USA : 850.000 fonctionnaires américains (non indispensables) ne sont plus payés à partir d'aujourd'hui aux États-Unis... c'est le Shut Down comme cadeau pour le premier anniversaire de l'investiture de Trump. Les démocrates étaient prêts à voter le budget, à condition que la Maison Blanche renonce à expulser les jeunes migrants illégaux. Trump a refusé... À partir de lundi, la moitié du personnel de la White House sera donc au chômage technique et non payé.

Voici venu le début de la saison de ski. Un peu partout dans le monde (dans les pays qui ont la chance de posséder des montagnes enneigées) les stations ouvrent leurs portes pour une saison que tous espèrent longuement enneigée, fructueuse en plaisirs et en chiffres d’affaires, en soleil et bons dîners roboratifs. Mais pour faire du ski… il faut une tenue adéquate et la choisir n’est pas toujours simple : polaire, doudoune, Gore-Tex, respirabilité, étanchéité, isolation, couleurs… les magasins croulent sous les références, mais il y a quelques conseils de base dont il faut tenir compte dans vos choix. Voici une base qui pourrait vous aider et vous garantir un séjour au ski confortable, empli de plaisirs… et rien que de plaisirs.

Même si vous avez envie d’être chic et tendance, la principale qualité d’une bonne tenue de ski est de vous protéger du froid, de la neige, du vent et d’assurer votre confort, votre sécurité. Ce sont des points à privilégier dans vos choix et ensuite seulement vient le côté mode… les progrès dans ces domaines sont fulgurants depuis quelques années, mais des critères de base demeurent primordiaux dans vos choix. Vous devez d’abord avoir en tête vos priorités par rapport au type de ski que vous pratiquez : sur ou hors piste, durée ou intensité de vos sorties, tolérance au froid, frilosité…

Le trio de base : isolation, imperméabilité, respirabilité.

Coming Chic - Ski Equipement

Coming Chic – Ski Equipement

On parle ici de matières, de cotations, de membranes… pas toujours simple de s’y retrouver, surtout qu’il peut y avoir une grande différence entre un article d’entrée de gamme et un autre de qualité. Choisir un magasin réputé pour les conseils et la compétence de ses vendeurs est déjà, me semble-t-il, un premier critère d’importance. Mieux on est conseillé, mieux on achète. Une majorité des vêtements de ski sont cotés à l’aide de deux chiffres. Ils doivent être repris sur l’étiquette et vous les reconnaîtrez facilement à leur longueur effarante. Par exemple : 10.000/8.000 ou 20.000/20.000 qui indiquent, pour le premier l’imperméabilité et pour le second la respirabilité. Bon, il est vrai que le mot n’est pas très français, mais c’est ce qu’on appelle un néologisme assez clair. La seconde se mesure en millimètres Schmerber et plus le nombre de mm est important, plus le textile est performant. Donnez priorité aux indices supérieurs à 10.000 mm, ce qui vous garantit de rester au sec dans toutes les conditions qui peuvent se présenter sur une piste. Vérifiez aussi que le vêtement qui vous tente ait des coutures étanches, cela vous évitera de mauvaises surprises. Si vous adorez le freeride ou la poudreuse, optez pour un indice de 20.000 mm au minimum. Si vous choisissez un pantalon et une veste, soyez attentif au pantalon car sur une journée de ski, les occasions d’avoir les fesses mouillées ne manquent pas !

La respirabilité de votre tenue est également très importante car, c’est une fois mouillé qu’on commence à ressentir vraiment le froid. La transpiration doit aussi être bien évacuée par le vêtement. La respirabilité se mesure en grs/m2/24H et plus le nombre est haut, plus le textile est respirant. Privilégiez donc un chiffre d’au moins 8.000 grs/m2/24H et si possible supérieur. Une veste ou une combinaison isolante résiste à la pénétration du froid et du vent. Toutes les tenues qu’on trouve aujourd’hui sur le marché le sont, mais si vous skiez souvent à trois milles mètres, il vaut mieux choisir une membrane coupe-vent. Bien vous habiller aussi sous votre tenue de ski est également primordial : pas de coton car il garde l’humidité, une première couche bien aérée, puis une seconde « imper-respirante » (type Softshell, par exemple) et si vraiment il fait un froid à tuer un canard sur place, vous pouvez aussi choisir une doudoune fine.

Gore-Tex, Thinsulate, Primaloft… les choix ne manquent pas.

Coming Chic - Ski Equipement

Coming Chic – Ski Equipement

Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver face aux différentes membranes que les magasins vous proposent… d’où, à nouveau, notre conseil de choisir un magasin dont les vendeurs sont vraiment compétents, en évitant les ventes à distance. Les membranes « imper-respirantes » sont apparues sur les vêtements de ski dans les années 80 et se sont largement répandues depuis. Le Gore-Tex est facile et possède toutes les qualités que nous avons évoquées plus haut. C’est le summum des membranes techniques, grâce à des pores 20.000 fois plus petit qu’une goutte d’eau, mais 700 fois plus grands qu’une molécule de vapeur. Cela signifie que l’eau ne peut la pénétrer, mais que la transpiration peut s’en évacuer. Beaucoup de marques proposent du Gore-Tex dans leurs vêtements et c’est une garantie de qualité. Attention, sur les marchés touristiques de certaines villes les faux ne manquent pas… Le Primaloft et Thinsulate eux, sont d’excellents isolants et ils garantissent la chaleur tout en étant aérés. D’expérience, je trouve cela parfait pour les gants ! La doudoune quant à elle, est un peu sur une pente descendante, mais garde de nombreux fans et elle s’est largement modernisée et affinée. Elle n’est pas idéale pour ceux qui transpirent beaucoup, mais parfaite pour les vrais frileux. Les grandes marques restent des achats sûrs et efficaces.

Votre tenue de ski doit être fonctionnelle avant tout.

Les matières et membranes ne sont pas les seuls points auxquels vous devez être attentifs concernant votre tenue. Ici il n’est pas vraiment question de chic, mais la coupe d’un vêtement est vraiment importante ! On sait que le bas du dos est une partie de notre corps particulièrement sensible au froid. Si vous n’avez pas choisi une combinaison mais une veste, assurez-vous qu’elle descende bien bas sur vos reins. Certaines marques proposent des vestes et pantalons (pas spécialement de même couleurs) que l’on peut assembler grâce à un zip… idéal. Vous ferez également attention aux manchons des poignets, aux aérations, à la jupe pare-neige, la capuche compatible avec le port de votre casque et les poches. Cela n’a l’air de rien, mais elles doivent être pratiques et facilement accessibles, refermables de préférence. Ah… j’allais oublier un détail qui a son importance pour ceux qui voyagent en train ou en avion et n’ont donc que peu d’espace bagages : l’encombrement ! De nombreuses tenues sont maintenant compressibles et tiennent dans un simple manchon intégré, un peu comme les sacs de couchage. Cela peut évidemment être un important critère de choix définitif. Évidemment, il est impossible de faire ici une liste complète des choses qui présideront à votre choix mais, si vous tenez compte de ces quelques détails et conseils, vous serez certain(e) d’avoir au moins choisi une tenue de ski de qualité et… à vous les pistes !

Share.

About Author

Nous sommes heureux que vous visitiez notre média. Nos articles sont protégés par les droits intellectuels. Nous n’avons rien contre leur reproduction ou partage, pour peu que vous respectiez simplement la mention : © www.clicinfos.com comme source. Merci. La Rédaction en ligne.

Laisser un commentaire