Ce samedi soir, le premier ministre belge Charles Michel a acté la départ de la NVA du gouvernement. Le parti de Bart de Wever quitte donc la "suédoise" sur le Pacte de l'ONU pour une immigration responsable et fait chuter le gouvernement en place depuis quatre ans. Charles Michel ira à Marrakech signer le pacte au nom de la Belgique et d'une "alliance responsable orange-bleue" a déclaré le Premier dans une conférence de presse à l'issue du Conseil des Ministres restreint de samedi soir. Il mènera des consultations politiques à son retour du Maroc.

Me voici une nouvelle fois en balade dans le Haut-de-cagnes… J’adore ce village qui entoure le très beau château de Cagnes-sur-Mer. Ses ruelles étroites et escarpées, ses vieilles pierres et sans doute de nombreux secrets bien gardés à l’intérieur des maisons… Malgré la chaleur ambiante, je me rends à l’exposition organisée par la Ville en partenariat avec ses héritiers et l’association des amis de François Baron-Renouard. N’étant pas expert en « Art », je partagerai avec vous mon ressenti davantage qu’une connaissance technique de la peinture….

Un château magnifique pour commencer…

D’emblée, le château vous propulse dans un autre monde et c’est totalement sous son charme que j’entame ma visite. L’exposition se tient au deuxième étage, ce qui fait que je me promène d’abord un peu et découvre la beauté des lieux. Je suis surpris, car je pensais trouver un château constitué seulement de vieilles pierres et des pièces un peu rustres… Je pense que je me suis laissé trop influencer par la série « Games of Thrones » et que du coup, j’imagine tous les châteaux comme ceux qu’on y voit. Ici tout est finesse, fraîcheur et joie… Mais, pourquoi joie ? Je l’ignore, pourtant c’est vraiment ce que j’ai ressenti en passant de pièce en pièce. Je retournerai le visiter l’hiver prochain car il est actuellement travaux. En fait, de petits insectes très nuisibles pour les boiseries se sont permis d’y établir leurs quartiers. Rien de grave, ils seront bientôt délogés et le château retrouvera alors toute sa superbe.

Une exposition oui, mais aussi un fil de vie…

Me voici donc arrivé au second étage et je vais enfin découvrir les salles qui abritent l’exposition. Je vous indique ici les informations fournies par le service de presse, ce qui m’évitera de dire des bêtises… Je vous ferai part ensuite de mon avis personnel. « L’exposition prend place dans les quatre salles du second étage du château-musée Grimaldi. Les deux premiers espaces sont consacrés aux débuts de l’artiste. Les premières toiles témoignent de réelles influences cubistes, fauvistes et impressionnistes. La seconde salle est consacrée aux travaux des années 1950-60, avec une composition rigoureuse qui fait appel à la règle du nombre d’or (façon de disposer des objets, d’emplir une structure ou maintenant de composer une œuvre ou une photo par exemple, selon une théorie de l’italien Fibonacci. Il créa aussi sa célèbre Suite mathématiques, que le grand public a pu découvrir dans Da Vinci Code – NDLR). La troisième section présente des œuvres inspirée par l’Asie et surtout le Japon, où l’artiste se rendit régulièrement à partir des années 1960. Dans la quatrième, vous pourrez apprécier la seconde partie de son œuvre qui relève de la notion de paysagiste abstrait ».

Voilà pour ce qui est du côté « pro et technique »… et voici donc mon ressenti personnel : j’ai découvert des œuvres magnifiques et puissantes. Des tableaux superbes et hauts en couleurs, qui m’ont enivré au premier regard et ne m’ont plus « lâché » ! Il ressort de ces toiles une force magnétique impressionnante et j’ai retrouvé dans un tableau une sorte de « clin d’œil » au Tarot. Bien sûr cela n’engage que moi. La richesse et la gaité des couleurs se mélangent subtilement et ce n’est jamais agressif, alors que certaines œuvres auraient pu l’être. La justesse du coup de pinceau donne « un petit plus » qui fait que ce n’est ni trop ni trop peu. J’ai bien sûr maintenant des toiles préférées, mais je serais incapable de dire : « ah, voilà une plage ou un temple japonais »… D’ailleurs peu importe s’il a été ou non inspiré par certaines choses. Pour moi, tout est magnifique. Je ne puis que vous recommander d’aller visiter cette expo, si vous êtes de passage dans la région. Il semble que la Ville de Cagnes-sur-Mer ait très envie de faire découvrir à sa population des expositions passionnantes et inédites.

Infos pratiques :
François Baron-Renouard, une vie de couleurs
Du 16 juin au 17 septembre 2018
Château-musée Grimaldi, Place du château à Cagnes-sur- Mer
Fermé le Mardi.
Juillet et août : de 10h à 13h et de 14h à 18h (tous les vendredis jusqu’au 15 septembre le château ouvre à 15h à 18h au lieu de 14h à 18h)
Entrée : 4 €
Gratuit pour les moins de 26 ans

Accès : une navette gratuite monte du centre-ville au château tous les jours. Plus d’infos à l’office du tourisme : www.cagnes-tourisme.com

Share.

About Author

Il a déjà une longue expérience dans le domaine de la presse Internet, mais il a aussi passé trois années dans le presse hebdomadaire écrite. C'est un spécialiste du bien-être et de ses nombreuses techniques. Ce maître Reiki apporte à l'équipe sa sérénité et son humour, qu'on retrouve dans sa manière de raconter ce qu'il vit, tente, expérimente et partage.

Comments are closed.