Depuis le mois dernier quand je l’ai reçu et que je vous l’ai présenté avec enthousiasme… nous nous regardions lui et moi en chiens de faïence. Et ce matin, comme je vous l’avais promis, je me suis lancé dans le grand déballage et le rangement de mon nouveau commis intelligent. Le mois prochain on passera un cap : ce sera la première préparation. Mais en attendant, c’est moi qui vais devoir me préparer. Heureusement, la matinée m’a montré que grâce à lui je pouvais mettre à la cave d’autres choses, qui encombraient mes armoires de cuisine. Ça m’a remonté le moral et ça fait du bien ! Attention, pas de remarques hein… nous n’avons pas joué la carte du studio car, comme vous le savez, nous avons décidé de vous dévoiler les réels dessous de mon mariage avec le Cook Expert et Magimix me garde à l’œil (je plaisante). En tout cas, les photos ont été faites dans ma cuisine personnelle, avec mon téléphone et donc… pas de méchanceté, elle est blanche et fort simple. En plus vous n’en verrez qu’un petit coin… il faudra attendre le prochain épisode pour mieux la découvrir, petits veinards.

Coming Chic - Magimix

Coming Chic – Magimix

La dernière fois, je vous avais précisé que le colis contenant mon « petit » trésor pesait vingt kilos et prenait un sacré espace ! Finalement… ce matin, j’ai entrepris de lui trouver sa place, ou plutôt ses places. Lorsque je me suis décidé à caser mon Cook Expert dans ma cuisine déjà fort encombrée, je m’attendais donc à vivre un véritable enfer. J’ai pourtant vite changé d’avis… et je vous le promets, ma cuisine, ses tiroirs, armoires et étagères remplies de bazar, auraient de quoi décourager n’importe qui.

En fin de compte, on gagne de la place…

Coming Chic - Magimix

Coming Chic – Magimix

Je vous jure que c’est un petit miracle, j’ai davantage de place dans mes armoires et tiroirs maintenant. En effet, quelques trucs ont pu partir à la cave : cocotte en fonte, cuiseur vapeur électrique, culs de poule encombrants en plastique, thermomètre de cuisson (très ennuyeux dans un tiroir), rice cooker (cuiseur de riz) qui venait tout droit de mon super magasin chinois de quartier… même mon vieux mixer plongeant, un mini hachoir et des vieilles spatules ! Première idée préconçue effacée : non, ça ne prend pas une place de fou, au contraire. Tout cela est allé rejoindre en caisse un vrai cimetière d’objets encombrants et oubliés au fond de la cave, derrière la tondeuse à gazon. Je n’avais vraiment pas imaginé cela mais quand on y pense, tous ces ustensiles sont bel et bien intégrés au Cook Expert et je sens que notre relation démarre sur de très bonnes bases. Même si j’ai une cuisine de taille fort raisonnable pour un amateur comme moi, elle n’est pas non plus digne d’un palace. Bon, ne mentons pas… il faudra tout de même que mon camarade robot occupe un peu de place sur l’un de mes plans de travail, mais bien moins que je le craignais, vous le verrez plus bas. J’ai décidé de ne laisser dehors que les deux éléments principaux, tandis que le reste est désormais rangé dans une armoire, qui s’est libérée avec la disparition du rice cooker et du cuiseur vapeur.

Ça n’a l’air de rien, mais une balance de précision, c’est important.

Coming Chic - Magimix

Coming Chic – Magimix

Il y a de toutes petites choses en cuisine qui sont tout de même fort importantes et la précision en fait clairement partie, surtout pour la pâtisserie. Tout le monde le sait et perso je ne suis pas champion en matière de quantités « au pif ». J’ai donc été étonné (je sais, je suis un peu bébête) lorsque j’ai découvert dans mon énorme colis une… toute élégante et discrète balance de précision (jusqu’à 5 kilos). Avec elle deux spatules, dont l’une m’a l’air tout à fait banale mais élégante et siglée Magimix, tandis que l’autre présente une forme qui me dit que je vais mieux la découvrir lors d’étranges et variées manipulations. Certains mauvais esprits diront que le robot pourrait avoir une balance intégrée, qui marquerait les ajouts d’éléments au fur et à mesure et l’indiquerait sur l’écran digital, mais ce serait vraiment pinailler… et puis personnellement, je ne sais pas si j’aurais réellement confiance en une fonction intégrée à laquelle je n’aurais pas accès ou sur laquelle je n’aurais aucun pouvoir d’intervenir. Donc, avec une bonne petite balance, précise et jolie en plus, je ne me plains pas…

