FRANCE - Dans le sud-ouest (Millas), le bilan de la collision entre un train et un bus scolaire s'est alourdi ce vendredi matin. Il est passé à cinq morts, tous âgés de maximum 14 ans. Plusieurs blessés sont encore en état d'urgence absolue... ce bilan pourrait donc encore s'alourdir.

A quelques jours du réveillon de la Saint Sylvestre, nous avons eu envie d’égrener les douze coups de minuit sur un des plus beaux cadrans du monde. La mythique (et un peu énigmatique) pendule Atmos, un classique de chez Jaeger-LeCoultre, a été confiée au talentueux designer Marc Newson. Depuis 2008 la célèbre maison horlogère et le créateur australien collaborent pour revisiter ce modèle, afin de lui donner un coup de modernité… et le moins qu’on puisse dire est que c’est un coup d’éclat ! Le résultat est un instrument qui marque le temps certes, mais qui est surtout devenu un véritable objet d’art, pur et magique, cube de lumière, chef d’œuvre de transparence et de précision.

Le talent éclectique et visionnaire d’un designer du bout du monde. 

A presque 54 ans, le designer australien n’est pas un inconnu, loin de là. En 1987 déjà il créait la célèbre chaise « Felt Chair »… Depuis, il a dessiné du mobilier pour Alessi, l’intérieur d’avions pour Dassault, l’aménagement d’un avion-fusée qui proposera des voyages spatiaux pour Astrium, l’intérieur de l’Airbus A380 de Qantas et même l’Apple Watch en 2005 ! De sacrées références donc… Son style se caractérise par une grande audace, mais aussi une constante quête de la pureté des formes, des lignes tendues et aérodynamiques. Newson apprécie les matériaux nouveaux et techniques tels que le carbone, l’acier, les composites ou encore le rotin, la ficelle, le carton. Ses créations témoignent d’un étonnant éclectisme, allant de créations ultra pointues jusqu’au design de produits de grande consommation, pour Téfal ou G-Star par exemple. Au fil du temps, il devient l’un des designers les plus reconnus et recherchés au monde. Mais ses origines artistiques sont plus précises, puisqu’il a étudié la joaillerie et la sculpture au Sidney College of the Arts. Rien d’étonnant donc à que Jaeger-LeCoultre, une des plus prestigieuses maisons d’horlogerie, fasse un jour appel à son talent pour revisiter un de ses modèles légendaires : l’Atmos.

Vous croyiez les pendules désuètes ? Ce n’est plus du tout le cas !

Coming Chic - Atmos 568 Jaeger LeCoultre - Marc-Newson

Coming Chic – Atmos 568 Jaeger LeCoultre – Marc-Newson

C’est la toute première fois que la griffe d’horlogerie Suisse, fondée au début du 19ème siècle et parmi les plus raffinées et prestigieuses au monde, demande à quelqu’un de redessiner l’un de ses modèles signature. Et la collaboration a clairement porté ses fruits, puisque le designer a donné une vision très moderne, énigmatique et complexe de l’icône de l’horlogerie. Il suffit de la regarder plus de quelques secondes, pour avoir envie de la fixer encore du regard jusqu’à la voir devenir quasi vivante. Cette nouvelle version évoque pour moi la légèreté. Elle est quasi simpliste, toute en transparence et son mécanisme visible semble flotter dans les airs. Le cadran est resté très sobre et la lisibilité est augmentée par l’utilisation de chiffres arabes de couleur bleue. C’est un bleu éclatant et spectaculaire, très cher au designer australien. L’index pointant le mois est délicatement inséré dans le cadran transparent et les aiguilles sont du même bleu que les chiffres. Une grande première sur une pendule Atmos est la phase de lune en lecture pleine, représentant une lune blanche sur un ciel bleu… une merveille ! L’autre côté du mouvement révèle un pont de membrane en forme de croix (encore une nouveauté technique) et porte le nom du célèbre modèle toujours en bleu, accompagné d’un orange contrastant propre au designer et habillant la signature de celui-ci.

Une véritable signature de lumière et de complexité, un peu mystérieuse.

Coming Chic - Atmos 568 Jaeger LeCoultre - Marc-Newson

Coming Chic – Atmos 568 Jaeger LeCoultre – Marc-Newson

Ce qui fascine quand on regarde cette véritable œuvre d’art horlogère, c’est son incroyable jeu de lumières ! Son mouvement a été conçu pour laisser de nombreux espaces vides, mis en valeur par la lumière qui traverse le cristal de Baccarat, choisi par Newson pour la conception de la cloche. Le balancier quant à lui renvoie les rayons lumineux, produisant un véritable spectacle. Les experts de Baccarat ont apporté un soin très particulier à la finesse de la cloche. Elle est posée sur un socle plus lourd, pour une meilleure stabilité de l’ensemble et ce nouveau cristal sublime totalement la pendule. Enfin, pour ceux qui découvriraient l’Atmos et sa complexité, sachez que ce modèle est pour beaucoup un véritable mystère. En effet il peut fonctionner en totale indépendance, sans la moindre intervention de l’homme. Ceci est du aux fluctuations de la température ambiante, puisqu’un seul degré (de plus ou de moins) lui apporte une autonomie de deux jours. Enfin, dernier détail mais pas des moindres pour les amateurs : les rouages n’ont jamais besoin d’être graissés, au contraire cela les endommagerait.

Pour conclure, cette pendule légendaire revisitée par un designer moderne au talent fou, donne une véritable œuvre d’art ! Et comme l’art n’est pas donné… eh bien l’Atmos 568 by Newson non plus et, si vous désirez vous l’offrir pour égrener les douze coups de minuit auprès de l’être aimé et face à ce chef-d’œuvre, vous devrez tout de même débourser la modique somme de 27.600 €. Le gui reste peut-être une valeur sûre et moins ruineuse !

Site officiel : www.jaeger-lecoultre.com

Share.

About Author

Nous sommes heureux que vous visitiez notre média. Nos articles sont protégés par les droits intellectuels. Nous n’avons rien contre leur reproduction ou partage, pour peu que vous respectiez simplement la mention : © www.clicinfos.com comme source. Merci. La Rédaction en ligne.

Laisser un commentaire