Ce samedi soir, le premier ministre belge Charles Michel a acté la départ de la NVA du gouvernement. Le parti de Bart de Wever quitte donc la "suédoise" sur le Pacte de l'ONU pour une immigration responsable et fait chuter le gouvernement en place depuis quatre ans. Charles Michel ira à Marrakech signer le pacte au nom de la Belgique et d'une "alliance responsable orange-bleue" a déclaré le Premier dans une conférence de presse à l'issue du Conseil des Ministres restreint de samedi soir. Il mènera des consultations politiques à son retour du Maroc.

Billet d’humeur ouvert aux vrais Gilets Jaunes : se struc-tu-rer ou… disparaître !

0

Depuis quatre jours la France, et en moindre partie la Belgique, sont envahies par la grande vague des Gilets Jaunes. Le plus triste est qu’il faut bien se rendre à l’évidence : les quelques 50.000 vrais manifestants qui ont occupé la France le samedi 17/11 dès la matinée, et peuvent donc être considérés comme les « authentiques » Gilets Jaunes, ont été trahis, récupérés et infiltrés par les casseurs.

Après quelques jours de blocage, de barrages, d’opérations escargot, la situation n’a pas bougé d’un pouce entre les manifestants et le gouvernement. Le mouvement n’est plus soutenu comme au départ et les violences extrêmes succèdent aux menaces, aux coups et aux casseurs qui foutent le feu à des camions, des cabines de péages, des pneus, des routes… On force aussi des centaines de familles à passer la nuit dans le froid et leur voiture, avec enfants et personnes âgées sans leurs médicaments… On empêche les clients de milliers de commerces d’aller faire leurs courses, on bloque des entreprises, on tabasse des gens qu’on extrait de leur voiture. On assiste aussi à des scènes racistes et homophobes et surtout, on décompte deux morts et des centaines de blessés, dont certains luttent pour leur survie ! Syndicats et partis de tous bords tentent de récupérer le mouvement d’origine, parce qu’ils sont virtuellement morts depuis les élections de 2017 et on se rend surtout compte que plusieurs initiateurs des Gilets Jaunes sont finalement parfaitement politisés… En fait, les honnêtes citoyens qui avaient eu une intéressante idée et ont conçu une nouvelle façon de manifester, se sont purement et simplement fait « avoir », pour rester poli ! Si les Gilets Jaunes veulent sauver l’âme de leur mouvement, ils n’ont plus qu’une seule solution : se structurer et s’organiser, se doter de vrais leaders et de porte-parole, qui seront réellement capables d’entamer des négociations et de représenter leurs intérêts. Sans cela, ce sera devenu une (més)aventure muette dans quatre jours et elle ne laissera que des regrets et un très mauvais souvenir.

Share.

About Author

Notre fondateur et rédacteur en chef, c'est une longue carrière journalistique : télévision (RTBF), radio: RTBF (Bruxelles Capitale, la Une) BEL RTL... mais aussi dans la presse écrite belge et étrangère. Il avait fondé Fashionfact dans les années 1990, un des pionniers du Lifestyle sur la Toile. Il fut aussi parmi les premiers à présenter les infos quotidiennes et de nombreuses émissions culturelles sur des chaînes télé-internet. C'est un grand intervieweur attentif et humain, qualités qu'on retrouve dans ses articles et émissions enregistrées, comme l'Hôte de Marc. C'est un fin et passionné gastronome... Par ailleurs, il est auteur et metteur en scène de théâtre, ayant marqué Avignon durant trois ans de succès.

Comments are closed.