Attention les doigts ! On va hacher, mixer, cuire, râper et trancher…

Coming Chic - Magimix

Coming Chic – Magimix

Bon, voici une mini leçon de journalisme : ce que je viens d’écrire ci-dessus s’appelle dans notre jargon un « intertitre » et cela sert à relancer l’intérêt du lecteur en cours d’article. Je vous ai promis de toujours jouer le jeu… donc j’ai tenu ma promesse et je ne me suis même pas plongé dans le mode d’emploi du Cook Expert. Mon intertitre est donc uniquement inspiré par le rangement et l’observation des éléments de la machine, que j’ai rangés aujourd’hui dans ma cuisine. Je veux l’aborder comme n’importe qui… et personne ne se rue sur son mode d’emploi avant de ranger un nouveau joujou ! Alors je me laisse aller à des suppositions qui font partie du plaisir de la découverte, mais je suis certain qu’elles se vérifieront. Il suffit de regarder les instructions dans le grand bol cuiseur, qui indiquent les litrages précis (pour les soupes ou les plats mijotés j’imagine), ainsi que les différentes lames. Elles sont d’ailleurs très intelligemment rangées dans une boîte spéciale en plastique rigide, qui les sépare et les sécurise. Malgré tout je vous conseille de les ranger hors de portée des enfants surtout la grande double, qui semble permettre de hacher les aliments les plus gros. Celle-là me parait plus dangereuse que les autres et donc, soyons responsables… Attention, même dans leur boîte de rangement les lames rondes qui râpent et tranchent à différentes épaisseurs, peuvent facilement vous couper un petit bout du doigt (ca fait peur hein). Mais comme toujours, il s’agit bêtement de rester prudent(e) en manipulant des objets tranchants !

Le bol de cuisson semble fait pour réaliser les vœux… je sens qu’il va devenir ma lampe d’Aladin.

Coming Chic - Magimix

Coming Chic – Magimix

En rangeant le gros bol de cuisson, je me fais cette remarque toute basique sans doute pour ceux d’entre vous qui ont déjà un robot du genre : c’est une grande casserole ! Ben oui… suis-je idiot ? En tout cas, comme je le disais plus haut, il semble indiquer clairement les quantités de liquides ou d’aliments qu’on peut y mettre. J’ai le sentiment que le gros bouchon démontable sert clairement à permettre d’ajouter des éléments en cours de cuisson ou de mijotage… en tout cas, cela me paraît extrêmement pratique et me donne envie de m’y mettre de suite. C’est en découvrant le « plateau à petit trous » et le panier que j’ai compris que je pouvais définitivement reléguer à la cave mon cuiseur vapeur et j’en suis bien heureux… encore un peu de place gagnée. Avec la saison des asperges, j’ai bien envie d’accélérer un peu le temps ! Il paraît même qu’il est facile de cuire des œufs à la vapeur et ça… je me suis promis d’essayer.

Les accessoires en plastique transparent… ca va battre, trancher et moudre !

Coming Chic - Magimix

Coming Chic – Magimix

Carottes râpées ou fromage pour les gratins, concombres, courgettes et tomates en tranches fines (ou pas trop), oignons hachés ou même viande et farce à saucisse… il me semble que je vais pouvoir faire mille choses avec tout ça ! Il y a la cuve principale transparente, mais aussi plusieurs contenants plus petits. Ils servent à mélanger des blancs en neige grâce au batteur, à monter des glaces ou des crèmes… Je vais pouvoir aussi y préparer des gaspachos tout frais pendant l’été, pour accompagner mes barbecues… Je me demande si mon Cook Expert a encore des limites ou si vraiment il va me donner l’impression d’avoir un commis à ma disposition ? Ce que je sais, c’est que de grands chefs l’ont adopté et qu’il y a certainement de bonnes raisons à cela. En bon cuisinier amateur, je devine déjà que je vais me sentir pousser des ailes avec cette nouvelle assistance technologique, même si je sais que certains puristes sont totalement contre l’entrée de tels « monstres » en cuisine… moi, je sens que ça va me plaire et je sais même quelle sera la toute première préparation que je vais réaliser avec mon nouveau meilleur pot(e) : du houmous ! Je vous promets que vous serez aux premières loges. Ouhhhhh, je vous entends déjà vous moquer de moi et dire que je ne vise pas très haut… vous avez raison. Pour une première je préfère assurer une réussite… cela me donnera le courage de continuer, pour apprendre à tirer un maximum de plaisir de mon nouveau jouet. Apprenons à marcher avant de vouloir courir… Ah oui, dernier détail concernant ces accessoires que je viens de ranger un par un… tout a l’air assez facile à laver. La plupart des éléments m’ont même l’air de pouvoir aller au lave-vaisselle… Je suis un fainéant, mais je suis également certain de ne pas être le seul, n’est-ce pas ?

