USA : 850.000 fonctionnaires américains (non indispensables) ne sont plus payés à partir d'aujourd'hui aux États-Unis... c'est le Shut Down comme cadeau pour le premier anniversaire de l'investiture de Trump. Les démocrates étaient prêts à voter le budget, à condition que la Maison Blanche renonce à expulser les jeunes migrants illégaux. Trump a refusé... À partir de lundi, la moitié du personnel de la White House sera donc au chômage technique et non payé.

Vous tenez à vous débarrasser d’une partie plutôt importante de votre bibliothèque ? Vous voulez aussi soutenir de bonnes causes ? Vous cherchez à vous procurer des livres à petit prix, sans pour autant passer vos week-end à courir les bouquinistes ? Eh bien, en regardant le JT hier soir, j’ai vu un reportage qui m’a immédiatement donné envie d’en savoir plus… voici donc une solution vraiment sympa : RecycLivre ! C’est le pionnier en matière de collecte gratuite de bouquins et il s’adresse tant aux particuliers qu’aux associations, collectivités et même aux entreprises. Cette idée assez géniale est sortie tout droit de la petite tête de David Lorrain, son fondateur. Les ouvrages sont récupérés directement chez leur propriétaire et revendus ensuite sur Internet, offrant ainsi à tous ces livres oubliés au fond des bibliothèques, caves et greniers, une seconde voire une troisième vie… et 10% des ventes vont à des associations.

Un projet et une entreprise solidaires.

Clic Infos - RecycLivre

Clic Infos – RecycLivre

Mais RecycLivre, ce n’est pas seulement un concept de vente de bouquins d’occasion, ce serait bien trop simple et pas spécialement génial… Par contre, ceci l’est : 10% des revenus générés par les ventes se transforment en donations à de nombreuses associations et mine de rien, 50.000 € au moins ont déjà été distribués ! Il y a huit ans que David Lorrain a lancé ce concept, depuis sa cave personnelle d’abord. Il voulait trouver une alternative aux bouquinistes, à la revente à la sauvette ou à la… poubelle, tout simplement. Il s’avère figurez-vous, que nous sommes beaucoup plus nombreux qu’on ne l’imagine, à se séparer régulièrement d’ouvrages de toutes sortes. On les accumule sans vraiment s’en rendre compte : romans de gare pour passer le temps, livres de vacances à l’eau de rose pour se prélasser sur la plage, ouvrages scientifiques consacrés aux études, recettes multiples du bonheur accessible conseillées par les copines… les exemples sont nombreux. RecycLivre est donc une belle alternative, puisqu’outre le fait de permettre de faire un geste solidaire, rien n’est plus simple que de vous en servir. Il suffit de vous rendre sur le site Internet, d’y remplir un formulaire en ligne, d’indiquer votre code postal et la quantité de livres dont vous voulez vous séparer et hop… on vous aiguille à coup sûr vers une solution.

Tout le monde est gagnant…

Clic Infos - RecycLivre

Clic Infos – RecycLivre

Non seulement en se débarrassant de vos livres encombrants vous faites une bonne action, mais encore y a-t-il d’autres qualités très « contemporaines » à ce concept. C’est de l’économie solidaire, évidemment… mais c’est aussi du commerce durable, puisqu’on prolonge très concrètement la vie de livres qui sont tout de même des « produits » à la base. L’entreprise est aussi éco responsable, puisque RecycLivre vient chez vous et collecte vos dons en véhicule électrique… Nombreux sont finalement ceux et celles qui se retrouvent parfaitement dans ce projet et c’est une très bonne chose. Bien sûr, les esprits chagrins diront que la vente de livres en seconde main n’a rien de révolutionnaire… c’est vrai. D’autres diront qu’on est obligé de « donner » ses bouquins… c’est encore vrai. En enfin, du côté des « racheteurs », certains affirmeront que « faire les bouquinistes » en bord de Seine, c’est bien plus poétique que de commander au travers d’un écran et d’un clavier… encore et toujours vrai ! Mais, si on regarde le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide, on se rend vite compte des nombreux avantages du système. On achète uniquement des livres en bon état, parfaitement restaurés… Et si on les donne, il ne faut plus se faire un tour de rein pour les trimbaler en caisses, puisqu’on vient les chercher à domicile… La recherche d’un titre est également bien plus simple sur un site Internet que dans cinquante boutiques, dont aucune ne l’aura si vous n’avez pas de chance… Et, de toute façon soyons sincères, les bouquinistes et autres brocanteurs ne donnent qu’une (très) très maigre bouchée de pain, pour vous racheter un bouquin qui a parfois coûté plus de 30 € ! En fin de compte, tout le monde est gagnant.

