FRANCE - Dans le sud-ouest (Millas), le bilan de la collision entre un train et un bus scolaire s'est alourdi ce vendredi matin. Il est passé à cinq morts, tous âgés de maximum 14 ans. Plusieurs blessés sont encore en état d'urgence absolue... ce bilan pourrait donc encore s'alourdir.

On a l’habitude de l’appeler « le petit Salon », car cette année il était consacré également à la moto et aux véhicules utilitaires… l’an prochain, ce sera à nouveau « le grand », uniquement dévolu aux voitures personnelles. Pourtant, il y avait un côté réellement agréable à l’événement : la simplicité ! Les stands étaient moins ostentatoires, les véhicules mis en avant simplement, sur des sols généralement unis et sous des éclairages doux. Pas de shows à l’américaine sur les stands et des vendeurs agréables, bien formés et efficaces. Évidemment, lors d’une journée presse, chacun fait un effort de concentration et de sourire, rôde son argumentaire et s’entraîne sur les journalistes qui ne sont pas des acheteurs potentiels. Tout ce petit monde (bien plus de gens travaillent sur un Salon qu’on ne l’imagine) est encore frais… le public ce sera pour le lendemain.

A l’heure de la fermeture des portes hier dimanche, la FEBIAC (qui organise le Salon) se félicitait du record d’affluence de 435.000 entrées cette année, contre les 400.000 attendues. Records aussi pour les Salons Truck and Transports et Dream Cars, qui ont accueilli plus de visiteurs que jamais ! Le public était donc bien au rendez-vous cette année et l’affluence n’a pas souffert du froid ou de la neige, qui ont frappé au début de l’événement. A l’entrée, une voiture « œuvre d’art » nous a surpris d’emblée… exposée par le site de vente en ligne Gocar.be, elle nous a été gentiment présentée par une très souriante Judith Witters, Marketing Manager. Elle nous explique qu’il s’agit d’une sculpture représentant une Bugatti Veyron, entièrement composée de pièces détachées. Après le Salon, cette voiture très spéciale qui ne roule pas (venant d’un musée Polonais) partira à Dubaï pour être vendue et le coup de Com’ est fort réussi pour le site belge ! La première star du Salon est donc très photographiée et filmée par nos confrères de la presse ou de la télévision et ça se comprend. Ah oui… j’allais oublier d’évoquer le sourire de Patricia au vestiaire, et je lui ai promis d’évoquer sa gentillesse car elle est rare, c’est dit et cela nous fait plaisir.

Nous ne nous arrêterons que sur les stands des « élégantes » qui font leur show, tous chromes et cuir dehors.

Clic Infos - Salon de l'Auto Bruxelles - Maserati

Clic Infos – Salon de l’Auto Bruxelles – Maserati

Clic Infos n’étant pas précisément consacré à l’automobile et notre rédaction ne regorgeant pas de spécialistes ou consultants en la matière, nous aurons une manière bien à nous de parcourir les allées des Palais du Heizel. Nous décidons donc de nous arrêter principalement sur les stands des grandes marques de prestige. Ce n’est pas une question de snobisme… juste une logique de ligne rédactionnelle. Nous voulions vous présenter les plus belles de ces mécaniques… pas spécialement pour leurs prix ou leurs performances, mais juste pour leurs courbes et leur élégance. Nous savons que tout le monde ne peut se les offrir… mais rêver n’a pas de prix ni ne coûte cher. Après tout, un Salon de l’Auto c’est avant tout fait pour ça !

La nouvelle Tesla est bien présente et éveille beaucoup de curiosité.

Clic Infos - Salon de l'Auto Bruxelles - Tesla Modèle X

Clic Infos – Salon de l’Auto Bruxelles – Tesla Modèle X

Nous vous avons parlé récemment de Tesla qui, après avoir été accusée de responsabilité dans un accident mortel, avait été ensuite félicitée pour la « pré réaction » d’une de ses voitures, évitant cette fois un autre accident grave. Eh bien, le tout nouveau modèle X (plus de 130.000 € quand même) et le modèle S (85.000 €) sont là et nous tendent les bras. Première constatation : elles sont vraiment très belles… En 2018 le fabricant américain prévoit la sortie d’un modèle intermédiaire « abordable » à environ 35.000 €, ce qui est tout de même plus raisonnable. Le système d’ouverture des portières du nouveau Modèle X attire les regards… on dirait qu’il déploie ses ailes ! Tous les modèles sont déjà équipés de l’assistance à la conduite, ce qui ne fera qu’évoluer encore dans un avenir proche.

Porsche retrouve ses lignes originelles, pour le plus grand bonheur des puristes.

