FRANCE - Dans le sud-ouest (Millas), le bilan de la collision entre un train et un bus scolaire s'est alourdi ce vendredi matin. Il est passé à cinq morts, tous âgés de maximum 14 ans. Plusieurs blessés sont encore en état d'urgence absolue... ce bilan pourrait donc encore s'alourdir.

Fut une époque où le salon Cocoon était l’un des plus inspirants d’Europe, pour tout ce qui concerne la maison et ses aménagements. Mobilier de fou, domotique, nage à contre-courant, toutes les (r)évolutions de notre home sweet home nous sortaient de la torpeur d’un monde trop bien rangé et toutes les télés y faisaient des directs. Cette année, c’est un salon un peu triste, à la grise mine et où chacun semble avoir copié l’autre. Tous les meubles se ressemblent, tous sont très beaux, c’est vrai… ceux du jardin tentent de se refaire une virginité, le bois se rachète une noblesse et son retour est fracassant, les tables de trois mètres de long et cinq cents kilos sont en odeur de sainteté ! Au milieu de toute cette grisaille… deux coups de cœur quand même : Design by Jaler, qui propose un art moderne… moderne et Bois Meuble Création, qui donne un sacré coup de jeune aux bibliothèques et consoles en bois. Ce n’est pas pour être mauvaise langue, mais… Cocoon n’est plus ce qu’il était, un point c’est tout !

Tous les fabricants de meubles auraient-ils le même designer ?

Palais 5 de Brussels Expo, même lui aurait besoin d’un sacré coup de jeune ! Mais où est donc passé le somptueux complexe d’expositions, centenaire et fier ? Sous un vent à décorner les bœufs, on s’attaque au fameux et excitant Cocoon… C’est parti pour un dimanche d’enfer, de découvertes et d’explorations pleines de promesses. Enfin, jusqu’à l’entrée d’un palais surchauffé où nous accueille un lit cabane pour enfants qui n’a rien d’une découverte et un souriant jeune homme, qui offre des bonbons Ricola. Partout où on porte le regard, des salons, des canapés, puis encore des salons et des canapés ! Mais qui a donc loué toute la surface ? Parce qu’ils se ressemblent tous… C’est désormais systématique, les canapés du monde entier ont des repose-têtes mobiles et une méridienne. Ah non, il reste encore un Chesterfield en cuir, aux tons acidulés qui semble se cacher honteusement dans un coin et un autre, qui rappelle vaguement le style club british en velours orange et rouge, assez joli ma foi. Pour le reste, tout ressemble à tout… Passons au palais suivant, ce sera peut-être plus drôle.

Clic Infos - Cocoon 2016

Clic Infos – Cocoon 2016

Finies les révolutions domotiques et les cuisines d’avant-garde ou les piscines à contre-courant…

Et quand je dis « finies les révolutions », je pense que c’est vraiment tout simplement qu’elles sont finies. La domotique est devenue monnaie courante, et du coup plus rien ne semble vraiment nouveau… à part un broyeur d’évier, sécurisé il est vrai. Non, ce n’est pas tout à fait vrai… il y a aussi quelques cuisines sobres et au design épuré, sans poignées ni boutons visibles, avec de jolies casseroles dessus, en métal brossé magnifique et de l’électro Miele ! La seule conclusion qui s’impose dans l’espace cuisine, c’est que l’îlot central où l’on mange tous ensemble, en version chaises hautes ou tabourets, est devenu incontournable pour que votre cuisine soit dans le vent. Les jacuzzis n’ont plus rien de nouveau, les saunas non plus, à part qu’il n’y a plus de pierre ni de vapeur, mais seulement d’oranges ampoules à infrarouge ! Et encore, il faut s’accroupir pour tenir dedans… Non, non, non… tout cela n’est vraiment pas passionnant. Et question tendances, cela semble bien tendu.

Clic Infos - Cocoon 2016

Clic Infos – Cocoon 2016

Côté jardin, pas davantage de révolution et un petit retour à l’esprit colonial.

Je pensais que le mobilier de jardin allait rafraîchir cette visite étouffante où, en plus, on ne trouve quasi rien à boire et tant pis si vous avez trop chaud ! Malheureusement là encore, rien ou presque à se mettre sous la dent. Les mêmes matières synthétiques imperméables et tressés serré, les mêmes tables rectangulaires, parasols pendulaires qui pèsent trop lourd pour que le vent les bouge d’un poil et… quelques transats en bois (au design simple, en lamelles et avec un petit coussin noir minuscule pour la tête) qui jouent à cache-cache. Encore une fois, je me demande si c’est le même designer qui a conçu tout ça… si il n’y a plus d’entreprises qui osent miser sur les jeunes talents (et où se cachent ceux-là) ou si c’est moi que la chaleur rend simplement un peu cinglé ? Mais non, les amis qui m’accompagnent semblent aussi peu passionnés que moi.

Et puis, d’un coup, Alléluia ! J’ai trouvé un truc qui sort du lot… un très joli pavillon couvert, au toit de paille, qui abrite un canapé carré plein de coussins de toutes les couleurs et grâce auquel on n’a qu’une envie : sauter dessus et se vautrer ! La fête quoi… juste à côté, un autre pavillon couvert et ouvert, avec une très belle table dressée pour six personnes. Tout cela fait un peu penser à la Thaïlande et à nos envies d’évasion, mais avec un côté colonial un peu ostentatoire quand même. Mais, c’est le top ! Ravis, on se dit qu’il y a quand même un truc vraiment nouveau. Et patatras… à quelques mètres de là, nous tombons sur d’autres pavillons, quasi identiques, mais en bambou de qualité relative. Question créativité on repassera… Ce n’est vraiment pas de bol.

