Ce samedi soir, le premier ministre belge Charles Michel a acté la départ de la NVA du gouvernement. Le parti de Bart de Wever quitte donc la "suédoise" sur le Pacte de l'ONU pour une immigration responsable et fait chuter le gouvernement en place depuis quatre ans. Charles Michel ira à Marrakech signer le pacte au nom de la Belgique et d'une "alliance responsable orange-bleue" a déclaré le Premier dans une conférence de presse à l'issue du Conseil des Ministres restreint de samedi soir. Il mènera des consultations politiques à son retour du Maroc.

Au large de Cannes, les îles Sainte-Marguerite et Saint-Honorat.

0

Quand on évoque Cannes, on pense à la Croisette, aux palaces et aux boutiques de luxe, quand ce n’est pas au Festival du Film qui a fait connaître cette perle de la Côte d’Azur à travers le monde. Comme nous vous l’avons déjà montré, elle a d’autres atouts touristiques dans sa manche et les îles de Lérins ne sont pas les moindres… Sainte-Marguerite, la plus grande, a abrité (ou plutôt engeôlé) le mystérieux Masque de Fer, tandis que sur Saint-Honorat, vous trouverez encore un monastère en activité. Sur l’une comme sur l’autre et si vous êtes comme nous, vous serez surtout ébahis par la nature luxuriante, superbement entretenue et protégée avec amour et une certaine discipline. Elles sont toutes deux situées à une vingtaine de minutes de Cannes en bateau et les traversées ont lieu toutes les heures durant la journée. Les îles de Lérins valent le détour car vous découvrirez que Cannes n’est pas seulement un royaume des soirées privées et des boutiques, mais aussi de la conservation naturelle. Les visiter une quelques heures au moins chacune, fera de votre séjour une découverte complète. Embarquez donc avec nous, en attendant de le faire en vrai !

La plus grande, Sainte-Marguerite, fut la prison du Masque de Fer. Il y règne un certain mystère…

Prendre le bateau pour les îles de Lérins vous coûtera une quinzaine d’euros par personne et les deux sont situées à une vingtaine de minutes du port de Cannes. C’est juste assez pour profiter d’une balade en mer si vous aimez cela et nous avons préféré la faire sur le pont, afin de savourer pleinement les embruns ! Une fois arrivé à Sainte-Marguerite, vos yeux n’en reviendront pas… non de voir un très belle île (ce qu’on attend sur la Côte d’Azur), mais de découvrir une nature incroyablement luxuriante et surtout entretenue à la perfection ! Les arbres sont plus que centenaires, les « avenues » aménagées comme si vous étiez dans le domaine royal de Fontainebleau et les lumières y sont réellement magiques. Les eaux cristallines et turquoises sont partout, au travers de petites criques où vous n’aurez qu’une envie : vous baigner. Les pins parasols sont immenses et souvent impressionnants tandis que les cigales s’en donnent à cœur joie et chantent à pleins « poumons ». Se promener dans l’immense forêt est plus qu’agréable et si on peut faire un reproche à cet endroit superbe, c’est le fait qu’il soit interdit de s’y balader torse nu. Des panneaux vous le rappellent d’ailleurs (un peu trop) souvent et par temps vraiment chaud, comme ce fut le cas en ce mois de juillet, c’est assez intenable… Ceci étant dit, une fois qu’on a accepté de suer, on le fait avec bonne humeur car le paysage en vaut la peine tout au long de la balade. Vous découvrirez au fil de votre promenade le fort qui fut la prison du Masque de Fer, devenu Musée de la Mer, des ruelles anciennes et tout un ensemble de bâtiments devenus colonies de vacances et atelier d’archéologie à ciel ouvert, d’où vous aurez un extraordinaire panorama à 360° sur la grande bleue. Toutes les heures un bateau repart vers Cannes jusqu’en fin d’après-midi, ce qui vous permet de gérer votre journée comme vous l’entendez… Une réelle découverte, à faire absolument

Saint-Honorat, plus petite et encore plus impressionnante en fin de compte…

On pourrait se demander si les deux principales îles de Lérins ne se ressemblent pas au point de ne pas vraiment devoir les découvrir l’une et l’autre… Eh bien, notre réponse est claire : elles valent chacune une visite ! La raison de ce conseil est fort simple : les deux îles sont superbes et très différentes en fin de compte. Autant Sainte-Marguerite est variée et presque animée, autant Saint-Honorat est plus sobre, impressionnante de sérénité et provoque un peu la sensation de se trouver dans un lieu sacré. Vous me direz que c’est peut-être dû à la présence du monastère qui y est toujours en activité et c’est bien possible. Vous tomberez sur des « avenues » aussi impressionnantes que sur l’île voisine, les arbres y sont aussi hauts et vieux, mais il y a comme un petit supplément d’âme. Lorsque notre équipe a débarqué, un moine prenait le bateau chargé du vin qui est produit sur l’île et saluait amicalement tout le monde. Le ton de la visite était donné… Au fil de la promenade, vous tomberez sur une ancienne chapelle, sur d’immenses étendues de vignes et d’oliviers qui ont l’air de vouloir vous raconter leur histoire tant ils sont vieux et puis sur le monastère. Lorsque les cloches sonnent en même temps que chantent les cigales, il se dégage une sorte d’apaisement et de calme étonnants. Vous trouverez aussi une énorme plante d’Aloe Vera, sur laquelle une kyrielle d’amoureux ont gravé leurs prénoms… et ça ne semble pas dater d’hier ! Cette île nous a beaucoup frappé et vous assisterez avec nous dans les prochains jours à un shooting photos dans un minuscule port situé sur la côte. Si vous préférez plutôt les petites criques romantiques, elles ne manquent pas et il y en a pour tous les goûts. Pour déjeuner il y a même un restaurant, mais préparez votre portefeuille car c’est carrément le coup de fusil. Il y a aussi un snack qui propose des chips et des sandwiches, aussi chers que dans les aéroports ou les stations-service d’autoroute, la pollution en moins. Du coup on pardonne et on achète, surtout quand il fait très chaud. La bouteille d’eau est à presque 4 euros (d’un litre quand même) et elle est vitale, surtout que vous ne pouvez pas davantage vous balader en tee-shirt que sur Sainte-Marguerite. Mais, comme sa grande sœur, l’île Saint-Honorat mérite largement qu’on y consacre une journée, entre bain de mer et visite, y compris de longues murailles superbement restaurées et d’une ancienne tour fortifiée !
Pour en découvrir davantage sur les superbes îles de Lérins comme sur toutes les découvertes que vous pouvez faire à Cannes et dans ses environs, nous vous conseillons une petite visite sur le site de l’Office du Tourisme :  www.cannes-destination.fr. Il est en plusieurs langues et très complet…
Share.

About Author

Notre fondateur et rédacteur en chef, c'est une longue carrière journalistique : télévision (RTBF), radio: RTBF (Bruxelles Capitale, la Une) BEL RTL... mais aussi dans la presse écrite belge et étrangère. Il avait fondé Fashionfact dans les années 1990, un des pionniers du Lifestyle sur la Toile. Il fut aussi parmi les premiers à présenter les infos quotidiennes et de nombreuses émissions culturelles sur des chaînes télé-internet. C'est un grand intervieweur attentif et humain, qualités qu'on retrouve dans ses articles et émissions enregistrées, comme l'Hôte de Marc. C'est un fin et passionné gastronome... Par ailleurs, il est auteur et metteur en scène de théâtre, ayant marqué Avignon durant trois ans de succès.

Comments are closed.