Le terroriste qui a tué trois personnes et en a blessé 13 autres au marché de Noël de Strasbourg, a été abattu par les forces de police après avoir tiré sur eux. Il était l'objet d'une véritable chasse à l'homme. En France, la polémique enfle pour comprendre comment un homme armé a pu pénétrer dans un périmètre protégé. Il avait été condamné près de trente fois déjà, au cours de sa "carrière criminelle". Fiché S, il n'était pas surveillé H 24. L'attaque a été revendiquée jeudi par l'État Islamique. Certains partis d'opposition demandent l'enfermement préventif de tous les fichés S...

Le Café Métropole, rattaché au prestigieux hôtel homonyme cinq étoiles, est une vraie légende Bruxelloise. En allant y dîner, on s’offre non seulement un excellent repas mais aussi un réel voyage dans le temps ! Sous les plafonds magnifiques, le regard perdu dans les marbres, dorures et moulures anciennes, on s’attend presque à pouvoir serrer la main de Winston Churchill, Marlène Dietrich ou Orson Welles… On regarde à gauche (de la table où nous avons dîné) et c’est un bond au 19ème siècle et à droite on revient brusquement au 21ème. Peu d’endroits dans la capitale européenne bénéficient d’une telle aura, d’un si beau prestige et de ces atouts. Nous vous emmenons ici à sa rencontre et à celle d’une équipe étonnante. Soyez attentifs prochainement car, dans le cadre de notre grand concours « Avec Clic Infos, pour la Saint-Valentin, vous allez… déguster ! » en partenariat avec Azerty Press & Public Relations, vous pourriez bien vous y rendre prochainement…

Il y a des lieux qui sont difficiles à décrire et, comme une image parle souvent mieux qu’une phrase, nous vous laissons déguster la photo ci-dessous. Elle vous permettra de vous projeter dans l’une des plus belles salles de restaurants à Bruxelles. Peu de monuments ouverts au public ont été si bien préservés et l’endroit vaut le détour, que ce soit pour y déjeuner ou dîner et même simplement pour y déguster une bière sur la légendaire terrasse chauffée. Pour notre part, nous avons choisi la soirée, afin de profiter des lumières magiques…

Une grande maison où l’accueil et la gentillesse retrouvent réellement tout leur sens…

Clic Infos - Café Métropole (Bruxelles)

Clic Infos – Café Métropole (Bruxelles)

Il fait froid et je n’ai plus vu la célèbre place de Brouckère depuis longtemps… je vais presque vivre la chanson de Brel… « C’était au temps où Bruxelles bruxellait ». Rien qu’en poussant la porte du Café Métropole, nous sommes projetés cent ans en arrière… Accueil chaleureux, petite table à la fenêtre du côté place et une flûte de champagne Pommery Brut (excellent au passage), voilà qui augure d’une soirée agréable et je ne suis pas au bout de mes surprises. Pendant l’apéritif, je discute un bout de temps avec Manuel Ramos Rodrigues, directeur passionné de la Brasserie. Nous parlons de l’histoire de la Maison, de sa passion pour la mission qui lui a été confiée voici un peu plus d’un an : redynamiser l’endroit et lui donner un coup de jeune, tout en respectant l’Histoire… une gageure pour beaucoup sans doute, mais un beau défi pour ce jeune cadre vraiment dynamique. Je note avec plaisir ensuite qu’il n’y a pas qu’avec moi qu’il dialogue, mais bien qu’il consacre un instant chaleureux à beaucoup d’autres tables… c’est peu courant.

