Comme promis, voici un petit retour écrit sur cette première compétition de sélection en vue des championnats d’Europe, qui s’est déroulée à Rotterdam. Vendredi : réveil difficile, on sent encore la session d’examens qui vient juste de se terminer, mais cela ne m’empêche pas d’être excité et très impatient de prendre la route pour l’entraînement sur podium, qui a lieu dans l’après-midi. Inévitablement je tombe dans les embouteillages, à la fois à Bruxelles et à Anvers… les 220 kilomètres qui séparent Mons de Rotterdam prennent donc un peu plus de temps que prévu, mais j’arrive tout de même à l’heure pour le début des repérages. Ma toute première impression : la salle est magnifique ! On peut dire que nos voisins ont vraiment mis les petits plats dans les grands pour cet évènement. J’ai d’ailleurs participé à de nombreuses compétitions de plus haute importance, qui proposaient des installations bien moindres que celles-ci. Je suis véritablement stupéfait par la beauté de la salle…

Regarder les Diables Rouges tous ensemble nous donne de l’énergie !

Trois heures plus tard, je rentre satisfait de mon entraînement sur podium. J’ai touché l’ensemble des agrès et tous mes éléments sont passés presque du premier coup. Petit bémol cependant au saut, où je n’arrive pas à me faire au tremplin. J’ai l’habitude de sauter sur une planche beaucoup plus rigide et les sensations ne sont donc pas bonnes. Mais je préfère rester positif et je me dis que ça ira mieux demain… En attendant, on se dirige vers l’hôtel pour manger et surtout bien récupérer car on nous annonce pour demain une longue journée. Samedi : réveil plus facile que la veille. Je suis content parce que j’ai bien dormi et je me sens d’attaque pour la compétition. Je ne ressens pas encore de stress et c’est donc paisiblement que je me rends au petit-déjeuner. Content de voir que le reste de l’équipe a aussi très bien dormi. Malgré le fait que nous allons devoir nous affronter plus tard dans la journée pour notre première sélection en vue des championnats d’Europe, un seul sujet est sur toutes les lèvres ce matin : le match des Diables Rouges ! Après le petit-déj, nous faisons un bon réveil musculaire d’une heure, juste histoire de mettre la machine en route et d’être directement au taquet le moment venu. Nous avons décidé de tous nous regrouper dans le lobby de l’hôtel pour visionner ensemble le match des belges. Ce fut une ambiance à la hauteur de la prestation de nos Diables ! À notre tour maintenant d’envoyer du lourd, essayons de prendre exemple…

Pas au top, mais contrat rempli en vue des sélections pour les Championnats d’Europe.

La compétition commence au saut et malheureusement, pas de la plus belle des manières. En effet Jimmy, mon pote de toujours, se blesse juste avant mon passage… Même pas le temps d’aller prendre de ses nouvelles, que je dois déjà me présenter face aux juges… Les sensations n’étaient déjà pas très bonnes la veille et je dois avouer que de voir « Jim » se blesser juste sous mes yeux ne me met pas davantage en confiance. Je commence donc très mal la compétition, avec une grosse chute aussi à cet agrès. Ensuite, on enchaîne avec les barres parallèles. Toujours un peu sous le choc du saut, je n’arrive pas à me mettre à 100% dans ma prestation et je tombe dès le deuxième élément. Nouvelle claque, mais celle-ci au moins, me réveillera. Je remonte sur l’agrès et je termine de la plus belle des manières ! Ensuite je suis un peu énervé, mais je sens que j’arrive à transformer cette nervosité en stress positif et je commence enfin à démontrer de quoi je suis capable… Au fur et à mesure des engins, je prends confiance en moi et ça se remarque aussi par les points que j’obtiens. Au final, je suis déçu pour les deux premiers agrès, mais je fais plutôt une bonne opération pour la sélection des championnats d’Europe. Mes autres prestations me sauvent et j’arrive à me hisser dans une position confortable. Personnellement, je reste mécontent du résultat, mais objectivement le contrat est rempli…

Profiter un peu de Rotterdam en famille…

Dimanche : Nous avons décidé de passer le reste du week-end à Rotterdam avec mes parents. Ça fait énormément de bien de les voir car entre les examens et les compétitions, je dois avouer ne plus avoir eu beaucoup l’occasion de partager des moments avec eux ces derniers temps… De plus, mon père voyage beaucoup pour le travail et cela faisait quelques semaines que je ne l’avais plus vu du tout. La journée s’est très bien passée et je suis donc rentré sur Mons avec une grande motivation pour la prochaine échéance, qui se présentera déjà samedi à Gand. Du coup, pas vraiment le temps de se reposer car il y a trois tests de sélections et comme je viens de l’écrire, la prochaine échéance est déjà dans quelques jours. Les entraînements depuis le début de cette semaine se passent fort bien et je pense être en mesure d’améliorer ma performance ce week-end. En tout cas, je vais tout mettre en œuvre pour montrer de quoi je suis capable ! Je vous tiendrai bien sûr au courant des résultats de ce prochain rendez-vous, au début de la semaine prochaine. En attendant je continue ma route à l’entraînement, pour envoyer le meilleur de moi-même. Je vous souhaite à toutes et à tous une agréable fin de semaine et je vous dis à bientôt, pour la suite de cette campagne de sélections.

À bientôt !

Maxime.

Mon blog : https://maxime-gentges.com
Ma page Facebook : https://www.facebook.com/OfficialMaximeGentges
Site du gîte Gentges : www.gitelatannerie-ardennes.com

Share.

About Author

Maxime est gymnaste olympique et le meilleur de Belgique ! C’est aussi un jeune homme entreprenant, plein de vie et d’intelligence. Il tient sur Clic Infos sa chronique régulière « le Regard de Maxime », où il partage son regard de jeune sur son sport, le sport en général, mais aussi la vie dans toutes ses diversités. Il parcourt le monde pour défendre les couleurs belges, ouvre tout temps les yeux, braque son Smartphone, sort son stylo et livre ses coups de cœur ou de gueule, ses intérêts, ses rencontres et… partage aussi avec nos lecteurs ses compétitions internationales, directement de l’intérieur. C’est exclusif, inédit et une première. Maxime participe également à la réalisation d’autres sujets. C’est toute la richesse de sa jeunesse et de son ouverture d'esprit, sans doute !

Comments are closed.