Nous redevenons tous un peu des enfants devant les feux d’artifice, les vrais, les grands, les magiques… Ça explose, ça grésille, ça fume et ça a illuminé hier soir la superbe baie de Cannes ! Depuis 1967, la célèbre Croisette s’enflamme le 14 juillet et marque ainsi le début du Festival d’Art Pyrotechnique, devenu l’un des plus grands rendez-vous au monde pour les amoureux de cet art déjà très ancien et pourtant en constante évolution. Nous étions quelques dizaines de milliers, petits et grands enfants, réunis le long de la méditerranée et pour ce qui nous concerne au pied du splendide Hôtel Carlton, venus admirer la toute première prestation de l’été : celle de la Pologne. Durant vingt-vingt minutes (vous pouvez découvrir l’intégralité du spectacle dans notre vidéo), le ciel s’est embrasé en un show lumineux assez classique. Pas de grande révolution, mais de la beauté pure, de vraies sensations et des bouches bées… C’est cela aussi un feu d’artifice réussi. Cannes s’enflammera encore cinq fois d’ici au 24 août.

Il reste encore plusieurs occasions de venir rêver cet été à Cannes !

Ce sont donc pas moins de six compagnies internationales, qui ont chacune déjà raflé des récompenses lors des trois dernières éditions du rendez-vous cannois, qui reviennent au large de la Croisette participer à une compétition d’exception, au cœur d’un écrin somptueux : la baie de Cannes ! Ce qu’on appelle le plan de feu a été encore amélioré, puisqu’une quatrième barge a été installée au large des plages. Trois Vestales (nom du trophée du Festival – or, argent et bronze) récompenseront les meilleurs spectacles ayant illuminé le ciel durant tout l’été. Pour que les très nombreux spectateurs venus du monde entier puissent aussi s’impliquer dans la compétition, ils désigneront leur propre champion grâce  au Prix du Public, pour lequel ils peuvent voter (sur le site du Festival). Mises à feu sur des barges ancrées dans la baie, joutes orchestrées au rythme d’une bande-son, chorégraphiées sur base d’un thème symbolique : les bases d’un concept inédit étaient posées. Elles ont varié au fil des années par petites touches, tandis que les prouesses d’artificiers parmi les plus doués de la planète ne cessaient d’évoluer, de se moderniser, de rivaliser d’audace et de créativité. Le Festival est un rendez-vous de référence. Il est difficile d’imaginer un plus bel endroit que la baie de Cannes pour y accueillir les plus grands Maîtres-artificiers du monde… Quel que soit notre âge, nous sommes tous un peu fascinés par les explosions de lumières et de sons, par les spectacles éphémères et merveilleux que sont les grands feux d’artifice. Chaque année les participants tentent de décrocher la prestigieuse « Vestale d’Argent » et tous les quatre ans, comme cette fois, les lauréats reviennent dans l’espoir de remporter une « Vestale d’Or, d’Argent ou de Bronze ». Innovation, richesse esthétique, mise en scène, synchronisation, rythmique… autant de critères considérés par le jury, pour évaluer sévèrement les prestations en compétition. Le Prix du Public représente une reconnaissance réelle du « coup de cœur » des spectateurs. Il est très important aux yeux de tous ces alchimistes-dompteurs de « la poudre noire magique »… Vous aurez encore cinq occasions d’applaudir ces faiseurs de rêve cette année et trouverez toutes les infos sur le site officiel du Festival. En tout cas nous, on a adoré… et nous espérons que notre reportage vous donnera juste envie de nous rejoindre !

Site officiel : www.festival-pyrotechnique-cannes.com

Share.

About Author

Notre fondateur et rédacteur en chef, c'est une longue carrière journalistique : télévision (RTBF), radio: RTBF (Bruxelles Capitale, la Une) BEL RTL... mais aussi dans la presse écrite belge et étrangère. Il avait fondé Fashionfact dans les années 1990, un des pionniers du Lifestyle sur la Toile. Il fut aussi parmi les premiers à présenter les infos quotidiennes et de nombreuses émissions culturelles sur des chaînes télé-internet. C'est un grand intervieweur attentif et humain, qualités qu'on retrouve dans ses articles et émissions enregistrées, comme l'Hôte de Marc. C'est un fin et passionné gastronome... Par ailleurs, il est auteur et metteur en scène de théâtre, ayant marqué Avignon durant trois ans de succès.

Comments are closed.