Mais au milieu de la grisaille… deux rayons de soleil, créatifs et jouissifs.

Clic Infos - Cocoon 2016 - Design By Jaler

Clic Infos – Cocoon 2016 – Design By Jaler

Malgré tout, au milieu de toute cette uniformité, parmi des galeries d’art qui n’ont d’art que le nom et de moderne que les prix… entourés de tonnes de meubles en bois à rayonnages ou faits de caisses de vins recyclées… deux vrais coups de cœur. Le premier pour Design by Jaler, qui n’est pas une galerie, mais un nouveau concept, une véritable pépinière d’une vingtaine talents, repérés patiemment et avec un instinct sûr par Julie Jaler ! (Nous vous les avons présenté à l’occasion récente de la sortie de leur catalogue annuel). Pas de chance… je n’y peux rien si c’est une de nos partenaires, je n’ai pas reçu de pot-de-vin ni de dessous de table, mais quand on a vu dix stands de « galeries » qui présentent sous plastique un nu féminin orange fluorescent, un tirage très peu limité de photos à 2.000 € ou encore une sorte de « toile » sur laquelle on a tracé quelques gros traits de brosse de couleurs vives et rajouté à la fin du dernier ladite brosse… on a le moral artistique très, très plat. Alors, quand on croise le regard rieur d’une blonde élégante aux lunettes vissées sur le nez et sourire vent debout, qui nous parle de ses artistes avec passion et bonne humeur (denrée rare dans le milieu de l’art moderne)… qui vous montre de la main droite des bronzes de têtes magnifiques autant qu’envoûtants (signés Brijite Bey) et de la main gauche, une grosse pomme verte qui ferait pâlir Apple de jalousie… traversée par une chenille de dessin animé, qui se marre à vous tirer la langue, ou presque (une œuvre d’Eric Pottier)… on est épaté ! Les prix vont de quelques centaines d’Euros à quelques solides milliers, Julie Jaler plaisante avec l’un : vous pouvez payer en mensualités… et répond à une invitation des organisateurs pour un cocktail le lendemain, avec chaleur… Les prix ne semblent plus être vraiment des prix, mais une simple mention, parce que c’est l’objet et l’artiste qui passent avant tout. On a beau être une entreprise parisienne, on n’en est pas pour autant parisianiste et ça fait sacrément du bien ! Un coup de frais sur l’art moderne et sans gonfler les prix, c’est bon pour le moral.

Clic Infos - Cocoon 2016 - Design by Jaler

Clic Infos – Cocoon 2016 – Design by Jaler

Après ce coup de soleil, on a envie de retrouver l’air frais et sur le chemin de la sortie… une bibliothèque me saute aux yeux ! C’est vraiment un coup de foudre… en bois, comme c’est beaucoup le cas en ce moment, mais c’est un véritable bijou. Des lignes courbes et douces, dignes de Gaudi… une silhouette légère mais qui semble prête à porter lourd et l’élégance simple qui fait les vraies élégantes. On n’est pas à Chantilly, mais en Alsace chez Bois Meuble Création ! Bon, ce n’est pas vraiment le nom super-top-fashion du siècle, mais ça a le mérite d’être très clair. On sait où on est… La petite console qui trône discrètement contre une paroi du stand n’est plus discrète du tout quand on l’a regardée, un peu comme une très belle femme (ou un très bel homme) qui sait qu’elle est belle, mais qui ne le montre pas. C’est ça la classe, non ? Et je ne parle pas de la table basse, du même acabit. Si tu ne vas pas à l’Alsace, l’Alsace viendra à toi… et elle a très bien fait de venir se dévoiler à Bruxelles. Bravo Christophe Boulin ! Vos créations donnent le sourire au bois et, en plus, vous êtes modeste en vrai…

Clic Infos - Cocoon 2016

Clic Infos – Cocoon 2016

Voilà, finie la visite… Le Salon continue jusqu’au dimanche 27 novembre. Si vous avez un projet de décoration intérieure, c’est tout de même un rendez-vous concret où vous pouvez faire des choix et passer commande. Je n’ai vraiment pas voulu être mauvaise langue, mais il faut parfois avoir le courage d’appeler un chat… un chat… et de dire qu’une édition n’est pas vraiment réussie. Ce sera mieux l’an prochain, car Cocoon reste quand même Cocoon. Enfin, j’espère…

Infos pratiques : www.cocoon.be

Design by Jaler : http://www.design-by-jaler.com

Bois Meuble Création : http://www.boismeublecreation.com

Share.

About Author

Notre co-fondateur et rédacteur en chef, c'est une longue carrière journalistique : télévision (RTBF), radio: RTBF (Bruxelles Capitale, la Une) BEL RTL... mais aussi dans la presse écrite belge et étrangère. Il avait fondé Fashionfact dans les années 1990, un des pionniers du Lifestyle sur la Toile. Il fut aussi parmi les premiers à présenter les infos quotidiennes et de nombreuses émissions culturelles sur des chaînes télé-internet. C'est un grand intervieweur attentif et humain, qualités qu'on retrouve dans ses articles et émissions enregistrées, comme l'Hôte de Marc. Le 20 mars 2017, il a été élu Administrateur de l'AJPBE (Association des Journalistes Périodiques Belges et Étrangers). C'est un fin et passionné gastronome... Par ailleurs, il est auteur et metteur en scène de théâtre, ayant marqué Avignon durant trois ans de succès.

Laisser un commentaire