L’engagement est complet.

Clic Infos - RecycLivre

Clic Infos – RecycLivre

Dès que j’ai entendu parle de RecycLivre, j’ai pensé au nombre incroyable d’élèves et étudiants que cela peut aider en vrai… Quand on voit le prix d’achat des livres neufs, on imagine immédiatement l’économie que peut réaliser un étudiant sur une année académique. Mais je me suis également dit que cela représentait un sacré nombre de bouquins réofferts en fin d’année, si les étudiants (se sentant reconnaissants) remettent ce qu’ils ont acheté à petit prix dans le circuit ! On pense aussi aux associations… D’ailleurs, le créateur de l’entreprise divise celles-ci en deux catégories : celles qui lui fournissent des livres et celles auxquelles il reverse les fameux 10% des ventes et avec lesquelles David Lorrain travaille souvent sur des projet à long terme, comme par exemple la réduction du CO2. Le jeune entrepreneur n’oublie pas pour autant qu’il doit faire tourner une boîte… et donc, le conditionnement et la préparation des commandes du site sont réalisés par des salariés en réinsertion professionnelle (encore de l’économie citoyenne). Sur la page d’accueil du site ReclycLivre, on trouve aussi les chiffres de la consommation d’eau de l’activité et le nombre d’arbres sauvés par le projet. On se rend ainsi compte clairement que l’initiative née au fond d’une cave (comme d’autres, qui sont devenues planétaires,) représente une sacrée économie par rapport à la production de livres neufs.

RecycLivre est appellé à s’étendre encore.

Clic Infos - RecycLivre

Clic Infos – RecycLivre

Pour l’heure, ce sont déjà un million de bouquins qui ont été revendus, ce qui n’est pas rien ! J’espère sincèrement que d’autres reprendront le flambeau en Belgique et ailleurs, car actuellement RecycLivre ne travaille qu’en France (Paris, Bordeaux, Lyon, Lille, Nantes, Strasbourg et Toulouse). Espérons que dans l’hexagone aussi, le réseau de collecte puisse encore s’élargir, car le concept est vraiment enthousiasmant (ses responsables travaillent là-dessus). Après avoir lu cet article, vous réfléchirez peut-être à deux fois avant d’acheter votre prochain livre, à la Fnac ou ailleurs… Et enfin, sachez qu’outre sur le site officiel, vous pourrez aussi faire tourner l’entreprise grâce à ses pages dédiées sur Amazon et PriceMinister. Vous savez maintenant quoi faire de vos vieux bouquins qui traînent au fond de la cave ou du grenier… tout comme vous savez désormais où trouver facilement un titre que vous cherchez peut-être depuis des années, mais à petit prix et en faisant une bonne action.

J’en termine justement avec un exemple concret : depuis trente ans je cours les bouquinistes et brocantes sans jamais trouver « la Montagne est jeune » de Han Suyin, un livre qui date de 1965 et a marqué mon enfance. Je l’ai trouvé sur RecycLivre en trente secondes (c’est véridique et objectif) au prix incroyable de 2,97 € (dont 30 centimes seront reversés à une association, ce qui est clairement indiqué) et… la livraison est gratuite ! Chic, je vais enfin pouvoir le relire… Qui dit mieux ?

Site officiel : www.recyclivre.com

Share.

About Author

Nous sommes heureux que vous visitiez notre média. Nos articles sont protégés par les droits intellectuels. Nous n’avons rien contre leur reproduction ou partage, pour peu que vous respectiez simplement la mention : © www.clicinfos.com comme source. Merci. La Rédaction en ligne.

Laisser un commentaire