Nous vivons dans un monde de bruits et de fureur auditive, partout et tout le temps… Notre civilisation parle, crie, hurle, crisse, aboie, klaxonne, rugit, s’exprime de mille et une manières bruyantes et nous en oublions une chose de qualité, devenue trop rare : le silence ! Le livre d’Alain Corbin n’est pas une apologie de celui-ci, mais plutôt une sorte de plongée en lui en même temps qu’en nous-même. C’est l’un qui va vers l’autre et vice versa… Histoire du silence emmène le lecteur dans un univers de citations et de mots qui, tous sans exception, nous entraînent au cœur de profondes réflexions. C’est une redécouverte, une simple découverte pour certains, mais c’est dans tous les cas un voyage que le Commandant Cousteau lui-même aurait sans doute aimé faire… dans un monde de pensées où la qualité du silence est encore supérieure à celui du fond des océans.

Histoire du silence.

Au départ, c’est le titre qui m’a directement interpelé : « Histoire du silence ». Le silence aurait-il donc une histoire bien à lui ? Voilà qui a évidemment tout de suite titillé mes neurones… Le silence est sans doute le seul « endroit » où vous pouvez « entendre » des sons, des bruits, de la musique, des paroles ou encore des chants. Sans le silence vous ne pourriez pas apprécier de la musique, écouter celui qui vous parle, entendre le chant des oiseaux et mille et une autres choses. C’était déjà ce que je pensais et donc, Histoire du silence prenait tous son sens à mes yeux et à mes oreilles, simplement en lisant ces mots. Paul Valéry a écrit : « Écoute ce que l’on entend lorsque rien ne se fait entendre ». C’est juste grandiose pour moi, car sommes-nous encore capables de l’écouter réellement et d’apprécier sa qualité ? Le silence inquiète et fait même parfois peur, car il permet à l’imagination de s’envoler où bon lui semble, sans limite ni contrainte. Lorsque le silence « est », tout est inclus en lui… Tout existe dans le silence. De nombreux écrivains, penseurs, savants, femmes et hommes d’intelligence, se sont penchés sur ce sujet et c’est donc, en cette période où le bruit est partout (et le silence aussi), que l’auteur nous embarque et nous propose de redécouvrir l’école du silence. Ce livre, dont chaque citation invite au retour sur soi, est une pure merveille ! Comme l’explique Alain Corbin, le silence n’est pas une simple « absence de bruit », mais il conditionne au recueillement, à la rêverie… Il est le lieu intime d’où la parole émerge. La lecture de ce livre fût pour moi accompagnée de grands moments de réflexion et il m’a fallu du temps avant de passer à autre chose que ces trois simples mots couchés silencieusement sur sa couverture : « Histoire du silence » … rien que le titre m’a fait gamberger durant plusieurs jours. Ensuite, ce fût au tour de la première page de me prendre par la main et de m’emmener vers les suivantes. Je vous conseille vivement la lecture de ce livre, qui risque bien de changer votre vie ou du moins votre vision de certaines choses.

Histoire du silence
Auteur : Alain Corbin
Éditions Flammarion – collection champs histoire www.editions.flammarion.com
Format : 11 X 18 cm
Pages : 201
Prix : 8 €
Notation de Serge 4 clics

La notation de Serge Fige pour les livres :
1 clic = Aucun intérêt
2 clics = Accessible à tous
3 clics = Très intéressant
4 clics = À lire absolument
5 clics = Sujet très pointu

Share.

About Author

Il a déjà une longue expérience dans le domaine de la presse Internet, mais il a aussi passé trois années dans le presse hebdomadaire écrite. C'est un spécialiste du bien-être et de ses nombreuses techniques. Ce maître Reiki apporte à l'équipe sa sérénité et son humour, qu'on retrouve dans sa manière de raconter ce qu'il vit, tente, expérimente et partage.

Comments are closed.