Les entrées marquent le début d’un dîner qui n’a plus de brasserie que l’appellation…

Clic Infos - Café Métropole (Bruxelles)

Clic Infos – Café Métropole (Bruxelles)

Pour Miguel fidèle au poste, ce sera une terrine de Foie Gras de Canard aux amandes grillées et abricot, chutney de fruits exotiques et pain brioché (19,50 €) et pour moi une Cassolette de Scampis à la Crème d’Ail (15,50 €)… Concernant le foie gras, les chutneys étant souvent trop sucrés, je craignais que celui-ci vienne dénaturer l’ensemble en le rendant bien trop doux… heureuse surprise : non seulement la terrine est clairement faite maison et les figues ne l’emportent pas sur le reste, mais encore le chutney est étonnamment rafraîchissant, légèrement acidulé même. L’équilibre est du coup impeccable et la petite touche acide surprend de façon bienvenue… Le foie quant à lui est vraiment parfait.

Clic Infos - Café Métropole (Bruxelles)

Clic Infos – Café Métropole (Bruxelles)

Pour ma part, je découvre avec un plaisir certain ma cassolette de scampis frais, dont la sauce n’est pas trop aillée et superbement lisse. Je suis rassuré, je peux toujours m’adresser à quelqu’un sans crainte qu’on me fuie. Là encore l’ensemble est particulièrement équilibré et je suis bien davantage face à un assiette gastronomique que de brasserie. Nos entrées sont judicieusement accompagnées d’un vin blanc, ce sera un agréable Rully (André Delorme 2014 à 13€ le verre) qui se marie avec le canard comme aux scampis, un très bon choix de notre attentionné et discret maître d’hôtel Johnny.

Pour suivre, nous marions réellement brasserie et gastronomie…

Clic Infos - Café Métropole (Bruxelles)

Clic Infos – Café Métropole (Bruxelles)

Notre choix pour le plat principal se porte sur deux univers bien différents. Miguel amateur de viande, jette son dévolu sur une Entrecôte « Premier Choix Irlandais » de 300 grammes (23,50 €), tandis que je me décide pour un très attirant Saumon légèrement fumé maison, Beurre Nantais à la Mangue, Purée de Panais et Carottes (20,00 €). Avec l’entrecôte on est dans la pure tradition de la brasserie, mais la qualité est tout à fait au rendez-vous. Une viande cuite à la perfection selon la demande, des frites maison impeccables (ouf, Bruxelles sait porter fièrement ses légendes), le tout accompagné d’une petite salade… c’est au cordeau mais rien de révolutionnaire, ce n’était pas le but. Cependant, le repas n’est pas terminé…

Clic Infos - Café Métropole (Bruxelles)

Clic Infos – Café Métropole (Bruxelles)

Mon entrée m’a ravi et j’ai décidé de rester sur les produits de la mer. J’attends donc avec impatience ce pavé de saumon dont l’intitulé me semblait si poétique et attirant… je ne serai pas déçu ! Visuellement j’ai quitté la brasserie pour une table gastro et, pour le reste… je vais m’envoler vers un autre monde. Le fumage maison me titille agréablement les papilles dès la première bouchée et c’est déjà une promesse tenue. La cuisson du poisson est parfaite, légèrement nacrée et cela fond littéralement en bouche. Une surprise m’attend en dessous, sous la forme d’un disque de gelée de mangue surprenant, qui se marie à merveille avec la saveur fumée et le saumon ! Quant aux quenelles de purée de panais et carottes fraîches, j’ai l’impression de croquer dans un mélange de terroir et de nuage, c’est simplement délicieux et aérien ! Le beurre Nantais vient relever tout cela de sa douceur. Il est frais, joliment lisse et on peut dire que c’est étonnant de fraîcheur. C’est d’ailleurs l’impression générale que me laisse ce plat, qui vaut tout simplement 4 étoiles : légèreté et fraicheur. Côté vin, Saint-Julien 2008 (Château du Glana) encore un choix très judicieux de Johnny pour la viande de Miguel, tandis que je suis sagement resté sur mon Rully 2014… Hormis les bouteilles d’exception (entre 90 et 400 €), les vins se situent raisonnablement entre 33,50 et 89,00 €. Je n’ai pas pris de dessert, voulant rester sur mon nuage…

C’est souvent une équipe qui fait d’un repas un moment réussi ou pas… Au Café Métropole, c’était plus que bien.

