de serge : 3 clics

 

 

La notation de Serge Fige pour les livres :
1 clic = Aucun intérêt
2 clics = Accessible à tous
3 clics = Très intéressant
4 clics = À lire absolument
5 clics = Sujet très pointu

Share.

About Author

Il a déjà une longue expérience dans le domaine de la presse Internet, mais il a aussi passé trois années dans le presse hebdomadaire écrite. C'est un spécialiste du bien-être et de ses nombreuses techniques. Ce maître Reiki apporte à l'équipe sa sérénité et son humour, qu'on retrouve dans sa manière de raconter ce qu'il vit, tente, expérimente et partage.

Comments are closed.