(Belgique - Mondial Russie 2018) - Un groupe de neuf Diables Rouges est monté sur le terrain d'entraînement du centre national de Tubize, au deuxième jour de préparation à la Coupe du Monde de football en Russie (14 juin-15 juillet). La tempête de la non sélection de Radja Nainggolan semble se calmer un peu, même si des supporters des Diables menacent de faire dix minutes de silence lors du match amical Belgique - Portugal à Bruxelles, le 2 juin... à suivre. Clic Infos y sera sans doute.

Comme chaque année durant 3 semaines, les extraordinaires et somptueuses Serres Royales de Laeken ouvrent leurs (grandes) portes pour permettre aux belges comme aux touristes, d’avoir accès à ses collections de fleurs et plantes rares. C’est une tradition vieille de plus d’un siècle, qui attire chaque année les zinzins à la fois de botanique et d’architecture, qui ne semblent pas se fatiguer de ce spectacle grandiose offert par la nature, même « enfermée » sous verre. Cette incroyable construction, voulue par le Roi Léopold II, ne cesse d’attirer les regards admiratifs et les foules. Comme le rendez-vous ne dure jamais très longtemps, il faut en profiter… du 21 avril au 11 mai.

Un ensemble architectural d’exception.

Les Serres royales du domaine du château de Laeken (où vivent au quotidien le roi, la reine et leurs enfants) ont été construites en 1873 à la demande expresse de Léopold II, par l’architecte Alphonse Balat (qui fut aussi le professeur de Victor Horta). Il a opté pour une structure qui deviendra finalement une sorte d’avant-première du style art-nouveau, entièrement en verre et en métal, ce qui était donc très innovant pour l’époque. La collection botanique actuelle, plantée au temps du « roi bâtisseur », est exceptionnelle et d’une valeur inestimable. Elle comporte en effet des plantes rarissimes, qu’on ne trouver quasi nulle part ailleurs au monde. Cette année, il sera possible de visiter aussi, l’atelier de la Reine Élisabeth. L’itinéraire prévu par les organisateurs conduit ponctuellement à l’extérieur des serres, permettant d’admirer de très près une partie du parc du château. Il n’est pas garanti que vous croiserez la famille royale en train de promener son chien… mais, rien n’est impossible au pays du surréalisme. Notez aussi sur vos tablettes (non digitales) que les Serres Congo seront à nouveau accessibles à la visite (alors que les travaux sont en voie d’achèvement). Les lieux valent vraiment le déplacement, d’autant que la visite est strictement limitée comme chaque année à trois semaines. Les amateurs de fleurs rares et d’arbres exotiques pourront déambuler dans le jardin d’hiver personnel entièrement imaginé par Léopold II. Mais tout l’édifice et ses extérieurs sont un réel plaisir pour les yeux… Le travail titanesque de la construction des serres a duré 20 ans et séduit inlassablement au fil des siècles, par ses volumes de verre et de métal, réservant des surprises enchanteresses tout au long de la journée, au fil des déplacements du soleil. Les Serres Royales sont incontestablement un des lieux qu’il faut visiter au moins une fois en Belgique. Elles seront accessibles cette année du samedi 21 avril jusqu’au vendredi 11 mai inclus (à l’exception des lundi 23 avril et 07 mai). Attention, les heures d’ouverture varient selon les jours et une visite sur le site officiel des lieux s’imposent pour préparer votre venue. Cela vous évitera de vous retrouver planté devant… serre close.

Le palais de verre idéal…

Si les immenses serres impressionnent encore et sont tant admirées, c’est parce qu’au cours du 19ème siècle, le progrès des techniques du bâtiment et l’utilisation du métal et du verre comme matériaux de construction, rendait enfin possible la conception d’un tout nouveau type de bâtiment : la serre, justement. Celles du Palais furent donc accueillies en 1873 comme véritablement révolutionnaires. Elles sont d’ailleurs encore parmi les plus grandes au monde, datant de l’époque. L’architecte Balat a conçu pour Léopold II un immense complexe de serres qui viendrait réellement « compléter » le Château de Laeken, réalisé lui dans un style très classique. L’ensemble revêt réellement l’apparence d’une « ville de verre » implantée dans un paysage joliment vallonné, comprenant aussi des pavillons monumentaux, des coupoles de verre et de très larges galeries qui parcourent le terrain comme des rues couvertes. Les Serres Royales de Laeken, baptisées par de nombreux spécialistes « le palais de verre idéal », ont d’ailleurs inspiré la nouvelle architecture belge de cette époque et leur rayonnement s’est ensuite propagé à travers le monde entier, pour devenir ce qu’on a appelé alors l’Art-Nouveau. La collection de plantes des Serres Royales, dont beaucoup datent encore de la construction, répondent toujours, dans leur ensemble, à l’esprit qui présida à sa conception. Enfin, elles contiennent énormément de plantes très rares et surtout de grande valeur. En plus de ce véritable bijou architectural et botanique, il est aussi possible de visiter l’atelier ayant appartenu à la grande et très aimée Reine Elisabeth, ainsi que les écuries royales (construites par Girault et Flanneau au tournant du 20ème siècle, sous les règnes des rois Léopold II et Albert premier). L’église « Notre Dame de Laeken en fleurs », ou encore la très belle crypte royale, où reposent nos souverains, sont également ouvertes au public durant la période de présentation des serres.

Informations pratiques (du 21 avril au 11 mai 2018) :
Entrée et sortie : par les grilles d’Honneur du Château de Laeken, Avenue du Parc Royal à 1020 Bruxelles.
Parking : en face du Château de Laeken, Avenue de la Dynastie.
Droit d’entrée : 2.50 € par personne (gratuit pour les moins de 18 ans). La somme récoltée sera entièrement consacrée aux Œuvres de la Reine, à des opérations de restauration et à l’acquisition d’œuvres d’art de la Collection Royale (Elle a vu le jour à la naissance de notre pays en 1830, appartient à l’État et comprend un ensemble d’objets d’art de toute sortes : sculptures, peintures, meubles, vaisselle, qui ornent les Palais.
Des visites guidées ne sont pas organisées.
Les tickets d’entrée ne peuvent pas être réservés à l’avance.

Site officiel de la monarchie : www.monarchie.be

Share.

About Author

Nous sommes heureux que vous visitiez notre média. Nos articles sont protégés par les droits intellectuels. Nous n’avons rien contre leur reproduction ou partage, pour peu que vous respectiez simplement la mention : © www.clicinfos.com comme source. Merci. La Rédaction en ligne.

Comments are closed.