Ce samedi soir, le premier ministre belge Charles Michel a acté la départ de la NVA du gouvernement. Le parti de Bart de Wever quitte donc la "suédoise" sur le Pacte de l'ONU pour une immigration responsable et fait chuter le gouvernement en place depuis quatre ans. Charles Michel ira à Marrakech signer le pacte au nom de la Belgique et d'une "alliance responsable orange-bleue" a déclaré le Premier dans une conférence de presse à l'issue du Conseil des Ministres restreint de samedi soir. Il mènera des consultations politiques à son retour du Maroc.

Cagnes-sur-Mer : expo Jean-Pierre Giovanelli « Quand la Chine … ».

0

Vous le savez, depuis quelques mois nous avons un œil privilégié sur la Côte d’Azur et Serge nous fait régulièrement partager des activités qui se déroulent dans cette magnifique région, où de très nombreux belges se rendent en périodes de vacances et celles de Noël approchent à grand pas. En cette fin d’automne, la ville de Cagnes-sur-Mer donc propose au public du Château-Musée Grimaldi de découvrir le travail que l’artiste Jean-Pierre Giovanelli a récemment réalisé et qui lui a été inspiré par la Chine. Profitez de l’expo pour visiter le château ou l’inverse, mais dans tous les cas ne faites pas l’un sans l’autre… ce serait vraiment dommage.

Les matériaux travaillés par l’artiste sont originaux, donc n’hésitez surtout pas à vous approcher de ses œuvres. Grains de riz basmati collés et parfois colorés de rouge, baguettes noires strictement alignées, images animées ou fixes sont, entre autres, les matières premières auxquelles l’artiste a recouru pour imaginer ce riche travail et l’installation de cette exposition. Au fil des créations et des titres ciselés dont Jean-Pierre Giovanelli les a baptisées – Mao sings the blues, La longue marche, Underground / Monnaie pour l’enfer, Flying communism, Born and Death – le public est interpellé. Elles font immanquablement naître en chaque visiteur de véritables interrogations, mais aussi des contradictions qui révèlent bien des choses sur la voie empruntée par le pays qu’on appelle souvent l’Empire du Milieu. La Chine a toujours suscité en occident l’étonnement voire l’incompréhension et provoque souvent chez nous une sorte de fascination. Le rouge, l’or, les couleurs vives ou pastel, la finesse de l’art, les pagodes, les mystères des dragons ou de la fête des fantômes, l’histoire plusieurs fois millénaire, la Grande Muraille, l’armée de Terre cuite de Xi-An, la gastronomie, les arts-martiaux… C’est au point que dans toutes les grandes villes d’Europe on célèbre désormais le nouvel-an chinois avec ferveur et joie, mais souvent sans avoir la plus petite idée de ses origines ou légendes et encore moins de ses significations. Ne laissant rien au hasard, Jean-Pierre Giovanelli les constate et les circonscrit avec l’acuité, la poétique et l’esthétique qui le caractérisent, mêlant ou détournant adroitement le symbole, la métaphore, la référence et même l’ordinaire. À chacun dès lors, et en toute liberté, de s’en emparer et puis d’engager sa propre réflexion sur la place que la Chine occupe dans le monde d’aujourd’hui. Cette belle exposition joue les prolongations jusqu’en février 2019. L’occasion peut-être, de faire une intéressante activité un jour où le soleil ne brillerait pas sur les côtes de la Méditerranée…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Qui est Jean-Pierre Giovanelli ?

Architecte, auteur d’installations multimédias, analyste des nœuds théoriques de la pensée sociopolitique contemporaine, l’artiste exprime sa vision du monde par le biais d’un langage qui relève à la fois de l’ordre du visuel, du sonore, du matériel et de l’immatériel. Dans les années 70, Jean-Pierre Giovanelli a appartenu au Collectif d’Art Sociologique, fondé en 1971 à Paris par Herve Fischer, Fred Forest, Jean-Paul Thénot. Il fut ami de Jean Baudrillard, penseur critique de la société de consommation et de la dépendance de masse des fétiches marchands, des stéréotypes de l’image ; complice de Paul Virilio, écrivain, sociologue, urbaniste, précurseur d’une esthétique de la disparition, théoricien profond et perspicace des effets déréalisants de la vitesse sur des individus constamment suivis à la trace par des détecteurs électroniques, dépendants, infantilisés par une télécratie omniprésente et inexorable, par les angoisses du temps réel, par un futur qui ne cesse d’arriver pour ceux qui ne cessent de l’attendre ; interlocuteur de John Rajchman, qui se demande où il est possible d’identifier dans l’art contemporain, ce fondement ontologique du sens et de la vision qu’on percevait dans une grande partie de l’art pré-médiatique et aussi comment il est possible de mettre en œuvre une re-esthétisation de la pensée qui ne se formalise pas dans un spiritisme virtuel, mais qui plonge ses racines dans cette aisthésis qui préexiste aux distinctions entre matière et immatériel, entre actuel et virtuel, entre nature et artifice. L’œuvre de Jean-Pierre Giovanelli compte parmi les principales de l’époque contemporaine – pour reprendre les mots de Paul Virilio – car elle travaille à la persistance d’un espace d’apparition et de disparition du sensible, elle est toujours Substantielle, il lui est impossible d’être Virtuelle, voilà la vertu qui interdit à cet artiste les délices du simulacre, ce spiritisme d’un art désormais contemporain du désastre du progrès. Ses installations ne sont pas des œuvres conceptuelles, ainsi que notre époque ne cesse de le répéter, mais simplement inertielles, car elles sont inscrites dans une résistance des matériaux qui est aux volumes et à la masse, ce que la résistance électrique est à l’énergie (source : Artsper.com).

Informations pratiques :
Château-Musée Grimaldi
Place du Château, à Cagnes-sur-Mer
+33 (0)4 92 02 47 35 / (0)4 89 22 40 75
Em@il : chateau@cagnes.fr

Site Internet : www.cagnes-sur-mer.fr
Horaires (fermé le mardi) : de 10h à 12h et de 14h à 17h

Tarif plein : 4 € / tarif réduit : 2 € Gratuit pour les moins de 26 ans

Accès : Navette gratuite à partir du centre-ville : Cours du 11 Novembre, Office de tourisme et Gare routière

Visites guidées assurées par l’Office de Tourisme : renseignements au +32 (0)4 93 20 03 04 – individuels : les mercredis, samedis et dimanches à 11h (tarif : 3€) – pour les groupes : tous les jours (sauf le mardi), sur réservation.

Share.

About Author

Il a déjà une longue expérience dans le domaine de la presse Internet, mais il a aussi passé trois années dans le presse hebdomadaire écrite. C'est un spécialiste du bien-être et de ses nombreuses techniques. Ce maître Reiki apporte à l'équipe sa sérénité et son humour, qu'on retrouve dans sa manière de raconter ce qu'il vit, tente, expérimente et partage.

Comments are closed.