Pour la dix-septième fois, nous serons nombreux à attendre l’ouverture des Plaisirs d’Hiver… patience, on y est presque. Si Bruxelles a mis très longtemps à trouver sa réelle identité de Noël, les Plaisirs comme on les surnomme, ont parfaitement rempli cette mission. Et il était temps, parce que la Capitale de l’Europe était aussi celle de la « tristounetterie » de fin d’année. À côté des grandes villes allemandes ou françaises, Bruxelles était vraiment le parent pauvre. Mais la Belle au Noël Dormant s’est réveillée ! Cette nouvelle édition promet d’apporter encore de très nombreux souvenirs, parfums, effluves et délices hivernaux, à un public vraiment très nombreux.

Tout commencera pile un mois avant Noël, avec la Grand-Place en vedette !

Clic Infos - Plaisir d'Hiver

Clic Infos – Plaisir d’Hiver

C’est donc le 24 novembre, dans deux semaines, que les festivités débuteront en plein cœur de la capitale européenne, pour ne s’arrêter que le 31 décembre. Pour cette nouvelle édition, les organisateurs ont concocté quelques nouveautés et parmi celles-ci, vous pourrez découvrir les « winter pops ». Ce sont de vrais petits villages de Noël délocalisés, momentanément installés une fois à Laken… une autre à Neder-over-Hembeek… Évidemment, chaque année, la première chose qu’on a envie de découvrir en arrivant dans le centre-ville enluminé est le sapin de la célébrissime Grand-Place, que Sacha Guitry avait baptisée « le plus beau salon du monde » ! Cette année, il sera installé le 17 novembre et viendra tout droit des forêts d’Eupen. Il se dit que la ville sera plus et mieux illuminée que jamais, avec 92 rues et avenue décorées, soit 30 de plus qu’en 2016. Le parcours fera 11 kilomètres et illuminera aussi la rue de Flandre, l’avenue de Stalingrad, l’îlot Sacré, la rue Haute, le Boulevard Lemonnier, les places Rouppe et de la Chapelle… Dans la cour du splendide Hôtel de Ville, vous trouverez une installation lumineuse baptisée « Museum of the Moon » (Musée de la Lune). Et chaque samedi durant les Plaisirs d’Hiver, les rues de la capitale accueilleront des parades lumineuses. Cela promet une réelle féérie citadine et de quoi faire rêver autant les petits que les grands ! Bien entendu, la Grand-Place demeurera l’un des principaux points d’attraction, tant pour les touristes que pour les bruxellois. En plus du superbe épicéa culminant à 22 mètres et de sa traditionnelle crèche grandeur nature (n’en déplaise à certains), la place bénéficiera aussi d’un spectacle son et lumière qui pour la première fois, sera diffusé à 360 degrés. Cela signifie que toutes les façades, qui sont parmi les plus belles au monde, seront illuminées. Comme l’année dernière, un grand spectacle musical y sera organisé le 19 décembre, avec Lost Frequencies.

270 chalets, une expo Pompéi, le marché vintage et la Mongolie en invitée.

Clic Infos - Plaisir d'Hiver

Clic Infos – Plaisir d’Hiver

En plus des illuminations dont nous venons de parler, ce ne sont pas moins de 270 chalets qui formeront cette année le marché de Noël. Une exposition consacrée à Pompéi sera mise sur pied à la Bourse et le Brussels Vintage Market proposera deux rendez-vous distincts : un marché vintage comme d’habitude et le « Christmas designers market », qui sera le plus grand marché de créateurs bruxellois ! Les musées eux, offriront une réduction aux personnes titulaires d’un ticket pour l’immanquable patinoire. Cette année, la Mongolie sera mise à l’honneur, ainsi que la ville de Tirana (capitale de l’Albanie). Le pays du « ciel bleu éternel » installera quatre superbes yourtes traditionnelles en face la Bourse, rue Auguste Orts. L’occasion d’en visiter en vrai… C’est là aussi que vous pourrez découvrir la culture de ce grand pays d’Asie, grâce à des expositions artisanales, des musiques, de la danse, des chants traditionnels et une cuisine typique. Le second invité lèvera un coin de voile sur ses mystères aux alentours de la Tour Noire, derrière l’église Sainte Catherine. Les organisateurs se disent très heureux de la valeur ajoutée de ces deux invités d’honneur et le public sera sans doute de leur avis. Le nouveau Bourgmestre de Bruxelles Philippe Close désirait que la ville montre qu’elle est « connectée au monde ». Ce ne sera donc pas que le Pentagone qui sera en fête et en lumières, puisque la création des « Winter Pops » élargit concrètement la célébration traditionnelle de Noël. Le square Ambiorix, Haren, Laeken ou encore Neder-over-Hembeek, accueilleront des roulottes itinérantes, pour un week-end. Au programme : présenter l’ambiance du centre-ville grâce à des animations pour les petits comme pour les grands, mais aussi à la traditionnelle restauration hivernale : vin chaud, marrons grillés… C’est l’échevine Karine Lallieux qui est à l’origine de ce projet, au travers duquel elle voulait « apporter un condensé de ce qui fait le charme des Plaisirs d’Hiver et donner aux Bruxellois l’envie de descendre dans le centre ».

Pour sa 17ème édition, Bruxelles attend plus d’un million et demi de visiteurs, dont 35% viendront de l’étranger. Une « Parade Amoureuse » inaugurera les Plaisirs d’Hiver pour leur lancement, le 24 novembre. La mobilité douce sera également mise en avant, avec l’installation de trois parkings pour vélos dans les environs directs de la fête. Voilà donc un rendez-vous annuel à ne pas rater, pour se fabriquer en famille des souvenirs magiques de Noël… à Bruxelles !

Share.

About Author

Nous sommes heureux que vous visitiez notre média. Nos articles sont protégés par les droits intellectuels. Nous n’avons rien contre leur reproduction ou partage, pour peu que vous respectiez simplement la mention : © www.clicinfos.com comme source. Merci. La Rédaction en ligne.

Comments are closed.