FRANCE - Dans le sud-ouest (Millas), le bilan de la collision entre un train et un bus scolaire s'est alourdi ce vendredi matin. Il est passé à cinq morts, tous âgés de maximum 14 ans. Plusieurs blessés sont encore en état d'urgence absolue... ce bilan pourrait donc encore s'alourdir.

Le Lison est un affluent de la Loue et ses sources magnifiques étalent leur spectaculaire majesté à deux petits kilomètres du joli village de Nans sous Sainte Anne. C’est le Jura profond, riche, impressionnant, vert et lumineux, sombre et un peu magique… Sa grotte et sa cascade (qui ne se tarit jamais et n’est en fait pas une source, mais bien une résurgence), sont un lieu impressionnant et mystérieusement attirant. Les couleurs de l’eau sont changeantes et en plein mois de mai, j’ai été étonné de voir sur le parking autant de monde ! L’endroit semble franchement apprécié des touristes et l’accès au site est aisé. Une petite boutique de souvenirs vous propose très logiquement un tas de bibelots qui vous rappelleront votre promenade et le plus utile est sans doute le bâton de marche, très rustique et pratique.

Coming Chic - Source Lison

Coming Chic – Source Lison

A l’arrivée de notre petite troupe de journalistes belges, Sandra Rosselet (qui représente la Maison du Comté) nous accueille en compagnie d’un jeune homme faisant un peu penser à un personnage de la renaissance française. Cheveux bouclés, tee-shirt marinière et sac sur l’épaule… il s’agit de Laurent Chassot, qui sera notre guide et nous fascinera par son érudition, sa culture, sa connaissance profonde de sa région (dont on le sent passionnément amoureux) et la vitesse à laquelle il passe de la petite à la Grande Histoire… il est historien justement et nous serons suspendus à ses lèvres plusieurs fois durant notre voyage. J’avoue qu’après sept heures de route, je suis immédiatement et très agréablement saisi par la fraicheur des lieux. A l’ombre, il fait délicieux et au soleil chaud et doux. On dirait que le temps sera de notre côté pour cette promenade.

Nous sommes plongés dans une toile de Courbet.

Coming Chic - Source Lison

Coming Chic – Source Lison

 Je sais que le Musée Courbet est au programme de notre séjour et étant personnellement passionné par le travail de ce maître, je comprends en une minute que je suis ici littéralement plongé dans une de ses toiles ! C’est assez incroyable et j’en suis fort impressionné… j’ai presque le sentiment que je pourrais le surprendre au coin d’un chemin, chevalet planté là et pinceau vaillant. Car j’apprendrai par Laurent que Courbet fut, grâce à l’enseignement de son professeur, parmi les premiers à sortir de son atelier pour aller au contact de la nature et la peindre les pieds ancrés dans son sol. Une révolution, puisque jusqu’alors on reconstituait cette nature en intérieur, pour la restituer ensuite… sans jamais finalement lui rendre réellement justice. En parcourant chaque chemin ou sentier de ces 3 bons kilomètres que nous avons parcourus, je comprends plus clairement (sans jeu de mots facile) l’incroyable richesse des clairs obscurs, des lumières et des ombres de l’œuvre de Gustave Courbet. J’apprends aussi d’où vient cette impression de noirceur que je ressens toujours à la vue d’une œuvre de l’artiste : il installait d’abord sur la toile les noirs, les bruns, le sombre… pour ensuite seulement, éclairer la toile. Il disait très logiquement que s’il peignait un sous-bois au coucher de soleil… eh bien, il y faisait très sombre. Il restituait donc fidèlement et avec le génie qui lui était propre, ces jeux de lumières mystérieux et fascinants. Une fois de plus Courbet secouera le cocotier des Messieurs de Paris… mais revenons donc à notre promenade.

Une forêt magique, couverte de mousse et sans doute habitée par des mystérieux êtres magiques…

Coming Chic - Source Lison

Coming Chic – Source Lison

 J’ignore pourquoi mais, dès les premiers mètres sur le chemin qui mène à la cascade, j’ai l’étrange impression que cette forêt pourrait être surveillée par des petits êtres magiques, qui en entretiendraient les légendes et secrets… C’est étonnant et je me prends un instant pour un gamin qui a envie de vivre des expéditions passionnantes ! Les arbres sont hauts, la végétation riche et variée, les fleurs sont sauvages, l’ail des ours embaume à certains endroit sans complexe et chaque tronc est recouvert de mousse, douce au toucher et épaisse comme une écharpe naturelle qui en protègerait les bois… Au bout de quelques minutes, je tends l’oreille et il me semble entendre un puissant bruit de chute d’eau. Je découvre rapidement une impressionnante cascade, qui jaillit d’une grande cavité ne tarissant jamais. On ressent la puissance de l’or bleu qui coule ici d’une résurgence et non d’une source, ce qui la rend mystérieuse… plus nous approchons et plus le bruit devient fort, presque assourdissant, sauvage au point que nous devons hausser le ton pour nous parler et tendre l’oreille pour comprendre les explications de Laurent. Il reste quelques traces de constructions industrielles anciennes (la Taillanderie), qui nous permettent de réaliser de belles photos et nous aimerions pouvoir faire passer à travers elles toute la majesté et la fraicheur du lieu.

