L’Îlot Sacré a repris les Armes (de Bruxelles) et c’était une… sacrée inauguration !

0

C’était presque l’été hier soir rue des Bouchers à deux doigts de la Grand-Place, et environ mille invités se bousculaient dans la rue et à tous les étages. Nous vous avions emmené en exclusivité visiter le chantier il y a quelques semaines, vous avez entendu Benjamin Javaux et Kevin Vanlancker vous en parler avec passion et Rudy Vanlancker (cinquième génération) vous avait dit toute la passion qu’il mettait dans cette réouverture. On peut même parler d’une vraie renaissance, tant la gestion calamiteuse des frères Beyaz avait plongé cette légendaire maison dans les abysses ! On entendait d’ailleurs hier soir de très nombreux invités se réjouir de l’arrivée des Vanlancker à la tête de cette institution de la gastronomie bruxelloise et leur joie n’avait sans doute d’égale que celle de la Famille Vanlancker, réunie au grand complet pour recevoir le Tout-Bruxelles, sous la houlette de Rudy et Nadine, joyeux maîtres de maison et chefs d’orchestre.

Il y avait beaucoup de monde et… du beau monde.

Avec Didier Reynders, vice-premier ministre (photo by Réginald Mazy)

Le vice-premier Ministre Didier Reynders, le Bourgmestre de Bruxelles Philippe Close, d’autres politiques, ainsi que des personnalités du monde diplomatique, artistique et de la restauration… tous étaient venus célébrer la résurrection d’une des plus belles maisons du centre de la Capitale de l’Europe. Rudy Vanlancker avait promis de faire de cette soirée un événement inoubliable… et le défi a été relevé avec panache ! Toujours élégante, toute de noir vêtue, Nadine Vanlancker était partout, sourire au lèvres et main tendue vers chacun. Son époux Rudy arborait un éclatant gilet jaune rebrodé (de chez John Bray, qui s’occupait de mes nœuds papillons lorsque j’étais à la télé du côté de Reyers) et connaissait chacun des mille invités (d’après nos estimations) qu’il accueillait avec une joie non feinte. Leurs quatre enfants étaient bien évidemment de la partie et Kevin arborait un élégant costume trois pièces ce qu’on le voit rarement porter, tandis que son épouse Géraldine était franchement resplendissante. On a même vu la future septième génération Léon galoper entre les jambes de tout le monde, heureux d’être là et montrant déjà un sacré sens des relations publiques !

Marc Weidemann (Clic Infos) avec Murielle Malalel et Camila Navetta – photo by Reginald Mazy

Évidemment, la presse était nombreuse et Murielle Malalel (Azerty Press & PR) avait fort à faire aux côtés de Camila Navetta (responsable communication de la maison), pour veiller à ce qu’aucun ne manque de quoi que ce soit. On peut noter au passage la qualité de l’organisation, l’extrême gentillesse du personnel, le sérieux et le sourire de la sécurité et on imagine combien de travail cette soirée a demandé à toute l’équipe des Armes de Bruxelles, qui a réalisé là un travail incroyable. Bravo… Au fil de nos déambulations au fil des magnifiques salles entièrement restaurées, nous avons croisé Katia Nguyen (l’Orchidée Blanche) et son époux, Philippe Meurisse (OTAN) et sa femme Lucia, Kevin Palombo (Happy Desk) et sa compagne, Michaël Marque (la boulangerie artisanale Eric Kayser) et beaucoup d’autres… On a aperçu aussi Miss Bruxelles particulièrement sollicitée et c’est notre Réginald Mazy qui était le photographe officiel de la soirée.

Marc Weidemann et Miguel Ferreira (Clic Infos), en compagnie de Rudy et Nadine Vanlancker – photo by Réginald Mazy

Une indiscrétion a ramené à nos oreilles que pas moins de 700 bouteilles d’un très bon champagne avaient été mises de côté (mais aucune n’a survécu, d’après la rumeur). Évidemment, comme toujours dans ce genre de réception, on notait la présence de quelques artistes de renom. En l’occurrence, c’est le cœur battant de Bruxelles qui était bien présent, au travers entre autres de Lou Deprijk (20 millions d’albums vendus dans le monde avec Lou et les Hollywood Bananas, auteur de Ça plane pour moi…) ou encore du plus célèbre des marionnettistes José Géal (Toone 7). Plus pur bruxellois, c’est impossible… et leurs personnalités typiques ont teinté l’événement d’un humour et d’une bonne humeur bien de chez nous ! La soirée s’est prolongée pour notre petit groupe Chez Léon, puisqu’il n’était pas possible de dîner aux Armes de Bruxelles. Nous ferons ça la semaine prochaine et vous réservons bien sûr un reportage complet, comme nous aimons les faire pour vous présenter nos tables préférées. Le calme sera alors revenu dans cette belle maison, qui fêtera elle son centenaire dans deux ans… Il était d’ailleurs revenu aussi dans la rue, lorsque nous sommes sortis du restaurant après nous être offert un bon américain-frites en petit groupe, avec quelques fidèles. En conclusion, c’était ce qu’on appelle une belle soirée et Clic Infos était heureux de faire partie de la fête afin de la partager avec vous. Toutes les photos sont bien sûr signées de Réginald Mazy qui, outre son studio Look People, fait régulièrement nos reportages en images.

www.facebook.com/AuxArmesdeBXL
www.auxarmesdebruxelles.com

Share.

About Author

Notre fondateur et rédacteur en chef, c'est une longue carrière journalistique : télévision (RTBF), radio: RTBF (Bruxelles Capitale, la Une) BEL RTL... mais aussi dans la presse écrite belge et étrangère. Il avait fondé Fashionfact dans les années 1990, un des pionniers du Lifestyle sur la Toile. Il fut aussi parmi les premiers à présenter les infos quotidiennes et de nombreuses émissions culturelles sur des chaînes télé-internet. C'est un grand intervieweur attentif et humain, qualités qu'on retrouve dans ses articles et émissions enregistrées, comme l'Hôte de Marc. C'est un fin et passionné gastronome... Par ailleurs, il est auteur et metteur en scène de théâtre, ayant marqué Avignon durant trois ans de succès.

Comments are closed.