Finalement ça ne prend pas tant de place que ça… et j’ai juste envie de cuisiner !

Coming Chic - Magimix

Coming Chic – Magimix

Après seulement un bonne heure de travail, j’ai l’impression d’aimer encore davantage ma cuisine que ce matin quand j’ai commencé cette opération « grand déballage ». Le Cook Expert ne prend finalement pas autant de place que l’énorme colis me l’avait fait craindre… Primo cela signifie qu’il était parfaitement emballé (aucun accessoire n’est arrivé abîmé) et secundo que les idées préconçues doivent rejoindre la cave, au même titre qu’un cuiseur vapeur devenu inutile. Au bout du compte, lorsque tout a trouvé sa place dans une armoire ou un tiroir, je me suis souvenu qu’il fallait encore franchir une étape importante : le brancher ! Alors, un peu timidement (c’est idiot parce que personne n’était là pour me trouver ridicule) et avec une certaine gourmandise je l’avoue, j’ai cliqué sur le bouton d’allumage. Un bel écran coloré s’est illuminé et… j’ai eu terriblement envie d’appuyer sur tous les boutons ! Mais bon… là j’ai été raisonnable et je promets de lire d’abord attentivement le mode d’emploi, qui d’ailleurs est nettement moins épais que je le craignais. Il semble qu’il ne faille pas faire trois ans d’études d’ingénieur pour utiliser mon nouvel assistant culinaire, mais je vais tout de même prendre le temps d’en apprendre les bases avant de vous entrainer dans mes prochaines aventures sur la planète Magimix. Notre troisième rendez sera donc consacré à ma première recette réalisée avec mon superbe (on ne m’a pas demandé de battre la coulpe de mes goûts) appareil et je vous promets très prochainement un délicieux houmous, dont je partagerai la recette avec vous… Qui sait, peut-être y ajouterai-je un tarama et un tzatziki, pour réaliser un bel apéro et espérer avoir la chance d’aller le déguster au jardin !

Petit rappel concret sur le Cook Expert de Magimix : le prix que vous trouverez en magasin se situe aux environs de 1.200 €, selon l’enseigne… il cuit à induction de 30 à 140°, propose 12 programmes automatiques et est fourni avec des centaines de recettes. Une cuve thermo, trois cuves transparentes, un panier vapeur, une mini cuve avec mini couteaux, un batteur à blancs, 4 éminceurs/rappeurs, une lame universelle, un couteau métal, une spatule, une balance de cuisine, un livre de 300 recettes et plus de 700 autres disponibles sur une application gratuite.

Site officiel : magimix.com

Share.

About Author

Notre fondateur et rédacteur en chef, c'est une longue carrière journalistique : télévision (RTBF), radio: RTBF (Bruxelles Capitale, la Une) BEL RTL... mais aussi dans la presse écrite belge et étrangère. Il avait fondé Fashionfact dans les années 1990, un des pionniers du Lifestyle sur la Toile. Il fut aussi parmi les premiers à présenter les infos quotidiennes et de nombreuses émissions culturelles sur des chaînes télé-internet. C'est un grand intervieweur attentif et humain, qualités qu'on retrouve dans ses articles et émissions enregistrées, comme l'Hôte de Marc. C'est un fin et passionné gastronome... Par ailleurs, il est auteur et metteur en scène de théâtre, ayant marqué Avignon durant trois ans de succès.

Laisser un commentaire