Les Thermes de Dilbeek… une oasis de volupté !

0

La Belgique n’est pas particulièrement réputée pour son activité thermale, à part grâce à Spa, qui est tout de même connue dans le monde entier. On reste cependant loin des extraordinaires thermes de Baden-Baden en Allemagne ou du bouillonnant monde des cures en Roumanie. Mais en cherchant bien, on trouve quelques oasis de volupté dont les Thermes de Dilbeek. La première chose qui m’a sauté aux yeux et attiré : les maillots sont interdits dans les installations et c’est top. Beaucoup oublient que rien n’est moins hygiénique que de porter un vêtement dans un sauna, un jacuzzi ou un hammam… c’est juste y importer des nids à bactéries ! Évidemment, ce n’est pas pour autant qu’il faut considérer le lieu comme naturiste, puisque vous êtes prié de garder un peignoir ou une serviette autour des reins en dehors de ces installations. On est juste dans l’esprit réel des thermes antiques, où le corps devait seulement éprouver de la détente, dans la plus grande hygiène et le luxe.

Les atouts des Thermes de Dilbeek

 Le premier de ceux-ci est certainement le fait d’être situé à un quart d’heure à peine de la capitale, dans un environnement agréable, calme et verdoyant. Mais, en dehors d’une situation idéale, qui vous évite de refaire une ou deux heures de route en laissant derrière vous la détente pour subir directement le stress des embouteillages, vous y trouverez aussi de nombreux services. Tous sont destinés à vous rendre l’esprit serein et à plonger votre corps dans le bien-être le plus complet. Les thermes et la salle de fitness sont ouvert tous les jours, y compris les dimanches et jours fériés, ce qui évite le casse-tête des horaires et le jonglage avec l’agenda de la famille. Les lieux ne sont fermés que quelques jours par an au moment des fêtes de fin d’année et c’est bien compréhensible. La réception reste pourtant accessible à ces dates car les chèques-cadeaux sont un des autres atouts de la maison. Vous pourrez continuer à les y acheter sans interruption, au cas où vous voudriez en glisser au pied du sapin… S’offrir du bien-être c’est agréable… mais en offrir aussi !

Les Thermes…

Dans l’antiquité, les thermes étaient les établissements d’eau où chacun avait l’habitude de se rendre pour se laver, se détendre, mais aussi rencontrer du monde, participer à la vie commune. Chaque niveau social avait en quelque sorte ses thermes, pouvant aller (déjà) jusqu’à un luxe incroyable, face auquel de nombreux établissements rougiraient aujourd’hui. On retrouve cette notion du luxe aux Thermes de Dilbeek et c’est ce qui est attirant. Vous y trouverez deux piscines dont une à l’extérieur et chauffée, cinq jacuzzis dont deux sont situés dans le jardin. Vous pourrez aussi vous prélasser dans la chaleur d’un hammam, d’une cabine à infrarouges ou encore de six saunas aux thèmes variés. Vous pourrez y vivre des séances de versement d’aromates, des scrubs ou encore vous laisser aller à la mélodie cristalline des bols tibétains chantants… Comme dit plus haut, pour des raisons d’hygiène le port du maillot ou de tout autre vêtement est interdit dans ces installations, mais le port du peignoir est obligatoire dans les couloirs, le centre de beauté et le bar-restaurant. Il est assez rare de trouver un établissement qui respecte ainsi l’esprit originel des thermes et cela mérite d’être souligné. À vous de lâcher-prise et de passer un vrai bon moment, seul ou entre amis. C’est d’ailleurs beaucoup mieux et l’amitié passe aussi par le respect du corps de chacun et de son image…

La détente pure au centre de beauté…

Nous aimons tous les moments durant lesquels on ne se consacre qu’à nous et à notre bien-être le plus absolu. Les Thermes de Dilbeek proposent une large gamme de soins pour la peau, le corps et l’esprit. Il s’agit de services « à la carte » (massages, épilations, soins, corrections de la peau) … Il est possible aussi de choisir ce que la maison appelle un « arrangement » : vous réservez toute une journée aux Thermes, qui comprend une boisson de bienvenue, un soin de 25 à 120 minutes conçu pour vous et vous profitez des thermes et de la salle fitness pendant toute la journée. Les prix de ces formules varient de 59 à 145 € par personne et vous pourrez en découvrir davantage sur le site internet. Il y a aussi les soins à la carte, avec ou sans accès aux Thermes et à la salle de fitness, dont les prix commencent à 35 €…

Un hôtel luxueux, si vous désirez prolonger la détente…

Si vous désirez prolonger la détente et la sensation de bien-être, vous pouvez décider de ne pas reprendre la route et loger dans le bel hôtel Thermen Dilbeek. Il comprend tout le confort, le wifi, des grandes chambres avec lits Auping king-size, feu ouvert, écran plat, climatiseur… les belles salles-de-bains sont en marbre, vous bénéficierez d’un minibar, d’un coffre-fort et de la climatisation. Le matin, vous pourrez découvrir un beau petit-déjeuner buffet et le restaurant vous propose aussi d’y déjeuner ou d’y dîner. Enfin, le parking est gratuit et surveillé, tandis que les clients de l’hôtel ont accès gratuitement aux installations thermales.

En résumé il ne faut pas aller jusqu’au bout du monde ou ne fut-ce qu’à Baden-Baden, pour trouver des thermes dignes de ce nom. Ceux de Dilbeek ne sont qu’à un quart d’heure de Bruxelles et leurs installations sont variées, luxueuses et complètes…

Site officiel : www.thermendilbeek.be

Share.

About Author

Notre fondateur et rédacteur en chef, c'est une longue carrière journalistique : télévision (RTBF), radio: RTBF (Bruxelles Capitale, la Une) BEL RTL... mais aussi dans la presse écrite belge et étrangère. Il avait fondé Fashionfact dans les années 1990, un des pionniers du Lifestyle sur la Toile. Il fut aussi parmi les premiers à présenter les infos quotidiennes et de nombreuses émissions culturelles sur des chaînes télé-internet. C'est un grand intervieweur attentif et humain, qualités qu'on retrouve dans ses articles et émissions enregistrées, comme l'Hôte de Marc. C'est un fin et passionné gastronome... Par ailleurs, il est auteur et metteur en scène de théâtre, ayant marqué Avignon durant trois ans de succès.

Comments are closed.