FRANCE - Dans le sud-ouest (Millas), le bilan de la collision entre un train et un bus scolaire s'est alourdi ce vendredi matin. Il est passé à cinq morts, tous âgés de maximum 14 ans. Plusieurs blessés sont encore en état d'urgence absolue... ce bilan pourrait donc encore s'alourdir.

Il avait disparu des kiosques francophones depuis quelques années et on ne pensait pas voir le célèbre lapin coquin faire un retour fracassant dans le monde (bien désert) des magazines de charme. On se demandait d’ailleurs s’il y avait encore une place pour ce genre de médium dans le monde de l’édition, face à la déferlante « d’érotisme » sur Internet, souvent plus proche du porno que du charme… A part « Lui », qui a su retrouver un public tout de même, les tentatives ne sont pas légions. En tout cas, le lancement de cette nouvelle aventure s’est déroulé la semaine dernière à Paris.

Coming Chic - PlayBoy Décembre 2016

Coming Chic – PlayBoy Décembre 2016

Le nouveau Playboy réussira-t-il à devenir un mythe, comme son prédécesseur ?

C’est donc un nouveau magazine francophone qui a été porté sur les fonds baptismaux il y a quelques jours. La première édition, celle de décembre 2016, est arrivée en kiosques plus de cinq ans après avoir tiré sa révérence. Les repreneurs du magazine sexy au passé légendaire et sulfureux, ont décidé de mettre à la Une la jeune mannequin française Myrtille Revemont. Playboy francophone est vendu au prix de 6,90 € et ce premier numéro est consacré à « l’amour à la française »… il sera tiré à 150.000 exemplaires, dont 30.000 devraient être écoulés en Suisse, en Belgique et au Canada… un sacré pari, pour le lancement d’un come-back ! Les éditeurs comptent donc sur la vente de 120.000 exemplaires sur le seul marché hexagonal. C’est l’homme d’affaires belge David Swaelens-Kane qui a racheté la marque avec son associée Monica Bacardi (épouse de Lord Luis Bacardi de Bayfield Hall, descendant du fondateur de la célèbre marque de Rhum). Il reste à voir si la nouvelle mouture remplacera l’ancienne dans le cœur de ses lecteurs et… dans les casiers de vestiaires.

La nouvelle équipe n’est pas composée de débutants… un atout sans doute, pour un pari financier tout de même risqué.

« Il y a de la place pour un nouveau masculin premium, impertinent mais élégant, qui parle aussi au femmes » a-t-il déclaré à l’agence AFP. Le duo d’affaires avait déjà repris en 2014 le magazine français Photo. La rédaction en chef du Playboy francophone a été placée entre les mains du journaliste et musicien Guillaume Fédou, ainsi que de l’ancien rédacteur en chef de Technikart, Raphaël Turcat. Ils sont bien conscients qu’on leur a confié la gestion et la création du nouveau contenu d’un magazine mythique. Il leur faudra veiller à conserver l’essence de la légende, tout en insufflant du sang neuf et de la modernité dans ses pages… C’est en 1953 que la légende avait pris corps (sans jeu de mot) grâce à une magnifique photo, extrêmement sexy aussi, de Marilyn Monroe au faîte de sa gloire. Cette couverture avait lancé le mythe… jusqu’à ce que Playboy annonce en 2015 qu’il ne publierait plus de photos de femmes nues, ce qui était pourtant sa principale signature et son identité visuelle. Cette décision avait été prise face à la concurrence débridée des sites pornographiques qui envahissent la toile.

Comme au bon vieux temps… « Lui » sera à côté de Playboy dans les kiosques.

Playboy sera donc désormais à nouveau dans le kiosques et rayons de librairies, aux côtés de « Lui », autre emblème de la presse masculine des années 70, même si les ventes de ce dernier ont fortement baissé depuis sa renaissance en 2013, sous la direction de Frédéric Beigbeider. Celui qui se présentait comme le magazine « masculin, féministe et sexy à la fois » misait au départ sur 100.000 exemplaires lors de son re-lancement, mais n’atteint toutefois que la moyenne de 75.000 ventes mensuelles à peine. Cela prouve donc que l’aventure que représente la renaissance d’une légende n’est pas une mince affaire et que le pari n’est pas gagné d’avance. L’avenir nous dira bientôt si le lapin de Playboy séduira à nouveau…

Share.

About Author

Notre co-fondateur et rédacteur en chef, c'est une longue carrière journalistique : télévision (RTBF), radio: RTBF (Bruxelles Capitale, la Une) BEL RTL... mais aussi dans la presse écrite belge et étrangère. Il avait fondé Fashionfact dans les années 1990, un des pionniers du Lifestyle sur la Toile. Il fut aussi parmi les premiers à présenter les infos quotidiennes et de nombreuses émissions culturelles sur des chaînes télé-internet. C'est un grand intervieweur attentif et humain, qualités qu'on retrouve dans ses articles et émissions enregistrées, comme l'Hôte de Marc. Le 20 mars 2017, il a été élu Administrateur de l'AJPBE (Association des Journalistes Périodiques Belges et Étrangers). C'est un fin et passionné gastronome... Par ailleurs, il est auteur et metteur en scène de théâtre, ayant marqué Avignon durant trois ans de succès.

Laisser un commentaire