Clic Infos - Salon de l'Auto Bruxelles - Porsche Panamera 4 e-hybrid

Clic Infos – Salon de l’Auto Bruxelles – Porsche Panamera 4 e-hybrid

Le fabricant allemand est bien entendu présent à Bruxelles. De nombreux belges sont très friands de Porsche et j’en fais partie. J’ai eu la chance de bien connaître Jean-Pierre Gaban lorsque j’étais petit (grand pilote Belge qui a gagné tout ce qu’il était possible de remporter en endurance, sur la marque dont il était un grand champion. Son fils est aujourd’hui un fameux pilote de rallyes)… et l’écusson légendaire est un peu gravé dans mon ADN. J’ai eu l’occasion de parler assez longuement avec le directeur commercial pour la Belgique et nous avons évoqué un retour aux lignes originelles de la marque. Après quelques échecs dus à de trop importants changements de formes, Porsche revient à ses marqueurs : ailes sensuellement gonflées, nez arrondi, arrière légèrement haut et un peu arrogant… On reconnaît à nouveau une Porsche au premier coup d’œil ! Il m’a également expliqué que depuis l’apparition des modèles hybrides, les vendeurs tentent réellement d’éduquer l’acheteur à la bonne utilisation de cette technologie. Et il est vrai que lorsqu’on s’offre une 718 Boxster S à 93.000 €, par exemple… un petit conseil d’économie d’énergie ne fait pas de mal. Je quitte le stand toujours aussi passionné et totalement amoureux de la magnifique Panamera 4 e-hybrid. Elle allie la modernité indispensable à un véhicule de sa catégorie et les lignes historiques du fabricant allemand… bref, une splendeur !

Quelques autres beautés se jouent de nous, dans une mise en scène simple et épurée.

Il est évidemment très difficile de résumer un salon en quelques lignes, c’est pourquoi nous vous expliquions que nous laisserions nos pas nous guider principalement vers les marques de luxe… c’est un peu l’essence de Coming Chic tout de même. Nous allons vous montrer encore quelques belles carrosseries, mais avons réellement regretté l’absence de quelques géants qui évoquent le rêve rien qu’en y pensant : Ferrari, Rolls Royce, Bentley et quelques autres qui attendent sans doute le « grand salon » de l’an prochain.

Clic Infos - Salon de l'Auto Bruxelles - Maserati

Clic Infos – Salon de l’Auto Bruxelles – Maserati

Heureusement, nous avons trouvé un stand épuré et d’une élégance égale à son rang : Maserati était tout de même à Bruxelles ! Les lignes sont déliées, pures, galbées et tout en douceur. Les intérieurs font penser à des salons sur roues… (photo en haut de l’article). Après dix minutes nous quittons à regret cet espace privilégié, pour permettre à nos confrères de faire aussi leur travail. Nous n’oublierons pas les nouvelles peintures presque pailletées, d’une beauté et d’une sobriété rares, qui donnent envie de caresser les voitures…

Clic Infos - Salon de l'Auto Bruxelles - Mustang

Clic Infos – Salon de l’Auto Bruxelles – Mustang

Du bleu électrique attire notre regard et nous retrouvons avec plaisir une autre légende : la Mustang. Le modèle s’est bien modernisé mais, lui aussi garde précieusement son ADN à fleur de tôle… on la reconnaîtrait entre mille et elle évoque immédiatement des images de cinéma.

Clic Infos - Salon de l'Auto Bruxelles - Jaguar

Clic Infos – Salon de l’Auto Bruxelles – Jaguar

Et pour terminer ce défilé d’élégance, nous nous contentons (au sens propre du terme) d’admirer une seule anglaise, mais pas n’importe laquelle… Jaguar reste une valeur sûre de la British Touch… Intérieur feutré, lignes racées et élégantes, jantes gris anthracite sportives. Le félin le plus célèbre de Grande-Bretagne demeure parmi les grands succès auprès des photographes et, après en avoir fait le tour d’un regard gourmand, on n’a qu’une envie : sauter sur son dos et se laisser emporter !

La tendance électrique se confirme et les petites voitures pointent le bout de leurs jolis nez.

Clic Infos - Salon de l'Auto Bruxelles - Smart Electrique

Clic Infos – Salon de l’Auto Bruxelles – Smart Electrique

Nous ne pouvions conclure sur ce Salon de l’Auto sans évoquer la tendance qui se confirme : l’électrique. Que soit avec des véhicules entièrement électriques ou hybrides, les marques ont compris que l’avenir est dans une prise ! Quasi tous les grands fabricants s’y mettent, mais les petits véhicules de ville entièrement électriques tentent aussi de se faire une place au soleil. La E Car, toute belge, a fait son entrée et attiré beaucoup de photographes et de caméras, mais de notre côté c’est pour une autre mini voiture que nous avons eu un coup de cœur. La Smart était déjà un concept qui nous parlait bien, mais voilà qu’en plus de sa taille de guêpe, une bonne partie de la gamme s’apprête à nous électriser. Une vraie réussite et une démarche durable. Bravo… Et puis, Chic ne veut pas toujours dire grand ! Seul bémol général concernant le marché de la voiture électrique : il y a encore des très (très) gros efforts à faire pour tenter d’amener les prix à un niveau raisonnable, permettant à tout un chacun de s’y intéresser réellement, avec une possibilité concrète de se l’offrir…

A l’année prochaine… pour le grand Salon !

Share.

About Author

Nous sommes heureux que vous visitiez notre média. Nos articles sont protégés par les droits intellectuels. Nous n’avons rien contre leur reproduction ou partage, pour peu que vous respectiez simplement la mention : © www.clicinfos.com comme source. Merci. La Rédaction en ligne.

Laisser un commentaire