La nature semble enchantée, comme tout autour de nous.

Coming Chic - Source Lison

Coming Chic – Source Lison

 Au fil de la promenade, nous découvrons des endroits escarpés, qui montent et descendent, des arbres centenaires parmi lesquels un chêne de plus de 300 ans et dont on aimerait tant qu’il puisse nous raconter ce qu’il a vu au fil des siècles… Notre guide nous montre l’ail des ours parfumé, de multiples fleurs colorées. Je crois sincèrement que je n’avais jamais vu autant de boutons d’or que ce jour-là et cette petite fleur, avec laquelle tous les enfants du monde aiment à jouer pour savoir s’ils sont amoureux, est présente par millions dans la région. Elle doit certainement participer au goût du lait frais qui entre dans la fabrication du Comté, mais nous y reviendrons dans un prochain article.

Coming Chic - Source Lison

Coming Chic – Source Lison

 Et soudain, après avoir grimpé un peu par un chemin fort caillouteux, nous arrivons à un endroit absolument incroyable, au pied de la grotte Sarrazine ! Face à nous se dresse une sorte d’immense forteresse calcaire, au pied de laquelle d’énormes cailloux semblent avoir été semés par des géants distraits. Je sais que c’est un peu bateau, mais on se sent soudain tout petit face à la puissance de la nature. Je vous mentirais de manière éhontée, si je vous disais que je me souviens de tout ce que Laurent Chassot nous a expliqué… en gros, le mouvement des plaques tectoniques a provoqué des chamboulements profonds au cœur des glaciers, qui ont alors avancé pour former cet immense site, tout en poussant à bas des milliers de roches, désormais parsemées là comme des fétus de paille. Ce sont nos derniers moments de fraicheur, car la promenade va bientôt nous faire sortir de cette forêt enchantée, au cœur de laquelle je serais volontiers resté encore à écouter notre guide, car il m’emballe autant qu’un troubadour qui chanterait des balades historiques.

Nans sous Sainte Anne… un village en lisière de forêt et première rencontre avec les vaches.

Coming Chic - Source Lison

Coming Chic – Source Lison

 Je vous avoue que si, sur les derniers kilomètres de route en arrivant de Belgique, j’en avais bien vu depuis notre véhicule, je n’en attendais pas moins ma première rencontre « en vrai » avec les fameuses Montbéliardes ! Et à peines sommes-nous sortis des bois, qu’un agréable chemin semble nous mener tout droit au village… soudain, j’entends des premiers beuglements. J’accélère légèrement le pas et j’ai juste le temps de voir enfin mon premier troupeau. Comme je l’espérais, ces demoiselles sont paisibles et marchent tranquillement, sans doute pour rejoindre la traite ou retourner aux pâturages… Ce coup-ci c’est certain, je suis bien au pays du Comté et je compte profiter pleinement des quelques jours qui m’attendent pour le découvrir ! Je ne serai pas déçu et j’espère que vous aurez envie de poursuivre avec moi la découverte de cette belle Franche Comté, fidèlement dévolue au fromage de Comté… nous poursuivrons ce voyage au fil des articles d’une série spéciale. A demain donc… avec un premier rendez-vous réellement fromager !

Site : http://www.franche-comte.org/offre/fiche/source-du-lison/345000425

Vous cherchez « le » guide ? Vous pouvez contacter Laurent Chassot « Les Guides pas sages » sur www.lesguidespassages.com

 

Share.

About Author

Notre co-fondateur et rédacteur en chef, c'est une longue carrière journalistique : télévision (RTBF), radio: RTBF (Bruxelles Capitale, la Une) BEL RTL... mais aussi dans la presse écrite belge et étrangère. Il avait fondé Fashionfact dans les années 1990, un des pionniers du Lifestyle sur la Toile. Il fut aussi parmi les premiers à présenter les infos quotidiennes et de nombreuses émissions culturelles sur des chaînes télé-internet. C'est un grand intervieweur attentif et humain, qualités qu'on retrouve dans ses articles et émissions enregistrées, comme l'Hôte de Marc. Le 20 mars 2017, il a été élu Administrateur de l'AJPBE (Association des Journalistes Périodiques Belges et Étrangers). C'est un fin et passionné gastronome... Par ailleurs, il est auteur et metteur en scène de théâtre, ayant marqué Avignon durant trois ans de succès.

Laisser un commentaire