Clic Infos - Café Métropole (Bruxelles) Miguel (CI) et Harish

Clic Infos – Café Métropole (Bruxelles) Miguel (CI) et Harish

Durant toute la soirée le sourire fut omniprésent. Qu’il s’agisse de notre maître d’hôtel Johnny ou de Harish notre souriant serveur indien, le service était parfait ! Généralement, dans les grandes maisons comme celle-ci, le service est impeccable mais que trop rarement assorti de la gentillesse et de la passion que nous avons clairement ressentie dans cette étonnante équipe, complice et complémentaire. Un directeur d’origine portugaise, un maître d’hôtel belge, un serveur indien… en résumé, un parfait reflet de la belle ville cosmopolite qu’est Bruxelles. Nous partageons ici, avec son accord, le sourire de Harish.

Un chef jeune et talentueux, aux commandes d’un monument historique… c’est un mélange très réussi !

Clic Infos - Café Métropole (Bruxelles) Le Chef Benjamin Obsomer

Clic Infos – Café Métropole (Bruxelles) Le Chef Benjamin Obsomer

D’origine sud-coréenne, le Chef Benjamin Obsomer est venu s’entretenir assez longuement avec nous. Vous me direz que cela n’a rien d’exceptionnel de rencontrer la presse, mais il faut savoir qu’il est assez timide. Ceci étant dit, je ne doute pas qu’il vienne se présenter à qui le demande et c’est une qualité. Lui aussi avec le sourire, nous a expliqué que sa mission depuis un an est de rajeunir un peu la cuisine de ce lieu d’exception. Pas simple pour un jeune Chef, de prendre en main des fourneaux au passé aussi prestigieux que classique et Benjamin Obsomer a déjà relevé une jolie partie du défi. Sa cuisine, si elle reste dans les traceurs de la brasserie, se permet de francs détours par la gastronomie que maîtrise parfaitement ce cuisinier formé dans les plus grandes maisons. Il déstructure, dépoussière, s’amuse à revisiter les grands classiques de la brasserie et marque clairement l’établissement de son empreinte moderne et délicate. Mettre en face d’une entrecôte un Pavé de Saumon aussi beau et de haut vol… on peut dire que c’est de l’acrobatie, mais avant tout du talent ! Je ne peux que féliciter le Métropole d’avoir confié ses cuisines à ce jeune chef qui a tout d’un grand. Attention, les chefs d’orchestre de ce niveau… beaucoup voudraient travailler sous sa baguette !

Je n’ai plus qu’une envie : allez essayer le reste de la carte, pour en profiter encore. Et je suis parfaitement sincère… Cependant, c’est peut-être vous qui irez bientôt y dîner en amoureux… suivez de près notre grand concours du 10 au 13 février « Avec Clic Infos, pour la Saint-Valentin, vous allez… déguster ! » en partenariat avec Azerty Press & Public Relations… Vous passerez peut-être à table !

Notation Clic Infos : 4 Clics
(1 Clic = moyen – 2 Clics = correct – 3 Clics = Table de qualité – 4 Clics = table de grande qualité – 5 Clics = Table d’exception).

Site officiel (pour infos, horaires et carte complète): www.metropolehotel.com

Share.

About Author

Notre fondateur et rédacteur en chef, c'est une longue carrière journalistique : télévision (RTBF), radio: RTBF (Bruxelles Capitale, la Une) BEL RTL... mais aussi dans la presse écrite belge et étrangère. Il avait fondé Fashionfact dans les années 1990, un des pionniers du Lifestyle sur la Toile. Il fut aussi parmi les premiers à présenter les infos quotidiennes et de nombreuses émissions culturelles sur des chaînes télé-internet. C'est un grand intervieweur attentif et humain, qualités qu'on retrouve dans ses articles et émissions enregistrées, comme l'Hôte de Marc. C'est un fin et passionné gastronome... Par ailleurs, il est auteur et metteur en scène de théâtre, ayant marqué Avignon durant trois ans de succès.

Laisser un commentaire